En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

IVABRADINE SANDOZ

Mis à jour : Mardi 16 Avril 2019
Famille du médicament :

Antiangoreux

Ce médicament est un générique de PROCORALAN.

Dans quel cas le médicament IVABRADINE SANDOZ est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des antiangoreux. Il agit principalement en diminuant la fréquence cardiaque. Il permet ainsi de réduire les besoins en oxygène du cœur.

Il est utilisé dans le traitement symptomatique de l'angine de poitrine chez les adultes ayant un rythme cardiaque supérieur à 70 battements par minute au repos, lorsque les bêtabloquants ne peuvent pas être utilisés (intolérance ou contre-indication) ou sont insuffisamment efficaces.

Il peut également être utilisé dans le traitement de l'insuffisance cardiaque chronique, en association avec le traitement standard comprenant un bêtabloquant, ou en cas de contre-indication ou d'intolérance aux bêtabloquants.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament IVABRADINE SANDOZ

IVABRADINE SANDOZ 5 mg : comprimé sécable (jaune) ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 17,89 €.
IVABRADINE SANDOZ 7,5 mg : comprimé (jaune orangé) ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 17,89 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament IVABRADINE SANDOZ

p cpp cp
Ivabradine5 mg7,5 mg
Lactose++
Excipients : Butylhydroxytoluène, Croscarmellose sel de Na, Fer jaune oxyde, Fer rouge oxyde, Glycérol, Hypromellose, Lactose anhydre, Macrogol 6000, Magnésium stéarate, Silice colloïdale anhydre, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament IVABRADINE SANDOZ

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • rythme cardiaque inférieur à 70 battements par minute au repos (avant de débuter le traitement),

  • hypotension sévère,

  • insuffisance hépatique grave,

  • certaines maladies cardiaques (bloc auriculoventriculaire grave, certaines arythmies cardiaques, infarctus du myocarde récent, insuffisance cardiaque mal équilbrée),

  • en association avec certains antifongiques, les antibiotiques de la famille des macrolides, les antiprotéases et les médicaments contenant du vérapamil ou du diltiazem,

  • femme en âge procréer sans contraception efficace,

  • grossesse,

  • allaitement.

Attention

Ce médicament n'est pas un traitement de la crise d'angine de poitrine.

Son utilisation nécessite des examens cardiaques (comprenant des mesures répétées de la fréquence cardiaque et un ECG) avant la mise en route du traitement ou lorsqu'une augmentation des doses est envisagée.

Il est normal que le rythme cardiaque ralentisse sous l'effet du médicament ; néanmoins, en cas de fatigue anormale, d'essoufflement et de pouls inférieur à 50 battements par minute, consultez votre médecin.

Une surveillance médicale régulière est recommandée pendant le traitement. Toute aggravation de l'angor ou la survenue de malaise, de palpitations ou d'une sensation de pouls irrégulier doit être signalée au médecin.

Des précautions sont nécessaires dans les suites d'un accident vasculaire cérébral et en cas de tension artérielle basse.

Évitez de prendre ce médicament avec du jus de pamplemousse.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de troubles visuels.

Interactions du médicament IVABRADINE SANDOZ avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé à certaints traitements du VIH (nelfinavir, ritonavir), aux antibiotiques de la famille des macrolides (érythromycine, josamycine, clarithromycine, télithromycine), aux antifongiques contenant de l'itraconazole ou du kétoconazole ou aux médicaments contenant du diltiazem ou du vérapamil : risque de ralentissement important du cœur.

Il peut interagir avec les médicaments susceptibles de provoquer des torsades de pointes et les diurétiques qui peuvent entraîner une hypokaliémie.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un médicament contenant de la rifampicine, du phénobarbital ou de la phénytoïne ou un produit de phytothérapie contenant du millepertuis.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse et l'allaitement est mal connu. Par mesure de prudence, son usage est contre-indiqué chez la femme enceinte ou qui allaite. Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contracption efficace pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament IVABRADINE SANDOZ

Ce médicament doit être pris au cours des repas, matin et soir.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans : la dose initiale est de 1 comprimé à 5 mg, 2 fois par jour. Après 2 à 4 semaines de traitement, elle peut être adaptée par le médecin en fonction des effets du médicament. La posologie peut être plus faible chez la personne âgée de plus de 75 ans.

Conseils

Le traitement doit être arrêté si les symptômes de l'angor ne s'améliorent pas après 3 mois de prise du médicament.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament est à prescription restreinte : il doit être obligatoirement prescrit pour la première fois par un cardiologue. La prescription doit être réévaluée tous les ans par le cardiologue. Dans l'intervalle, les ordonnances de renouvellement peuvent être faites par un autre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament IVABRADINE SANDOZ

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : troubles visuels se traduisant par des taches lumineuses transitoires dans le champ visuel. Ils apparaissent le plus souvent dans les deux premiers mois de traitement. Ensuite, ils peuvent survenir de manière récurrente et disparaître pendant ou après le traitement.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : maux de tête (généralement pendant le premier mois de traitement), étourdissements pouvant être le signe d'un ralentissement important du cœur, troubles du rythme cardiaque, vision trouble.

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : palpitations, nausées, constipation, diarrhée, douleur abdominale, vertiges, difficulté à respirer, crampes, modification de la tension artérielle, malaise, sensation de fatigue, vision double, éruption cutanée, œdème de Quincke, augmentation du taux d'acide urique dans le sang, anomalie de la numération formule sanguine.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Un tableau des disponibilités à 15 jours des spécialités orales de prednisone et de prednisolone est mis à jour tous les mois avec des codes couleurs vert, orange et rouge (illustration).

Médicaments à base de prednisone et de prednisolone : l'ANSM met en place un tableau des disponibilités à 15 jours

Radiographie thoracique d'un nouveau-né ayant développé un syndrome de détresse respiratoire (illustration @Mikael Häggström sur Wikimedia).

CELESTENE CHRONODOSE : tensions d'approvisionnement jusqu'en 2020 et distribution limitée au marché hospitalier

DIPROSTENE est notamment utilisé pour soulager les patients de douleurs liées à des pathologies tendineuses, articulaires inflammatoires et mécanique (illustration).

DIPROSTENE (bétaméthasone) : rupture de stock jusqu'en 2020