PRÉGABALINE MYLAN

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Antiépileptique

Ce médicament est un générique de LYRICA.

Dans quel cas le médicament PRÉGABALINE MYLAN est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiépileptique chimiquement apparenté à une substance présente dans le cerveau, l'acide gamma-amino-butyrique (GABA).

Il est utilisé chez l'adulte dans le traitement :
  • de certaines formes d'épilepsie en association avec un autre antiépileptique,

  • des douleurs neuropathiques,

  • de certaines formes d'anxiété (trouble anxieux généralisé).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament PRÉGABALINE MYLAN

PRÉGABALINE MYLAN 25 mg : gélule ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,55 €.
PRÉGABALINE MYLAN 25 mg : gélule ; boîte de 84
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 6,69 €.
PRÉGABALINE MYLAN 50 mg : gélule ; boîte de 84
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 11,11 €.
PRÉGABALINE MYLAN 75 mg : gélule ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 10,93 €.
PRÉGABALINE MYLAN 100 mg : gélule ; boîte de 84
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 16,25 €.
PRÉGABALINE MYLAN 150 mg : gélule ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 15,57 €.
PRÉGABALINE MYLAN 200 mg : gélule ; boîte de 84
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 23,22 €.
PRÉGABALINE MYLAN 300 mg : gélule ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 21,02 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PRÉGABALINE MYLAN

p gélp gélp gél
Prégabaline25 mg50 mg75 mg
Lactose+++
p gélp gél
Prégabaline100 mg150 mg
Lactose++
p gélp gél
Prégabaline200 mg300 mg
Lactose++
Excipients communs : Amidon de maïs, Ammoniac solution concentré, Érythrosine, Fer jaune oxyde, Fer noir oxyde, Gélatine, Gomme laque, Hyprolose, Macrogol, Potassium hydroxyde, Sodium laurylsulfate, Talc, Titane dioxyde
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Encre noire, Encre pour impression

Attention

En cas de gonflement du visage (lèvres, paupières...) ou d'une autre région du corps, consultez en urgence un médecin : il peut s'agir d'une réaction allergique (œdème de Quincke).

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance cardiaque, d'antécédent de dépendance aux médicaments ou à d'autres substances, de diabète ainsi que chez les personnes âgées.

Des symptômes de sevrage peuvent survenir chez certains patients à l'arrêt du traitement : insomnie, maux de tête, anxiété, nervosité, dépression, nausées, diarrhée, état grippal, douleurs, convulsions, sueurs. Il faut donc s'entourer de conseils médicaux pour diminuer progressivement les doses et espacer les prises.

Un risque accru de dépression et de comportement suicidaire a été observé chez les patients traités par antiépileptiques. Les causes de ce risque ne sont pas connues et il ne peut être exclu avec ce médicament. ; signalez rapidement à votre médecin tout signe de dépression (sensation de tristesse, difficultés de concentration, détachement affectif..) ou toutes idées suicidaires.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament PRÉGABALINE MYLAN avec d'autres substances

Informez votre médecin si vous prenez un sédatif (par exemple du lorazépam ou un antalgique opiacé contenant de l'oxycodone).

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Une contraception efficace est recommandée chez la femme en âge de procréer. Si une grossesse survient pendant le traitement, consultez rapidement votre médecin. Il appréciera le risque éventuel lié à l'utilisation de ce médicament dans votre cas.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament PRÉGABALINE MYLAN

Ce médicament peut être pris avec au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 150 mg à 600 mg par jour, répartis en 2 ou 3 prises. La posologie est augmentée progressivement en fonction de l'efficacité du traitement.

En cas d'insuffisance rénale, une adaptation de la posologie est nécessaire.

Conseils

Le traitement peut être responsable d'étourdissements ou de somnolence susceptibles d'entraîner des chutes, notamment chez la personne âgée. Il est conseillé d'être prudent jusqu'à ce que vous soyez habitué au médicament.

Effets indésirables possibles du médicament PRÉGABALINE MYLAN

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : étourdissements, somnolence, maux de tête.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : augmentation de l'appétit, sensation d'euphorie, confusion des idées, désorientation, troubles de l'attention ou de la mémoire, tremblements, difficulté à parler, fourmillements, engourdissement, fatigue, insomnie, vision double ou floue, vertiges, bouche sèche, constipation, vomissements, ballonnements, nausées, troubles de l'érection, sensation d'ivresse, prise de poids, crampes, douleurs articulaires ou dorsales, mal de gorge.

