ORENCIA

Mis à jour : Mardi 21 Janvier 2020
Famille du médicament :

Immunosuppresseur

Dans quel cas le médicament ORENCIA est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des immunosuppresseurs. Il agit en modulant l'activation des lymphocytes T, des cellules de l'immunité qui ont un rôle dans le processus inflammatoire, notamment dans certains rhumatismes inflammatoires chroniques. Un ralentissement de la progression des lésions articulaires et une amélioration de la fonction physique ont été démontrés en cas de polyarthrite rhumatoïde..

Il est utilisé chez l'adulte dans le traitement :
  • de la polyarthrite rhumatoïde, en association avec le méthotrexate, en cas de réponse insuffisante à un traitement de fond classique, ou d'emblée dans les formes sévères et évolutives de la maladie ;

  • du rhumatisme psoriasique, seul ou en association avec le méthotrexate, en cas de réponse insuffisante à un autre traitement de fond.

Présentations du médicament ORENCIA

ORENCIA 125 mg : solution injectable SC ; boîte de 4 seringues préremplies de 1 ml
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte, médicament d'exception - Remboursable à 65 % - Prix : 822,13 €.
ORENCIA 125 mg : solution injectable SC ; boîte de 4 stylos préremplis de 1 ml
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte, médicament d'exception - Remboursable à 65 % - Prix : 822,13 €.

Composition du médicament ORENCIA

p serp stylo
Abatacept125 mg125 mg
Excipients : Eau ppi, Phosphate disodique anhydre, Phosphate monosodique monohydrate, Poloxamère 188, Saccharose

Contre-indications du médicament ORENCIA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Des cas de réaction allergique potentiellement grave ont été observés lors de l'injection. Ce risque justifie de réaliser la première injection dans une structure de soins adaptée où un traitement d'urgence pourra être entrepris sans délai. La survenue d'une réaction allergique impose l'arrêt du traitement.

Ce médicament affecte le système immunitaire et peut réduire les défenses de l'organisme contre l'infection et le cancer. Son utilisation peut entraîner des infections graves (tuberculose, septicémie) et augmenter le risque de certains cancers (notamment cancer de la peau et lymphome). Avant de débuter le traitement, un dépistage de la tuberculose est nécessaire. Au cours du traitement, des prises de sang et des visites de contrôle régulières sont requises. Le suivi est renforcé en cas d'hépatite B .

Une vigilance particulière de votre part est également préconisée pendant le traitement. Vous devez consulter rapidement votre médecin en cas de :
  • signes d'infection (fièvre, mal de gorge, toux, brûlure en urinant...) ;

  • changement d'aspect d'un grain de beauté, apparition d'une lésion cutanée ;

  • faiblesse ou engourdissement dans les bras ou les jambes, perte visuelle, troubles de la pensée, de la parole ou de la mémoire.

Les informations de sécurité d'emploi à connaître sont reprises dans une carte de surveillance remise par le médecin au moment de l'initiation du traitement.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut provoquer parfois des étourdissements et des troubles de la vue.

Interactions du médicament ORENCIA avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les autres immunosuppresseurs : augmentation du risque d'effets indésirables graves.

Aucun vaccin vivant ne doit être administré pendant le traitement et dans les 3 mois suivant son arrêt.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : son usage est déconseillé chez la femme enceinte. Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant le traitement et jusqu'à 14 semaines après son arrêt. Si vous avez un projet de grossesse, parlez-en avec votre médecin. Une modification du traitement peut être nécessaire.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament ORENCIA

La solution est injectée par voie sous-cutanée, en alternant les sites d'injection. Les injections peuvent être auto-administrées selon la méthode apprise par le médecin.

La seringue ou le stylo doivent être sortis du réfrigérateur 30 minutes avant l'injection afin que la solution soit à température ambiante au moment de l'injection.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 injection à 125 mg, une fois par semaine.

Conseils

Ce médicament doit être conservé au réfrigérateur (entre + 2 °C et + 8 °C). Il ne doit pas être congelé.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit obligatoirement est prescrit pour la première fois à l'hôpital. La prescription initiale, valable un an, peut être renouvelée par un médecin de ville spécialiste en rhumatologie ou en médecine interne. La prescription doit être rédigée sur une ordonnance d'un modèle particulier (médicament d'exception) pour se faire rembourser.

Effets indésirables possibles du médicament ORENCIA

Très fréquents (plus de 10 % des patients) : rhume, sinusite, trachéite

Fréquents (1 à 10 % des patients) : fatigue, réaction au site d'injection, toux, bronchite, cystite, herpès labial ou génital, pneumonie, grippe, douleur abdominale, diarrhée, nausées, vomissements, digestion difficile, aphtes, hypertension artérielle, rougeur cutanée, augmentation des transaminases.

Peu fréquents (moins de 1 patients sur 100) : infections dentaires, infections des ongles et de la peau, otite, infections des reins, dépression, anxiété, insomnie, migraine, fourmillements, vertiges, palpitations, accalaration ou ralentissement du cœur, bouffée de chaleur, rougeur du visage, baisse de tension artérielle, conjonctivite, sècherese oculaire, baisse de la vision, brûlure d'estomac, essoufflement, respiration sifflante, aggravation d'une bronchite chronique, douleur articulaire, troubles des règles, chute de cheveux, démangeaisons, urticaire, psoriasis, acné, cancer cutané.

Rares (moins de 1 patient sur 1 000) : tuberculose, inflammation pelvienne, lymphome, anomalie de la numération formule sanguine.

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : ruptures de stock et remises à disposition

Appliqués au niveau vaginal, les estrogènes soulagent les symptômes de l'atrophie vulvo-vaginale chez la femme ménopausée (illustration).

Post-ménopause : remise à disposition normale de COLPOTROPHINE 1 % crème

L'acide mycophénolique est utilisé dans la prise en charge de greffes, notamment rénales, mais aussi hépatiques ou cardiaques (illustration).

CELLCEPT et générique, MYFORTIC (mycophénolate) : les grossesses exposées et les malformations à la naissance persistent