En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ATÉNOLOL/NIFÉDIPINE MYLAN

Mis à jour : Mardi 19 Juin 2018
Famille du médicament :

Association d'antihypertenseurs

Ce médicament est un générique de TENORDATE (qui n'est plus commercialisé).

Dans quel cas le médicament ATÉNOLOL/NIFÉDIPINE MYLAN est-il prescrit ?

Ce médicament est un antihypertenseur qui associe deux substances :
  • l'aténolol, un bêtabloquant qui bloque l'action de l'adrénaline (et d'autres hormones apparentées) sur de nombreux organes, notamment sur le cœur, les vaisseaux et plus faiblement sur les bronches ;

  • la nifédipine, un vasodilatateur de la famille des inhibiteurs calciques, dont l'action renforce celle de l'aténolol.

Il est utilisé dans le traitement de l'hypertension artérielle.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ATÉNOLOL/NIFÉDIPINE MYLAN

ATÉNOLOL/NIFÉDIPINE BIOGARAN 50 mg/20 mg : gélule (rose et violet) contenant une poudre granuleuse et un comprimé rouge ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 8,32 €.
ATÉNOLOL/NIFÉDIPINE BIOGARAN 50 mg/20 mg : gélule (rose et violet) contenant une poudre granuleuse et un comprimé rouge ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 23,39 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ATÉNOLOL/NIFÉDIPINE MYLAN

p gél
Aténolol50 mg
Nifédipine LP20 mg
Lactose+
Excipients : Amidon de maïs, Bleu brillant FCF, Cellulose microcristalline, Érythrosine, Fer rouge oxyde, Gélatine, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol, Magnésium carbonate lourd, Magnésium stéarate, Opadry, Polysorbate 80, Sodium laurylsulfate, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament ATÉNOLOL/NIFÉDIPINE MYLAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

N'interrompez jamais brutalement le traitement. Espacez progressivement les prises. Un avis médical est toujours préférable.

Chez les diabétiques, les bêtabloquants peuvent masquer certains symptômes de l'hypoglycémie (palpitations et accélération du cœur essentiellement).

Les bêtabloquants peuvent aggraver les réactions allergiques et empêcher l'action de l'adrénaline utilisée dans le traitement d'urgence du choc anaphylactique. Lors d'examens radiologiques nécessitant l'injection de produits de contraste iodés (susceptibles de provoquer des chocs allergiques), le traitement doit, si possible, être suspendu avec l'accord de votre médecin.

En cas d'opération chirurgicale programmée, l'anesthésiste doit être prévenu de la prise de ce médicament.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de vertiges ou de fatigue.

Interactions du médicament ATÉNOLOL/NIFÉDIPINE MYLAN avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec ceux contenant du diltiazem : risque d'hypotension grave.

Il peut interagir avec les médicaments contenant du vérapamil ou de la ciclosporine.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez l'un des médicaments suivants : antidiabétique, alphabloquant, médicament contenant de l'amiodarone, de la quinidine, de l'hydroquinidine, du disopyramide, de la propafénone, de la méfloquine, de la cimétidine, de la rifampicine, de la phénytoïne, de la lidocaïne injectable.

En outre, l'effet antihypertenseur de ce médicament peut être augmenté par certains médicaments tels que les neuroleptiques, les antidépresseurs imipraminiques, les dérivés nitrés, les médicaments contenant du baclofène ; il peut être diminué par les AINS et corticoïdes. Votre médecin doit être informé si vous êtes traité par l'un ou par l'autre.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament est déconseillé chez la femme enceinte ou susceptible de l'être. Si une grossesse survient au cours du traitement, prévenez votre médecin. En cas de traitement jusqu'à l'accouchement, une surveillance médicale renforcée du nouveau-né est nécessaire pendant les premiers jours de vie.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : il est déconseillé pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament ATÉNOLOL/NIFÉDIPINE MYLAN

  • Adulte : 1 gélule par jour.

Conseils

Il est normal que le rythme cardiaque ralentisse sous l'effet du traitement ; néanmoins, en cas de fatigue anormale et de pouls inférieur à 50 battements par minute, consultez votre médecin.

Votre tension artérielle doit être contrôlée régulièrement. Les appareils permettant une mesure automatique de la tension à domicile utilisent souvent un procédé de mesure différent de celui qu'emploie votre médecin. Si vous avez un tel appareil, apportez-le en consultation pour vous assurer que la mesure obtenue est bien conforme à celle du tensiomètre de votre médecin.

Le traitement médicamenteux ne dispense pas de mesures pouvant faire baisser la tension artérielle : activité physique régulière, modération de la consommation de boissons alcoolisées et de sel, lutte contre l'excès de poids, arrêt du tabac.

En cas de constipation, susceptible d'être aggravée par ce médicament, le médecin pourra éventuellement prescrire un laxatif lubrifiant.

Effets indésirables possibles du médicament ATÉNOLOL/NIFÉDIPINE MYLAN

Constipation, nausées, flatulence, douleurs digestives, bouche sèche, fatigue, crampes, sensation de mains et de pieds froids, ralentissement important du cœur, insomnie.

Maux de tête, rougeur du visage, œdème des membres inférieurs, saignement de nez, troubles de l'érection.

Plus rarement : gonflement des gencives, sécheresse oculaire, troubles de la vision, modification de l'humeur, cauchemars, confusion, hallucinations, douleurs musculaires ou articulaires, bloc auriculoventriculaire, baisse excessive de la tension artérielle, phénomène de Raynaud, insuffisance cardiaque, bronchospasme, éruption cutanée, aggravation d'un psoriasis, chute de cheveux.

De fréquence indéterminée : anomalie de la numération formule sanguine, choc anaphylactique, jaunisse.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

ESMYA est indiqué dans la prise en charge de fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : restriction des indications et mesures de réduction du risque d'atteintes hépatiques

Représentation en 3D de Streptococcus pneumoniae (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : mise à disposition exceptionnelle de seringues préremplies à péremption courte

L’amyotrophie spinale (ASA ou SMA) est une maladie neuromusculaire progressive d’origine génétique, caractérisée par une dégénérescence des motoneurones (illustration).

SPINRAZA (nusinersen) : risque d'hydrocéphalie communicante, non reliée à une méningite ou à une hémorragie