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : perte du goût, perte d'appétit, dépression, rêves anormaux, agitation, nervosité, troubles de la vision, hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, troubles du rythme cardiaque, perte de connaissance, bouffées de chaleur, douleur mammaire, règles douloureuses, difficulté à respirer, nez bouché, difficulté à uriner, incontinence, augmentation des transaminases, anomalie de la numération formule sanguine.

Rares : gynécomastie, réaction allergique (voir Attention), pancréatite, jaunisse, convulsions.

Des cas de mésusage, d'abus médicamenteux et de dépendance ont également été rapportés.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

antécédent

Affection guérie ou toujours en évolution. L'antécédent peut être personnel ou familial. Les antécédents constituent l'histoire de la santé d'une personne.

dépression

Maladie associant le plus souvent un sentiment de fatigue, d'inutilité, de culpabilité, d'incapacité à accomplir les tâches quotidiennes. Une perte d'appétit et des troubles du sommeil sont fréquents. Les pulsions suicidaires sont l'un des signes de gravité de la dépression.

diabète

Terme général désignant les maladies se traduisant par l'émission d'urines abondantes et par une soif intense. Employé seul, le mot diabète concerne généralement le diabète sucré, qui correspond à une perturbation de la régulation des sucres de l'organisme par l'insuline. Il se traduit par l'augmentation du sucre (glucose) dans le sang et par sa présence éventuelle dans les urines. Il existe deux sortes de diabète sucré : le diabète de type 1, ou insulinodépendant, qui nécessite un traitement par l'insuline en injection, et le diabète de type 2, ou non insulinodépendant, qui peut, dans un premier temps, être traité par les antidiabétiques oraux.

douleur neuropathique

Douleur due à une neuropathie, c'est-à-dire à une lésion du système nerveux. En pratique, la douleur résulte le plus souvent d'une atteinte des nerfs (névrite) : mononévrite (un seul nerf), polynévrite (atteinte diffuse de plusieurs nerfs), etc.

Les principales causes de névrite sont les virus (zona), les compressions des racines nerveuses (radiculonévrite) comme la sciatique, les troubles métaboliques comme le diabète, l'alcoolisme ou certains médicaments.

Si la polynévrite du diabète est rarement douloureuse, les autres causes peuvent être à l'origine de douleurs intenses et difficiles à traiter. Si les antalgiques usuels sont peu efficaces, d'autres produits comme les antidépresseurs donnent parfois de meilleurs résultats par une action antalgique spécifique et indépendante de l'effet antidépresseur ; certains anti-épileptiques sont également utilisés.

épilepsie

Maladie chronique survenant par crises, liée à une anomalie de l'activité électrique d'un groupe de cellules cérébrales. Ses manifestations, d'intensité variable, vont de la chute brutale de l'attention (absences, ou petit mal) à la perte de conscience accompagnée de mouvements musculaires anormaux (convulsions, ou grand mal). L'épilepsie partielle, comme son nom l'indique, ne concerne pas la totalité du corps : les mouvements saccadés ne touchent qu'un ou plusieurs groupes musculaires.

gynécomastie

Augmentation du volume des seins chez l'homme, congénitale ou due à une maladie, à une tumeur ou à la prise de certains médicaments.

insuffisance cardiaque

Incapacité du cœur à remplir sa fonction de pompe. Les principaux symptômes de l'insuffisance cardiaque sont une fatigue et un essoufflement lors d'un effort.

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

opiacé

Famille chimique qui englobe l'opium et ses dérivés. Outre les drogues telles que l'opium ou l'héroïne, la famille des opiacés comporte la morphine (antalgique puissant), la codéine (antitussif et antalgique) et de nombreuses autres substances.

posologie

Quantité et répartition de la dose d'un médicament en fonction de l'âge, du poids et de l'état général du malade.

Quincke (œdème de)

Réaction allergique touchant généralement le visage. L'œdème de Quincke se traduit par un gonflement parfois spectaculaire. Les paupières sont souvent les premières touchées. Dans les rares cas où l'œdème touche la gorge, des troubles respiratoires peuvent survenir et un traitement urgent est nécessaire.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.

sédatif
  • Qui apaise, qui calme.

  • Médicament appartenant à différentes familles : anxiolytiques, hypnotiques, antalgiques, antitussifs, antiépileptiques, neuroleptiques, etc. mais aussi antidépresseurs, antihistaminiques H1, antihypertenseurs. Un sédatif peut être responsable de somnolence et augmenter les effets de l'alcool.

transaminases

Enzymes dosées dans le sang, dont le taux s'élève lors de certaines hépatites. Elles figurent dans les analyses de sang sous le nom de SGOT et SGPT ou ASAT et ALAT.