En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ALKOTAR

Mis à jour : Jeudi 12 Janvier 2012

Dermocorticoïde et acide salicylique

12/01/2012 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament ALKOTAR est-il prescrit ?

Cette pommade contient trois substances :
  • un dermocorticoïde d'activité modérée, qui freine le renouvellement et la multiplication des cellules de la peau et limite le suintement ;

  • l'acide salicylique, qui réduit l'épaisseur de la couche cornée superficielle de la peau et facilite ainsi l'activité du dermocorticoïde qui lui est associé ;

  • le goudron de houille, qui lutte contre l'épaississement anormal de la peau.

Elle est utilisée dans le traitement des lichénifications, de l'eczéma, du psoriasis.

Présentations du médicament ALKOTAR

ALKOTAR : pommade ; tube de 60 g
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament ALKOTAR

p 100 g
Flumétasone pivalate20 mg
Acide salicylique1 g
Goudron de houille1,5 g
Lanoline+

Contre-indications du médicament ALKOTAR

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Une irritation locale impose l'arrêt du traitement.

Cette pommade ne doit pas être appliquée sur le visage, les muqueuses génitales et dans les plis.

Ce médicament contient du goudron de houille qui peut augmenter le risque d'apparition de cancer cutané. Signalez à votre médecin toute lésion cutanée apparaissant dans les zones d'application.

Comme les autres dermocorticoïdes, ce médicament a souvent une action efficace et rapide sur les lésions de la peau ; il peut être tentant de le réutiliser, mais l'automédication expose à des risques importants : aggravation de certaines lésions, installation d'une dépendance (amélioration de moins en moins visible des lésions et recrudescence des symptômes à chaque arrêt de traitement) et altération durable de la peau.

Suivez attentivement la prescription de votre médecin et n'hésitez pas à lui demander des explications.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament ALKOTAR

Étaler la pommade sur les lésions et faire pénétrer par un léger massage.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 à 2 applications par jour.

Conseils

Ne conseillez pas, ne donnez pas ce médicament à un proche.

En cas de contact accidentel avec les yeux, rincer immédiatement et abondamment à l'eau tiède. Il est indispensable de se laver les mains après l'application.

Effets indésirables possibles du médicament ALKOTAR

Photosensibilisation, irritation de la peau.

Sont à craindre en cas d'usage prolongé : atrophie cutanée, télangiectasies (dilatation des petits vaisseaux), vergetures, purpura (microhémorragies de la peau), fragilisation de la peau.

Ce médicament ne doit pas être appliqué sur le visage où il pourrait provoquer une dermite périorale (rougeur autour de la bouche), ou aggraver une rosacée.

Sont possibles également : retard de cicatrisation, acné, développement anormal des poils, dépigmentation localisée de la peau.

L'utilisation des dermocorticoïdes sous un pansement étanche ou dans les plis peut favoriser la prolifération des bactéries ou une allergie cutanée. Consultez votre médecin en cas de rougeur ou de douleur apparue après le début du traitement.

Laboratoire Genopharm

Actualités

Ictère de la peau et des conjonctives chez un patient atteint d'hépatite A (illustration @CDC/Dr Thomas F. Sellers/Emory University)

Hépatite A : reprise partielle de la distribution du vaccin VAQTA 50 en ville

FENDRIX est un  vaccin contre l'hépatite B spécifiquement indiqué chez les sujets porteurs d'une insuffisance rénale chronique (illustration).

Hépatite B : mise à disposition du vaccin FENDRIX pour les patients en insuffisance rénale

La commercialisation du contraceptif estroprogestatif de 3e génération, TRIMINULET, est arrêtée (illustration).

TRI MINULET : arrêt de commercialisation depuis fin juin