MODAFINIL EG

Mis à jour : Mardi 21 Janvier 2020
Famille du médicament :

Psychostimulant

Ce médicament est un générique de MODIODAL.

Dans quel cas le médicament MODAFINIL EG est-il prescrit ?

Ce médicament est un psychostimulant puissant. Il contribue à améliorer la vigilance des patients qui souffrent de narcolepsie. Son mécanisme d'action est mal connu.

Il est utilisé chez l'adulte dans le traitement de la somnolence excessive pendant la journée lorsqu'elle est associée à la narcolepsie.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament MODAFINIL EG

MODAFINIL EG : comprimé (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte, médicament d'exception - Remboursable à 65 % - Prix : 38,52 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MODAFINIL EG

p cp
Modafinil100 mg
Lactose+
Excipients : Amidon de maïs, Croscarmellose sel de Na, Lactose monohydrate, Magnésium aluminosilicate, Magnésium stéarate, Povidone K 90, Talc

Contre-indications du médicament MODAFINIL EG

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament ne peut être prescrit qu'après une évaluation des causes de la somnolence excessive.

Un bilan initial, comprenant la mesure de la tension artérielle et un électrocardiogramme est nécessaire avant le traitement. La surveillance du traitement est renforcée en cas d'hypertension artérielle ou de troubles cardiovasculaires.

Ce médicament peut être responsable de réactions cutanées, potentiellement graves, au cours des premières semaines de traitement. En cas d'éruption cutanée (démangeaisons, urticaire, cloques, fièvre), arrêtez le traitement et contactez en urgence votre médecin.

Des troubles psychiques, notamment des états dépressifs, peuvent survenir au cours du traitement. Informez votre médecin en cas d'antécédent d'anxiété grave, de psychose, de troubles bipolaires ou de dépression, que ce traitement pourrait faire réapparaître. Signalez rapidement à votre médecin la survenue d'idées suicidaires, de troubles du comportement (anxiété, agitation, agressivité par exemple) ou d'autres troubles psychiques. L'arrêt du traitement peut être nécessaire.

Une prise prolongée de modafinil expose à un risque de dépendance. Ce risque est accru chez les personnes ayant déjà présenté une dépendance à d'autres médicaments, substances ou à l'alcool.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Attention : conducteurL'amélioration de la vigilance permise par ce médicament peut être insuffisante pour supprimer le risque lié à la conduite automobile ou au maniement de machines dangereuses. De plus, ce médicament peut provoquer une vision trouble et des étourdissements.

Interactions du médicament MODAFINIL EG avec d'autres substances

Ce médicament peut diminuer l'efficacité des contraceptifs hormonaux (pilules, implants, patch, DIU avec progestatif). Des contraceptifs alternatifs (contraceptif non hormonal) ou supplémentaires (préservatifs) doivent être utilisés.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un antiépileptique (carbamazépine, phénobarbital, phénytoïne), un antidépresseur (amitriptyline, citalopram, fluoxétine) un anticoagulant oral, un hypolipidémiant de la famille des statines ou un médicament contenant de la ciclosporine, du diazépam, de propanolol ou de l'oméprazole.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Des effets néfastes pour l'enfant à naître sont suspectés avec ce médicament. Par prudence, il ne doit pas être utilisé pendant la grossesse et un traitement non médicamenteux doit être privilégié.

Chez la femme en âge de procréer, une contraception efficace (non hormonale) est nécessaire pendant le traitement et les 2 mois qui suivent son arrêt.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament MODAFINIL EG

Les comprimés doivent être avalés entiers, en une prise le matin ou en deux prises, matin et midi.

Posologie usuelle :

  • Adulte : la dose initiale est de 2 comprimés par jour. Elle peut éventuellement être augmentée jusqu'à 4 comprimés par jour si l'effet du médicament est insuffisant.

    En cas d'insuffisance rénale ou d'insuffisance hépatique grave, une adaptation des doses est recommandée.

Conseils

Ce médicament ne constitue pas un substitut à un manque de sommeil chronique ; une bonne hygiène du sommeil doit être conservée.

Conditions particulières de prescription :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : la première ordonnance est établie par un médecin spécialiste en neurologie ou exerçant en centre du sommeil. Elle doit être présentée au pharmacien avec chacune des ordonnances de renouvellement, qui peuvent être rédigées par un autrre médecin.

Une ordonnance d'un format particulier (médicament d'exception) est nécessaire pour obtenir le remboursement.

