En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

GIOTRIF

Mis à jour : Mardi 20 Juin 2017

Anticancéreux

Médicament sous surveillance renforcée Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire afin de pouvoir identifier rapidement de nouvelles informations sur sa sécurité d’emploi.

Dans quel cas le médicament GIOTRIF est-il prescrit ?

Ce médicament est un agent anticancéreux de la famille des inhibiteurs de tyrosine kinase. Il agit en bloquant l'activité de protéines du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR). Ces protéines participent à la croissance et la propagation des cellules cancéreuses.

Il est utilisé dans le traitement de certains cancers du poumon (cancers bronchiques non à petites cellules), à un stade avancé ou qui se sont propagés à d'autres organes.

Présentations du médicament GIOTRIF

GIOTRIF 20 mg : comprimé (jaune clair) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 1870,48 €.
GIOTRIF 30 mg : comprimé (bleu foncé) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 1870,48 €.
GIOTRIF 40 mg : comprimé (bleu clair) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 1870,48 €.
GIOTRIF 50 mg : comprimé (bleu foncé) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 1870,48 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament GIOTRIF

p cpp cp
Afatinib20 mg30 mg
Lactose++
p cpp cp
Afatinib40 mg50 mg
Lactose++
Excipients communs : Cellulose microcristalline, Crospovidone, Hypromellose, Lactose, Lactose monohydrate, Macrogol 400, Magnésium stéarate, Polysorbate 80, Silice colloïdale anhydre, Talc, Titane dioxyde
Autres excipient (spécifique à certaines formes) : Hydroxyde d'aluminium d'indigotine

Attention

Ce médicament n'est destiné qu'aux patients dont les cellules tumorales sont porteuses d'une mutation du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR) ; il est nécessaire de connaître le statut de votre tumeur avant de débuter le traitement.

Signalez rapidement à votre médecin la survenue de certains symptômes tels que :
  • une diarrhée. Elle peut entraîner une déshydratation potentiellement grave. Il est alors recommandé d'augmenter votre consommation de liquides (jusqu'à 3 litres par jour) pour remplacer les liquides perdus. Pour cela, il est possible de boire de l'eau et d'autres boissons, mais aussi de consommer des aliments riches en eau (soupe...). Un traitement antidiarrhéique peut être proposé par le médecin ;

  • une rougeur cutanée ou de l'acné. Une prise en charge charge par un dermatologue et une modification du traitement peuvent nécessaires. Il est recommandé de porter des vêtements couvrants et d'utiliser un écran solaire si vous devez vous exposer au soleil ;

  • un essoufflement, accompagné éventuellement de toux et de fièvre. Un examen médical approfondi est nécessaire pour écarter toute complication pulmonaire ;

  • une douleur ou une rougeur de l'œil, une larmoiement, une sensibilité anormale à la lumière, une vision floue. Un avis ophtalmologique doit alors être pris en urgence. L'utilisation de lentilles de contact doit se faire en respectant scrupuleusement les préconisations de votre médecin.

Une surveillance des transaminases peut être prescrite par le médecin, notamment en cas de maladie du foie.

Des précautions sont nécessaires chez la femme, chez la personne pesant moins de 50 kg, en cas d'antécédent d'inflammation pulmonaire, de maladie cardiaque ou de kératite, et en cas d'insuffisance rénale.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut provoquer parfois des étourdissements et des troubles de la vue.

Interactions du médicament GIOTRIF avec d'autres substances

Ce médicament doit être pris à distance des médicaments contenant, mais pas exclusivement, du ritonavir, de la ciclosporine, du kétoconazole, de l'itraconazole, de l'érythromycine, du vérapamil, de la quinidine, du tacrolimus, du nelfinavir, du saquinavir et de l'amiodarone. Un intervalle de 6 heures ou de 12 heures doit être respecté.

L'effet de ce médicament peut être diminué par la rifampicine, la carbamazépine, la phénytoïne, le phénobarbital et les produits de phytothérapie contenant du millepertuis.

Signalez à votre médecin la prise de tout autre médicament.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Du fait de son mécanisme d'action, ce médicament est susceptible d'avoir des effets nocifs chez le fœtus. Il ne doit pas être utilisé pendant la grossesse, sauf en cas de nécessité absolue. Chez la femme en âge de procréer, une contraception efficace est nécessaire pendant le traitement.

Allaitement :

L'effet de ce médicament pendant l'allaitement est mal connu. L'allaitement est contre-indiqué pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament GIOTRIF

Ce médicament doit être pris à distance des repas, au moins 3 heures après avoir mangé ou 1 heure avant.

Les comprimés doivent être avalés avec un peu d'eau. Pour les personnes qui ont du mal à avaler les comprimés, il est possible de les disperser dans un verre d'eau minérale.

Posologie usuelle :

40 mg, une fois par jour. Une diminution ou un arrêt du traitement peut être nécessaire en cas d'effets indésirables persistants

Conseils

Afin de limiter le risque d'oubli, il est recommandé de prendre le comprimé tous les jours à la même heure. En cas d'oubli d'une dose, prendre la dose dès le constat de l'oubli s'il reste plus de 8 heures avant le prise suivante. Dans le cas contraire, ne pas prendre la dose oubliée et continuer à l'heure habituelle.

En cas d'éuption cutanée ou de démangeaisons, il est conseillé d'éviter le dessèchement de la peau : privilégier les douches courtes à l'eau tiède, utiliser des savons doux et des produits cosmétiques hypoallergéniques, hydrater la peau avec une crème ou un lait émollient. Eviter l'exposition au soleil.

Pour limiter le risque d'infection des ongles, se laver les mains à l'eau et au savon doux, sans frotter trop fort. Veiller à bien sécher le pourtour desongles.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit obligatoirement être prescrit par un médecin spécialiste en cancérologie.

Effets indésirables possibles du médicament GIOTRIF

Certains effets, potentiellement graves, doivent être signalés rapidement au médecin : diarrhées, éruption cutanée (acné, démangeaisons, peau sèche), essoufflement, irritation ou inflammation oculaire (voir Attention).

Très fréquents : infection le long du bord de l’ongle, perte d'appétit, nausées, vomissements, saignements du nez, inflammation de la muqueuse buccale.

Fréquents : troubles du goût, digestion difficile, brûlure d'estomac, perte de poids, inflammation de lèvres, rougeur ou desquamation de la peau des mains et des pieds (syndrome pieds mains), cystite, spasmes musculaires, écoulement nasal, augmentation des transaminases.

Peu fréquents : pancréatite.

Rares : réaction allergique cutanée grave pouvant se traduire par l'apparition de bulles, de vésicules et d'une desquamation.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

SYNAREL est préconisé dans le traitement de l'endométriose et de certaines stérilités (illustration).

Endométriose : rupture de stock de SYNAREL (nafaréline) prévue pour les 20 premiers jours de septembre

La trimébutine est désormais contre-indiqué chez l'enfant de moins de 2 ans (illustration).

DEBRICALM, DEBRIDAT et génériques (trimébutine) : contre-indiqués chez l'enfant de moins de 2 ans

Les doses restantes de VACCIN TETANIQUE PASTEUR sont rendues disponibles uniquement à l'hôpital et dans les centres de vaccination publics (illustration).

VACCIN TETANIQUE PASTEUR : uniquement disponible à l'hôpital