En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CORBILTA

Mis à jour : Mardi 16 Avril 2019
Famille du médicament :

Antiparkinsonien

Ce médicament est un générique de STALEVO.

Dans quel cas le médicament CORBILTA est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiparkinsonien qui appartient à la famille des dopaminergiques. Il vise à combler le déficit en dopamine dans certaines zones du cerveau, responsable des troubles caractéristiques de la maladie de Parkinson. Il contient de la lévodopa (ou L-dopa) qui se transforme en dopamine dans le cerveau et de la carbidopa et l'entacapone qui stabilisent l'effet de la lévodopa en empêchant sa dégradation.

Il est utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson, chez les malades qui ne peuvent pas être stabilisés par la lévodopa associée à la carbidopa ou au bensérazide seuls, particulièrement chez ceux qui souffrent des fluctuations de fin de doses (effet on-off).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CORBILTA

CORBILTA 50 mg/12,5 mg/200 mg : comprimé (brun rouge) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 44,72 €.
CORBILTA 75 mg/18,75 mg/200 mg : comprimé (brun rouge clair) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 45,87 €.
CORBILTA 100 mg/25 mg/200 mg : comprimé (brun rouge) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 46,45 €.
CORBILTA 125 mg/31,25 mg/200 mg : comprimé (brun rouge) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 47,88 €.
CORBILTA 150 mg/37,5 mg/200 mg : comprimé (brun rouge) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 48,75 €.
CORBILTA 175 mg/43,75 mg/200 mg : comprimé (brun rouge) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 49,90 €.
CORBILTA 200 mg/50 mg/200 mg : comprimé (brun rouge) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 51,05 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CORBILTA

p cpp cpp cp
Lévodopa50 mg75 mg100 mg
Carbidopa12,5 mg18,75 mg25 mg
Entacapone200 mg200 mg200 mg
Saccharose+++
p cpp cp
Lévodopa125 mg150 mg
Carbidopa31,25 mg37,5 mg
Entacapone200 mg200 mg
Saccharose++
p cpp cp
Lévodopa175 mg200 mg
Carbidopa43,75 mg50 mg
Entacapone200 mg200 mg
Saccharose++
Excipients communs : Amidon de maïs, Croscarmellose sel de Na, Fer rouge oxyde, Glycérol à 85%, Hypromellose, Magnésium stéarate, Mannitol, Polysorbate 80, Povidone K 30, Saccharose, Titane dioxyde
Autres excipient (spécifique à certaines formes) : Fer jaune oxyde

Contre-indications du médicament CORBILTA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Des précautions sont nécessaires, notamment en début de traitement, en cas de troubles psychiques, de maladie cardiaque ou pulmonaire grave, d'asthme, d'insuffisance rénale, d'hypotension orthostatique, d'excès de tension intraoculaire ou d'antécédent d'ulcère de l'estomac ou du duodénum ou de consulsions.

N'interrompez jamais brutalement le traitement : risque de rigidité musculaire importante associée à de la fièvre et à des troubles psychiques. L'arrêt du traitement par la lévodopa demande une surveillance médicale.

Comme tout dopaminergique, la lévodopa expose à un risque de troubles compulsifs du comportement : jeu pathologique, dépenses inappropriées et répétées, boulimie, augmentation importante de la libido. En cas de survenue de tels troubles, n'hésitez pas à en parler rapidement à votre médecin, sans honte ou culpabilité. Une modification du traitement pourra être envisagée.

Si une diarrhée persistante survient pendant le traitement, consultez votre médecin.

Des analyses de sang régulières peuvent être prescrites pour vérifier le bon fonctionnement du foie et des reins au cours du traitement.

Signalez à votre médecin toute somnolence marquée ou survenant subitement au cours de la journée : une adaptation des doses ou un arrêt du traitement peuvent être nécessaires.

En cas d'intervention chirurgicale, l'anesthésiste doit être prévenu de la prise de ce médicament.

Ce médicament peut fausser les résultats de certains tests biologiques.

Les médicaments dopaminergiques peuvent, dans de rares cas, provoquer un endormissement soudain au cours de la journée sans signe annonciateur. La conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées pendant le traitement. Elles sont contre-indiquées chez les personnes ayant eu une envie impérieuse de dormir sous traitement.