Effets indésirables possibles du médicament MODAFINIL EG

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : maux de tête qui disparaîssent habituellement en quelques jours.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : diminution de l'appétit, nausées, bouche sèche, diarrhée, constipation, digestion difficile, douleur abdominale, nervosité, insomnie, anxiété, dépression, troubles de la pensée, confusion, irritabilité, étourdissements, somnolence, fourmillements, vision trouble, palpitations, tachycardie.

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : mal de gorge, sinusite, baisse de la libido, troubles de la personnalité, rêves anormaux, agitation, comportement agressif ou hostile, idées suicidaires, migraine, tremblements, troubles de la coordination, du langage ou de goût, flatulences, difficulté à avaler, aphtes, sueur, éruption cutanée, démangeaisons, sécheresse oculaire, arythmie, ralentissement important du cœur, modification de la tension artérielle, essoufflement, toux, saignement de nez, douleur musculaire ou articulaire, crampes, troubles de règles, variation du poids, augmentation du taux de cholestérol et de certaines enzymes du foie, diabète, anomalie de la numération formule sanguine.

Rares (moins de 0,1 % des cas) : hallucinations, épisode maniaque, psychose.

Fréquence indéterminée : délire, réaction allergique (urticaire, œdème de Quincke), réaction cutanée grave (voir Attention).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

antécédent

Affection guérie ou toujours en évolution. L'antécédent peut être personnel ou familial. Les antécédents constituent l'histoire de la santé d'une personne.

anticoagulant

Médicament qui empêche le sang de coaguler et qui prévient donc la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins.

Les anticoagulants sont utilisés pour traiter ou prévenir les phlébites, les embolies pulmonaires, certains infarctus. Ils permettent aussi d'empêcher la formation de caillots dans le cœur lors de troubles du rythme comme la fibrillation auriculaire ou en cas de valve cardiaque artificielle.

Il existe deux grand types d'anticoagulants :
  • les anticoagulants oraux, qui bloquent l'action de la vitamine K (antivitamine K, ou AVK) et dont l'efficacité est contrôlée par un dosage sanguin : l'INR (anciennement TP) ;

  • les anticoagulants injectables, dérivés de l'héparine, dont l'efficacité peut être contrôlée par le dosage sanguin de l'activité anti-Xa, le Temps de Howell (TH) ou le Temps de Cephalin Kaolin (TCK) suivant les produits utilisés. Un dosage régulier des plaquettes sanguines est nécessaire pendant toute la durée d'utilisation d'un dérivé de l'héparine.

antidépresseur

Médicament qui agit contre la dépression. Certains antidépresseurs sont également utilisés pour combattre les troubles obsessionnels compulsifs, l'anxiété généralisée, certaines douleurs rebelles, l'énurésie, etc.

En fonction de leur mode d'action et de leurs effets indésirables, les antidépresseurs sont divisés en différentes familles : les antidépresseurs imipraminiques, les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, les IMAO (sélectifs ou non sélectifs). Enfin, d'autres antidépresseurs n'appartiennent à aucune de ces familles, car ils possèdent des propriétés originales.

Le mode d'action des antidépresseurs comporte deux aspects principaux : le soulagement de la souffrance morale et la lutte contre l'inhibition qui enlève toute volonté d'action au déprimé. Il arrive qu'un décalage survienne entre ces deux effets : la souffrance morale peut persister, alors que la capacité d'action réapparaît. Pendant cette courte période, le risque suicidaire présent chez certains déprimés peut être accru. Le médecin en tient compte dans sa prescription (association éventuelle à un tranquillisant) et celle-ci doit être impérativement respectée.

arythmie

Irrégularité du fonctionnement du cœur.

Voir aussi : trouble du rythme cardiaque.

contraceptif

Qui s'oppose à la conception : contraceptif oral (pilule), local (stérilet, spermicide, diaphragme et préservatif).

hypertension artérielle

Excès de pression (tension) du sang dans les artères. Cette pression est assurée par le cœur et est exprimée par deux chiffres. Elle est maximale lors de la contraction du cœur, ou systole (premier chiffre), et minimale lors du repos cardiaque, ou diastole (deuxième chiffre). Une hypertension artérielle se caractérise par une pression maximale (systolique) supérieure ou égale à 16, ou une pression minimale (diastolique) supérieure ou égale à 9,5. Un traitement est instauré lorsque ces chiffres sont dépassés ou pour des tensions plus faibles chez certaines personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaire : hérédité, tabagisme, diabète, excès de cholestérol. Un traitement antihypertenseur permanent permet de limiter les dommages du cœur et des vaisseaux sanguins dus à l'hypertension artérielle.

insuffisance hépatique

Incapacité du foie à remplir sa fonction, qui est essentiellement l'élimination de certains déchets, mais également la synthèse de nombreuses substances biologiques indispensables à l'organisme : albumine, cholestérol et facteurs de la coagulation (vitamine K, etc.).

