En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

HERBION

Mis à jour : Mardi 18 Septembre 2018
Famille du médicament :

Phytothérapie

Dans quel cas le médicament HERBION est-il prescrit ?

Ce sirop contient un extrait de plante à visée expectorante. Son mode d'action n'est pas connu.

Il est traditionnellement utilisé pour faciliter l'expectoration en cas de toux grasse.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament HERBION

HERBION expectorant lierre : sirop (arôme citron) ; flacon de 150 ml
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament HERBION

p 5 ml
Lierre grimpant, extrait sec de feuille35 mg
Sorbitol1,75 g
Alcool0,5 mg
Excipients : Acide citrique, Citral, Citron arôme, Citron essence, Citronnelle essence, Coriandre essence, Eau purifiée, Éthanol, Glycérol, Propylèneglycol, Siméticone, Sodium benzoate, Sorbitol, Sorbitol liquide non cristallisable

Contre-indications du médicament HERBION

Ce médicament ne doit pas être utilisé chez l'enfant de moins de 2 ans.

Attention

Ce médicament peut être acheté sans ordonnance, sur les conseils de votre pharmacien. Néanmoins, un avis médical est préférable en cas de bronchite chronique, d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, d'insuffisance rénale ou d'insuffisance hépatique.

N'utilisez pas d'antitussif en plus de ce médicament sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

En cas de fièvre, d'essoufflement ou si les symptômes persistent plus de 7 jours, consultez votre médecin.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament HERBION

Ce médicament doit être pris le matin et en début d'après-midi, avec de l'eau ou une boisson chaude non caféinée.

Agiter le flacon avant chaque utilisation.

Posologie usuelle :

  • Adulte et adolescent : 1 ou 11/2 cuillère-mesure (5 à 7,5 ml), 2 fois par jour.

  • Enfant de 6 à 11 ans : 1 cuillère-mesure (5 ml), 3 fois par jour.

  • Enfant de 2 à 5 ans : 1/2 cuillère-mesure (2,5 ml), 3 fois par jour.

La durée du traitement ne doit pas dépasser 7 jours sans avis médical.

Conseils

Fumer, ou être exposé à la fumée des autres, est un frein important à l'évacuation des mucosités.

Il est nécessaire de lutter contre la sécheresse de l'air ambiant (humidificateur...) pour éviter le dessèchement des sécrétions. Il est également recommandé de boire beaucoup.

Le flacon ne doit pas être conservé plus de 3 mois après ouverture ; penser à noter la date de première utilisation sur l'emballage.

Effets indésirables possibles du médicament HERBION

Nausée, vomissements, diarrhée, réaction allergique.

Comme tous les médicaments et confiseries contenant des sucres non absorbables (sorbitol, maltitol...), possibilité de diarrhée en cas d'apport important.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les préparations coliques  sont indiquées pour le lavage colique, en préparation des examens d'exploration (endoscopie, radiologie) ou d'une chirurgie colique chez l'adulte (illustration).

Préparations coliques orales : prescription médicale obligatoire pour 10 spécialités passées sur liste I

SRILANE est indiqué dans le traitement local d'appoint des entorses, des contusions et de la lombalgie aiguë (illustration).

SRILANE 5 % crème (idrocilamide) : arrêt de commercialisation depuis mi-octobre

Les substituts nicotiniques remboursables sur prescription médicale « classique » n'entrent plus dans le cadre du forfait annuel, à hauteur de 150 € par an et par personne (illustration).

NICORETTESKIN (boîte de 7), NIQUITIN et NIQUITINMINIS : désormais remboursables sur prescription "classique"