En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

GAVISCONPRO

Mis à jour : Mardi 19 Septembre 2017

Antiacide d'action locale

Dans quel cas le médicament GAVISCONPRO est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des antiacides d'action locale. Il forme un gel visqueux qui surnage dans l'estomac et protège l'œsophage en cas de reflux du contenu de l'estomac.

Il est utilisé dans le traitement des symptômes du reflux gastro-œsophagien (brûlures d'estomac, remontées acides).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament GAVISCONPRO

GAVISCONPRO menthe : suspension buvable (arôme menthe) ; boîte de 10 sachets de 10 ml
- Non remboursé - Prix libre 
GAVISCONPRO menthe : suspension buvable (arôme menthe) ; flacon de 150 ml
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament GAVISCONPRO

p sachetp 10 ml
Alginate de sodium1000 mg1000 mg
Bicarbonate de potassium 200 mg200 mg
Carbonate de calcium200 mg200 mg
Sodium106 mg106 mg
Parahydroxybenzoate de méthyle et de propyle++
Excipients : Calcium carbonate, Carbomère 974 P, Eau purifiée, Menthe arôme, P-hydroxybenzoate de méthyle, P-hydroxybenzoate de propyle, Potassium, Saccharine sodique, Sodium, Sodium hydroxyde

Attention

N'utilisez pas ce médicament plus de 7 jours sans l'avis de votre médecin : des examens peuvent être nécessaires si les symptômes persistent.

Il est préférable de consulter un médecin dans les situations suivantes :
  • troubles de la digestion apparaissant pour la première fois, ou si les troubles ont changé récemment ;

  • troubles associés à une perte de poids ;

  • difficulté à avaler ou gêne abdominale persistante.

Des précautions sont nécessaires en cas d'excès de calcium dans le sang ou de calcul rénal récidivant.

Les personnes souffrant de douleurs d'estomac doivent éviter d'utiliser des médicaments contenant de l'aspirine ou des AINS qui fragilisent la muqueuse de l'estomac. Le paracétamol est en revanche sans danger pour traiter les douleurs ou la fièvre.

Ce médicament contient du sel (sodium) en quantité notable.

Interactions du médicament GAVISCONPRO avec d'autres substances

Ce médicament peut diminuer l'absorption de nombreux médicaments. Un délai d'au moins 2 heures (voire 4 heures avec les antibiotiques de la famille des quinolones) doit être respecté entre la prise de ce médicament et celle des autres traitements. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament ne contient que des substances présumées sans danger pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, ne l'utilisez pas de façon prolongée sans l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament GAVISCONPRO

Bien agiter le flacon avant l'utilisation.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans : 5 à 10 ml (soit 1/2 à 1 sachet ou 1 à 2 cuillères-mesure), après les repas et au coucher.

Conseils

En cas de reflux gastro-œsophagien, il est bon de fractionner les repas, d'éviter la position penchée, d'éviter de s'allonger après les repas et de ne pas porter de vêtements trop serrés. La surélévation de la tête du lit est recommandée.

Si vous êtes fumeur, la poursuite du tabagisme est un frein important au traitement ; la nicotine augmente l'acidité gastrique et réduit l'efficacité du muscle qui ferme la jonction entre l'œsophage et l'estomac.

Le flacon ne doit pas être conservé plus de 6 mois après ouverture ; penser à noter la date de première utilisation sur le flacon.

Effets indésirables possibles du médicament GAVISCONPRO

Très rares : réaction allergique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

La prescription d'un THS semble plus utile les premières années suivant le début de la ménopause (illustration).

Ménopause : un suivi de 18 ans de 27 000 femmes sous THS ou placebo écarte les risques annoncés en 2002

Les IEC et les ARA II sont formellement contre-indiqués aux 2e et 3e trimestres de la grossesse (illustration).

IEC et ARA II : un mésusage persistant pendant la grossesse

A partir du 17 octobre, l'un ou l'autre des pictogramme ci-dessus sera présent sur les boîtes des médicaments à risque pendant la grossesse.

Grossesse : les boîtes de médicaments à risque arborent le pictogramme "femmes enceintes"