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

médicament à prescription restreinte
Terme regroupant certains médicaments susceptibles de poser des problèmes en matière de santé publique et dont la prescription obéit à des règles précises :
  • Médicament réservé à l'usage hospitalier : il ne peut être ni prescrit ni délivré en dehors de l'hôpital.

  • Médicament à prescription initiale hospitalière : il doit être obligatoirement prescrit initialement à l'hôpital, mais la délivrance du médicament et les ordonnances de renouvellement peuvent être réalisées en dehors de l'hôpital.

  • Médicament à surveillance particulière : pendant toute la durée du traitement, les malades traités par un médicament appartenant à cette catégorie doivent faire l'objet de soins particuliers (prises de sang, examens complémentaires, consultations plus fréquentes). Le renouvellement de l'ordonnance est subordonné au respect des règles de surveillance.

D'autres médicaments obéissent à des règles de délivrance particulière : les médicaments d'exception et les stupéfiants (voir ces termes).

médicament d'exception

Médicament particulièrement coûteux utilisé dans des cas très précis. Le médecin rédige sa prescription sur une ordonnance spéciale comportant 4 volets : 1 pour le patient, 2 pour l'Assurance maladie, 1 pour le pharmacien.

Le respect de cette procédure conditionne le remboursement par la Sécurité sociale.

D'autres médicaments obéissent à des règles de délivrance particulière : les stupéfiants et les médicaments à prescription restreinte (voir ces termes).

narcolepsie

Maladie neurologique entraînant des envies de sommeil incontrôlables, survenant par accès de courte durée dans la journée. Elle est soit isolée (maladie de Gélineau), soit en rapport avec une autre maladie (traumatisme crânien, tumeur cérébrale, épilepsie, obésité, etc).

numération formule sanguine

La numération mesure le nombre de globules rouges (hématies), de globules blancs (leucocytes) et de plaquettes dans le sang. La formule sanguine précise le pourcentage des différents globules blancs : neutrophiles, éosinophiles, basophiles, lymphocytes, monocytes.

Abréviation : NFS.

palpitations

Perception anormale de battements cardiaques irréguliers.

psychostimulant

Médicament qui stimule l'attention et la vigilance.

psychotrope

Terme générique qui désigne les substances ayant une action sur le psychisme. Les principaux médicaments psychotropes sont les neuroleptiques, les tranquillisants (anxiolytiques), les antidépresseurs, les somnifères (hypnotiques). Le terme psychotrope recouvre également les drogues et les produits hallucinogènes.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.

tachycardie

Accélération du rythme des battements du cœur. Elle peut être due à une fièvre, à une hyperthyroïdie, à une maladie cardiaque, à l'action de certains médicaments, etc.

test antidopage

Les sportifs peuvent être soumis à des tests destinés à détecter la présence dans leurs urines de substances dopantes ou de leurs dérivés. Le Comité international olympique et le ministère de la Santé et des Sports tiennent à jour une liste des substances considérées comme dopantes. Ces substances sont très variées : hormones anabolisantes qui développent les muscles, excitants qui augmentent la vigilance, bêtabloquants qui ralentissent le cœur et, par exemple, permettent aux tireurs à l'arc de décocher leur flèche entre deux battements cardiaques, etc. Certains médicaments tels que les crèmes, les gouttes auriculaires, contiennent des substances considérées comme dopantes, mais la probabilité pour que ces substances passent dans le sang et soient retrouvées dans les urines est très faible. Dans le doute, l'éventualité d'une réaction positive est mentionnée pour chaque médicament lorsqu'une substance dopante est présente dans sa composition. Il appartient au sportif de décider avec son médecin s'il peut utiliser ou non un tel médicament.

trouble du rythme cardiaque

Anomalie grave ou bénigne de la fréquence des contractions du cœur. L'extrasystole est une contraction survenant juste avant ou après une contraction normale, souvent perçue comme un léger choc dans la poitrine. La fibrillation est une contraction irrégulière et désordonnée. D'autres troubles existent : torsades de pointes, syndrome de Wolf-Parkinson-White, maladie de Bouveret, tachysystolie, flutter et bloc auriculoventriculaire, etc.