ELONVA

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Gonadotrophine

Dans quel cas le médicament ELONVA est-il prescrit ?

Ce médicament contient une substance similaire à la FSH, une hormone de la famille des gonadotrophines. La FSH participe au contrôle des organes de la reproduction. Chez la femme, elle facilite l'ovulation et favorise le développement des follicules contenant les ovules. En raison de la durée d'action prolongée du médicament, une injection unique permet de remplacer les 7 injections de FSH habituellement recommandée.

Il est utilisé pour stimuler la croissance de plusieurs follicules chez les femmes ayant recours à la fécondation in vitro ou à d'autres techniques de procréation assistée.

Présentations du médicament ELONVA

ELONVA 100 UI : solution injectable SC ; 1 seringue préremplie de 0,5 ml
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 426,66 €.
ELONVA 150 UI : solution injectable SC ; 1 seringue préremplie de 0,5 ml
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 426,66 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ELONVA

p mlp ml
Corifollitropine alfa75 UI150 UI
Excipients : Acide chlorhydrique, Eau ppi, Méthionine, Polysorbate 20, Saccharose, Sodium citrate, Sodium hydroxyde

Contre-indications du médicament ELONVA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • saignement génital intermittent (l'origine de ce saignement doit être déterminé par des examens appropriés avant la mise en route du traitement ) ;

  • tumeur de l'hypophyse ou de l'hypothalamus ;

  • cancer de l'ovaire, de l'utérus ou du sein ;

  • hypertrophie ou kystes des ovaires ;

  • maladie des ovaires ne leur permettant pas de réagir à une stimulation ;

  • malformation des organes génitaux ou fibrome utérin incompatible avec une grossesse.

Attention

Ce médicament ne doit être employé que sous surveillance médicale et biologique stricte.

Des douleurs abdominales, des nausées, une prise de poids ou des douleurs mammaires peuvent traduire une stimulation excessive des ovaires. Si de tels symptômes apparaissent, prenez l'avis de votre médecin.

Un suivi régulier, comportant des échographies et des analyses de sang, est nécessaire pendant le traitement. Il permet de suivre les effets du médicament sur les ovaires et de déterminer quand il faut déclencher l'ovulation.

Des accidents thromboemboliques (phlébite, embolie pulmonaire) ont été rapportés après un traitement par gonadotrophines. Des précautions sont nécessaire en cas d'antécédent personnel ou familial d'accident thromboembolique ou d'obésité.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance interdite chez les sportifs de sexe masculin par l'Agence mondiale antidopage.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament n'a pas lieu d'être utilisé pendant la grossesse ou l'allaitement. La grossesse éventuelle qui survient après le traitement n'est pas affectée par celui-ci. Mais, chez les patientes non réglées, il est recommandé de s'assurer de l'absence de grossesse avant de démarrer la cure suivante.

Mode d'emploi et posologie du médicament ELONVA

La solution est injectée par voie sous-cutanée, de préférence dans l'abdomen.

Le médecin peut vous proposer de pratiquer vous-même l'injection. Dans ce cas, des explications précises et une première auto-injection, réalisée en présence du médecin ou de l'infirmière, sont nécessaires.

Posologie usuelle :

Une dose unique. Il appartient à votre médecin de vous indiquer la dose (qui est fonction de votre âge et de votre poids).

L'injection doit être suivie d'un traitement par un antagoniste de l’hormone de libération de la gonadotrophine (GRH) pour déclencher l'ovulation.

Conseils

La seringue doit être conservée au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C). Si besoin, il est possible de la conserver à une température ne dépassant pas 25 °C pendant 1 mois.

Conditions particulières de prescription :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit obligatoirement être prescrit par un médecin spécialiste en gynécologie ou en endocrinologie.

Effets indésirables possibles du médicament ELONVA

Douleur, rougeur, hématome au point d'injection.

Fréquents : maux de tête, nausées, fatigue, seins sensibles.

Peu fréquents : sautes d'humeur, vertiges, bouffées de chaleur, vomissements, diarrhée, constipation, mal de dos, douleur mammaire, augmentation des transaminases.

Stimulation ovarienne excessive pouvant se manifester par des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, une prise de poids (voir Attention).

Comme tous les traitements qui stimulent l'ovulation, ce médicament augmente la fréquence des grossesses multiples (des jumeaux dans la majorité des cas).

Rarement, comme avec d'autres gonadotrophines : accident thromboembolique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Médicaments distribués en ville et à l'hôpital : tensions et ruptures de stock

NALGESIC est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée (illustration).

Douleurs légères à modérées : fin de remboursement pour NALGESIC (fénoprofène)

L'inscription d'une spécialité générique au répertoire des génériques est une condition indispensable à la substitution lors de la délivrance à l'officine (illustration).

Répertoire des génériques : création de 3 nouveaux groupes