En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ÉPLÉRÉNONE CRISTERS

Mis à jour : Mardi 19 Juin 2018
Famille du médicament :

Diurétique

Ce médicament est un générique de INSPRA.

Dans quel cas le médicament ÉPLÉRÉNONE CRISTERS est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des diurétiques. Il a pour caractéristique d'empêcher la perte du potassium dans les urines, habituelle avec la plupart des autres diurétiques. Il agit en bloquant l'action de l'aldostérone, substance naturelle dont le taux peut être anormalement élevé dans certaines maladies ou du fait d'un autre traitement diurétique.

Il est utilisé, en complément des traitements habituels, pour diminuer le risque de mortalité chez les patients souffrant d'insuffisance cardiaque, notamment après un infarctus du myocarde.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ÉPLÉRÉNONE CRISTERS

ÉPLÉRÉNONE CRISTERS 25 mg : comprimé (jaune) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 18,15 €.
ÉPLÉRÉNONE CRISTERS 50 mg : comprimé (jaune) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 18,15 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ÉPLÉRÉNONE CRISTERS

p cpp cp
Éplérénone25 mg50 mg
Lactose++
Excipients : Cellulose microcristalline, Croscarmellose sel de Na, Fer jaune oxyde, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 400, Magnésium stéarate, Opadry jaune, Polysorbate 80, Sodium laurylsulfate, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament ÉPLÉRÉNONE CRISTERS

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • hyperkaliémie (excès de potassium dans le sang),

  • insuffisance rénale grave,

  • insuffisance hépatique grave,

  • en association avec les médicaments élevant le taux de potassium dans le sang, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion, les inhibiteurs de l'angiotensine II et avec les médicaments contenant de l'itraconazole, du kétoconazole, du ritonavir, du nelfinavir, de la clarithromycine et de la télithromycine.

Attention

Ce médicament peut être responsable d'une augmentation de la kaliémie (taux de potassium dans le sang). Des analyses de sang sont habituellement prescrites par le médecin pour la contrôler.

N'utilisez de sel de régime, souvent riche en potassium, qu'avec l'accord de votre médecin.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut parfois provoquer des étourdissements.

Interactions du médicament ÉPLÉRÉNONE CRISTERS avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec :
  • les inhibiteurs de l'enzyme de conversion, les inhibiteurs de l'angiotensine II, les diurétiques élevant le taux de potassium dans le sang ou les médicaments qui contiennent du potassium : risque d'hyperkaliémie entraînant des troubles du rythme cardiaque graves ;

  • aux médicaments contenant du kétoconazole, de l'itraconazole, de la clarithromycine, de la télithromycine du ritonavir ou du nelfinavir : risque d'augmentation importante de la concentration d'éplérénone dans le sang.

Il peut interagir avec les médicaments contenant de la ciclosporine, du tacrolimus, du lithium, de l'érythromycine, du saquinavir, de l'amiodarone, du diltiazem, du vérapamil ou du fluconazole.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un AINS, un corticoïde, un neuroleptique, un antidépresseur imipraminique, un alphabloquant ou un médicament contenant une des substances suivantes : metformine, baclofène, rifampicine, carbamazépine, phénytoïne, phénobarbital, millepertuis.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament ÉPLÉRÉNONE CRISTERS

Ce médicament est pris indifféremment au cours ou en dehors des repas, en une prise par jour.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 comprimé à 25 mg par jour en début de traitement. La posologie est ensuite ajustée par le médecin en fonction de la kaliémie.

Conseils

Ce médicament augmente le volume des urines, surtout en début de traitement. Évitez une prise le soir, source de gêne nocturne.

Les diurétiques exposent au risque de déshydratation : veillez à proposer des boissons abondantes aux personnes âgées, notamment pendant les fortes chaleurs.

Effets indésirables possibles du médicament ÉPLÉRÉNONE CRISTERS

Fréquents (jusqu'à 1 personne sur 10) : hyperkaliémie (voir Attention), étourdissements, malaise, maux de tête, fatigue, toux, diarrhée, nausées, vomissements, constipation, éruption cutanée, démangeaisons, crampes, mal de dos, hypotension, insuffisance rénale, augmentation des taux sanguins d'urée et de créatinine.

Peu fréquents (jusqu'à 1 personne sur 100) : insomnie, perte de sensibilité, infection, maux de gorge, ballonnements, transpiration excessive, douleurs musculaires, déshydratation, augmentation du volume des seins chez l'homme (gynécomastie), inflammation de la vésicule biliaire, troubles du rythme cardiaque, œdème de Quincke, hypothyroïdie, hyponatrémie, augmentation des lipides dans le sang.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

ESMYA est indiqué dans la prise en charge de fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : restriction des indications et mesures de réduction du risque d'atteintes hépatiques

Représentation en 3D de Streptococcus pneumoniae (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : mise à disposition exceptionnelle de seringues préremplies à péremption courte

L’amyotrophie spinale (ASA ou SMA) est une maladie neuromusculaire progressive d’origine génétique, caractérisée par une dégénérescence des motoneurones (illustration).

SPINRAZA (nusinersen) : risque d'hydrocéphalie communicante, non reliée à une méningite ou à une hémorragie