Interactions du médicament CORBILTA avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé un IMAO non sélectif et les neuroleptiques utilisés dans le traitement des vomissements : risque d'annulation de leurs effets.

La prise conjointe de médicaments dopaminergiques et de neuroleptiques utilisés dans les troubles psychiques est généralement contre-indiquée, sauf dans le cas de la maladie de Parkinson. Le médecin en tient compte alors dans la posologie.

Informez votre médecin si vous prenez un médicament susceptible d'entraîner une hypotension orthostatique (notamment certains antidépresseurs, antihypertenseurs, antinauséeux ou antalgiques) ou un médicament contenant de la méthyldopa, de l'adrénaline ou de la phénytoïne..

Respectez un intervalle minimal de 2 heures entre la prise de ce médicament et celle de médicament contenant du fer.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament sur l'enfant à naître est mal connu. Par mesure de prudence, son usage est déconseillé pendant la grossesse.

Allaitement :

L'allaitement est déconseillé pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament CORBILTA

Ce médicament peut être pris indifféremment au cours ou en dehors des repas. Chez certains patients, l'absorption du médicament peut être diminuée s'il est pris pendant ou juste après un repas riche en protéines (viande, poisson, produits laitiers...). Demandez conseil à votre médecin.

Les comprimés doivent être avalés tels quels, sans être fractionnés avec un verre d'eau.

Posologie usuelle :

1 comprimé par prise. Le dosage utilisé dépend de la dose de lévodopa nécessaire pour contrôler la maladie. Le nombre de prises par jour est strictement individuel.

Conseils

Dans le traitement de la maladie de Parkinson, il est important de respecter la posologie préconisée par le médecin, notamment les horaires de prises : un pilulier peut être utile.

En cas d'oubli d'un comprimé, prendre le comprimé dès que possible et le comprimé suivant à l'heure habituelle. Si il reste moins de 1 heure avant la prise suivante, attendez une heure avant de prendre un autre comprimé et reprendre ensuite à l'heure habituelle.

Le maintien d'une activité physique régulière est recommandée.

Prenez contact avec une des associations destinées aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson : elles diffusent une information utile sur l'évolution de la maladie et sur ses traitements.

Une coloration brun-rouge des urines peut être observée. Elle est normale et ne prête pas à conséquence.

Effets indésirables possibles du médicament CORBILTA

Une augmentation des mouvements anormaux et des nausées est souvent constatée en début de traitement. Elle est due au renforcement de l'activité de la lévodopa. Une adaptation de la posologie de la lévodopa permet souvent de diminuer la fréquence de ces réactions.

Troubles psychiques : psychose, dépression, troubles de l'attention ou de la mémoire.

Troubles du rythme cardiaque, palpitations, hypotension orthostatique.

Insomnie, hallucinations, confusion mentale, alternance de mouvements involontaires et de raideur invalidante, vomissements, douleurs abdominales, brûlures d'estomac, sécheresse de la bouche, vertiges, fatigue, sueurs, chutes, troubles de la vision, troubles urinaires.

Diarrhée prolongée, perte d'appétit progressive, fatigue, perte de poids, nécessitant un avis médical.

Somnolence, et dans de rares cas, envie impérieuse de dormir au cours de la journée.

Des cas d'addiction aux jeux d'argent, d'achats compulsifs et d'hypersexualité ont été rapportés sous traitement antiparkinsonien dopaminergique. La vigilance de l'entourage est recommandée pour détecter rapidement ces troubles compulsifs.

Rarement : anomalie des transaminases, démangeaisons.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Un tableau des disponibilités à 15 jours des spécialités orales de prednisone et de prednisolone est mis à jour tous les mois avec des codes couleurs vert, orange et rouge (illustration).

Médicaments à base de prednisone et de prednisolone : l'ANSM met en place un tableau des disponibilités à 15 jours

Radiographie thoracique d'un nouveau-né ayant développé un syndrome de détresse respiratoire (illustration @Mikael Häggström sur Wikimedia).

CELESTENE CHRONODOSE : tensions d'approvisionnement jusqu'en 2020 et distribution limitée au marché hospitalier

DIPROSTENE est notamment utilisé pour soulager les patients de douleurs liées à des pathologies tendineuses, articulaires inflammatoires et mécanique (illustration).

DIPROSTENE (bétaméthasone) : rupture de stock jusqu'en 2020