En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

DICLOFÉNAC CRISTERS gel

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Anti-inflammatoire d'action locale

Ce médicament est un générique de VOLTARÈNE EMULGEL.

ⓘ VIDAL vous informe

  • Ce médicament ne doit absolument pas être utilisé chez la femme enceinte à partir du début du 6e mois de grossesse.

    En savoir plus.

Dans quel cas le médicament DICLOFÉNAC CRISTERS gel est-il prescrit ?

Ce gel contient un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Il lutte localement contre l'inflammation et la douleur.

Il est utilisé dans le traitement :
  • des inflammations des tendons (tendinites) ;

  • des œdèmes survenant après un traumatisme (entorse, contusion) ou une opération chirugicale ;

  • des douleurs des doigts et des genoux dues à l'arthrose.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament DICLOFÉNAC CRISTERS gel

DICLOFÉNAC CRISTERS 1 % : gel pour application locale ; tube de 50 g
- Remboursable à 30 % - Prix : 1,59 €.
DICLOFÉNAC CRISTERS 1 % : gel pour application locale ; tube de 100 g
- Remboursable à 30 % - Prix : 2,37 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament DICLOFÉNAC CRISTERS gel

p 100 g
Diclofénac de diéthylamine1,16 g
soit Diclofénac sodique1 g
Propylèneglycol+
Excipients : Alcool isopropylique, Carbomère 974 P, Cétomacrogol 1000, Diéthylamine, Eau purifiée, Esters d'acides caprylique et caprique, Paraffine liquide, Propylèneglycol

Contre-indications du médicament DICLOFÉNAC CRISTERS gel

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie à l'aspirine ou aux AINS ;

  • en application sur la peau lésée (eczéma, brûlure, plaie...) ;

  • grossesse (à partir du 6e mois).

Attention

N'appliquez pas ce gel sur les muqueuses ou sous un pansement étanche (occlusif).

Des précautions sont nécessaires en cas d'antécédent d'ulcère de l'estomac ou du duodénum ou de saignement digestif, d'insuffisance hépatique ou d'insuffisance rénale.

En cas de survenue d'une éruption cutanée, ne renouvelez pas les applications avant d'avoir pris l'avis de votre médecin.

Évitez d'exposer la zone traitée au soleil ou aux rayons ultraviolets pendant le traitement.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les AINS pris par voie orale peuvent être toxiques pour le fœtus ; leur utilisation est contre-indiquée pendant les 4 derniers mois de la grossesse. Les AINS destinés à une application locale peuvent traverser la peau, passer dans le sang et exposer le fœtus au même risque, lorsqu'ils sont appliqués sur une large surface de peau ou sous un pansement occlusif. N'utilisez pas ce médicament pendant la grossesse sans avis médical.

Allaitement :

Les AINS passent faiblement dans le lait maternel : n'utilisez pas ce gel pendant l'allaitement sans avis médical. Il ne doit pas être appliqué sur les seins chez la femme qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament DICLOFÉNAC CRISTERS gel

Appliquer un ruban de gel (de 6 à 10 cm selon les cas) en massage doux et prolongé sur la région douloureuse. Lavez-vous les mains après l'application (sauf en cas d'utilisation pour l'arthrose des doigts).

Posologie usuelle :

  • Adulte : 2 à 4 applications par jour.

Conseils

Si les symptômes persistent après 5 jours, consultez votre médecin pour réévaluer le traitement.

Ce gel peut être irritant pour les yeux ou les muqueuses : en cas de contact accidentel avec les yeux, rincez abondamment.

Effets indésirables possibles du médicament DICLOFÉNAC CRISTERS gel

Le plus fréquemment : rougeur ou irritation cutanée, démangeaisons.

Très rarement : réaction allergique cutanée (urticaire, purpura...) ou générale (œdème de Quincke, asthme) nécessitant l'arrêt du traitement ; photosensibilisation.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

L'ancienne formule du LEVOTHYROX (EUTHYROX) représente 0,5 % des spécialités délivrées dans les pharmacies en France (source : ANSM - CNOP).

EUTHYROX : le Conseil d'Etat rejette une plainte, Merck annonce la fin prochaine de son importation

La vaccination contre l’hépatite B est recommandée chez tous les nourrissons, ainsi qu'un rattrapage vaccinal chez les enfants et les adolescents jusqu’à l’âge de 15 ans révolus (illustration).

Vaccins contre l'hépatite B : distribution normale dans les collectivités, rupture de stock persistante en ville

L'halopéridol est un médicament antipsychotique typique de la classe des neuroleptiques (illustration).

HALDOL et HALDOL DECANOAS : harmonisation européenne des indications, posologies, contre-indications, etc.