En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

EPORATIO

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Antianémique

ⓘ VIDAL vous informe

  • Consultez en urgence un médecin en cas de survenue d’une éruption cutanée d’évolution rapide, avec rougeur ou cloques, de brûlures des muqueuses (bouche, gorge, yeux, parties génitales) : risque très rare de réaction cutanée grave.

    En savoir plus.

Dans quel cas le médicament EPORATIO est-il prescrit ?

Ce médicament contient de l'époétine, une substance identique à l'érythropoïétine (EPO) humaine, produite par biotechnologie. Elle stimule la production des globules rouges par la moelle osseuse. Elle permet de corriger certaines anémies et de limiter ainsi le recours aux transfusions sanguines lorsque l'anémie est mal supportée.

Il est utilisé dans le traitement de l'anémie consécutive à une insuffisance rénale chronique ou à une chimiothérapie anticancéreuse (en dehors des leucémies et maladies apparentées).

Présentations du médicament EPORATIO

EPORATIO 20 000 UI/ml : solution injectable ; boîte de 1 seringue préremplie de 1 ml avec système de sécurité
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception, médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 124,56 €.
EPORATIO 30 000 UI/ml : solution injectable ; boîte de 1 seringue préremplie de 1 ml avec système de sécurité
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception, médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 184,97 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament EPORATIO

p serp ser
Époétine thêta20 000 UI30 000 UI
Excipients : Acide chlorhydrique, Eau ppi, Phosphate monosodique dihydrate, Polysorbate 20, Protéines de hamster, Sodium chlorure, Trométamol

Contre-indications du médicament EPORATIO

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'antécédent d'allergie à l'érythropoïétine ou d'hypertension artérielle non contrôlée.

Attention

L'utilisation de ce médicament en dehors de ses indications officielles est dangereuse. Elle peut conduire à un épaississement du sang qui risque d'entraîner la formation de caillots responsables d'accidents cardiovasculaires mortels.

Avant de commencer le traitement, le médecin prescrit une analyse sanguine pour vérifier que vos stocks en fer sont suffisants. Le traitement par érythropoïétine sera inefficace chez les personnes qui manquent de fer, car l'organisme ne peut pas fabriquer de globules rouges en l'absence de fer. Les causes d'anémie autres que l'insuffisance rénale (infection, inflammation, pertes de sang dans les selles, déficit en vitamine B9 ou vitamine B12, malnutrition...) sont également recherchées et traitées avant de débuter le traitement.

Un taux trop élevé d'hémoglobine augmenterait la viscosité du sang et le risque d'accident vasculaire. Faites pratiquer scrupuleusement les contrôles sanguins prescrits par votre médecin.

En raison d'une possible augmentation de la pression artérielle ou de l'aggravation d'une hypertension existante, votre tension artérielle doit être vérifiée régulièrement. En cas de survenue de maux de tête violents et soudains et si vous ne pouvez pas contrôler votre tension artérielle par vous-même, prenez un avis médical.

En cas d'apparition spontanée de cloques sur la peau ou de brûlure buccale ou génitale sans cause évidente, contactez immédiatement un médecin.

Pensez à signaler à votre médecin tous vos antécédents médicaux avant la première prescription, notamment : épilepsie, maladie du foie, maladie cardiaque (angine de poitrine...), porphyrie, troubles de la coagulation ou de la circulation sanguine.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament EPORATIO

Ce médicament peut être injecté par voie intraveineuse ou sous-cutanée (dans l'abdomen, le bras ou la cuisse). Pour éviter les effets indésirables au site d'injection, il est conseillé de changer d'endroit à chaque injection et d'injecter le produit lentement.

Posologie usuelle :

La dose injectée et la durée du traitement sont strictement individuelles. La dose varie en fonction de l'indication, de l'âge et du poids du patient, de son état de santé (traitement par dialyse par exemple...) et des résultats des analyses de sang (taux d'hémoglobine). Le médecin prescrit la dose efficace la plus faible permettant de combattre les symptômes de l'anémie.

Conseils

Des traitements complémentaires peuvent être nécessaires : apport médicamenteux en fer, en vitamine C, vitamine B12, en acide folique et en L-carnitine.

Les seringues doit être conservées au réfrigérateur entre + 2° et + 8° C (mais elles ne doivent jamais être congelées) et sorties du réfrigérateur 15 à 30 minutes avant l'injection. Si besoin, les seringues peuvent être conservées en dehors du réfrigérateur, à une température ne dépassant pas + 25 °C, pendant 7 jours ; si elles n'ont pas été utilisées à la fin de cette période, elles doivent être jetées.

Jetez également toute seringue suspecte d'avoir été exposée à la congélation ou à une chaleur excessive, notamment celles dont le liquide n'est pas limpide et incolore.

Conditions particulière de délivrance :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit obligatoirement être prescrit pour la première fois par un médecin hospitalier ou par un médecin exerçant en centre de dialyse. Les ordonnances de renouvellements peuvent être rédigées par un médecin de ville, mais chaque ordonnance de renouvellement doit être présentée au pharmacien, accompagnée de la prescription hospitalière initiale, valable 1 an. Il s'agit aussi d'un médicament d'exception : la prescription est rédigée sur une ordonnance d'un modèle particulier pour obtenir son remboursement.

Effets indésirables possibles du médicament EPORATIO

Le principal effet indésirable est une douleur à l'injection si le produit est utilisé trop froid.

Chez 1 à 10 % des patients : augmentation de la pression artérielle ou aggravation d'hypertension artérielle, particulièrement en début de traitement, maux de tête, syndrome grippal, réaction cutanée (éruption cutanée, démangeaisons, réaction au site d'injection).

Chez moins d'un patient sur 10 000 : réaction cutanée bulleuse grave.

Dans le cadre d'une anémie associée à l'insuffisance rénale chronique : crise hypertensive et ses complications (convulsions, accident vasculaire cérébral), caillot de sang (thrombose).

Dans le cadre d'une anémie associée à une chimiothérapie : douleurs articulaires, accident thromboembolique. Des études ont également montré une progression de certaines tumeurs lors de l'utilisation d'érythropoïétine dans ce cadre.

De rares cas d'érythroblastopénie (diminution ou disparition des très jeunes globules rouges dans la moelle osseuse) ont été rapportés au bout de plusieurs mois ou années de traitement par érythropoïétine. Elle peut entraîner une anémie importante se manifestant par une fatigue inhabituelle, des vertiges ou des difficultés à respirer.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

L'halopéridol est un médicament antipsychotique typique de la classe des neuroleptiques (illustration).

HALDOL et HALDOL DECANOAS : harmonisation européenne des indications, posologies, contre-indications, etc.

Représentation en 3D de virus de la rage au sein d'une cellule nerveuse (illustration).

Vaccins contre la rage : rupture de stock en ville, remise à disposition normale à l'hôpital

Représentation anatomique en 3D de la glande thyroïde (illustration).

THYROFIX comprimé (lévothyroxine) : mise à disposition progressive à partir du 8 décembre 2017