En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ÉZÉTIMIBE ALTER

Mis à jour : Lundi 22 Juillet 2019
Famille du médicament :

Hypolipémiant

Ce médicament est un générique de EZETROL.

Dans quel cas le médicament ÉZÉTIMIBE ALTER est-il prescrit ?

Ce médicament est un hypocholestérolémiant. Il diminue l'absorption du cholestérol dans l'intestin et permet ainsi d'abaisser le taux de cholestérol circulant dans le sang.

Il est utilisé en complément d'un régime adapté et assidu dans :
  • le traitement des excès de cholestérol, seul ou en association avec un hypolipidémiant de la famille des statines ;

  • dans la prévention des accidents cardiovasculaires en cas d'antécédent de syndrome coronarien aigu, en complément d'un traitement par statine.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ÉZÉTIMIBE ALTER

ÉZÉTIMIBE ALTER 10 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 16,71 €.
ÉZÉTIMIBE ALTER 10 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 50,22 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ÉZÉTIMIBE ALTER

p cp
Ézétimibe10 mg
Lactose+
Excipients : Cellulose microcristalline, Lactose monohydrate, Magnésium stéarate, Povidone, Sodium carboxyméthylamidon, Sodium laurylsulfate

Contre-indications du médicament ÉZÉTIMIBE ALTER

Losqu'il est associé à une statine, ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament, notamment lorsqu'il est utilisé avec une statine, peut être toxique pour le foie ou les muscles. Signalez à votre médecin toute fatigue anormale, perte d'appétit, douleur ou faiblesse musculaire. Des analyses de sang peuvent être pratiquées afin de vérifier que le médicament est bien supporté.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance hépatique.

Interactions du médicament ÉZÉTIMIBE ALTER avec d'autres substances

En l'absence d'études, l'association aux hypolipidémiants de la famille des fibrates n'est pas recommandée.

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un anticoagulant oral ou un médicament contenant de la ciclosporine ou de la cholestyramine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Son usage est déconseillé sauf en cas de nécessité absolue. En association avec une statine, son usage est contre-indiqué chez la femme enceinte.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament ÉZÉTIMIBE ALTER

Les comprimés doivent être avalés avec un verre d'eau, indifféremment avant, pendant ou après le repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 comprimé par jour.

Le régime reste indispensable pendant toute la durée du traitement.

Conseils

Un régime pauvre en cholestérol et en graisses animales n'est pas simple à suivre : les erreurs sont fréquentes. Demandez conseil à votre médecin, à votre pharmacien ou à un professionnel de la nutrition.

Un taux élevé de cholestérol ne provoque généralement pas de symptômes, mais constitue un facteur de risque de maladie coronarienne. Il est dépisté à l'aide d'un dosage sanguin. Faites régulièrement les analyses de contrôle et discutez avec votre médecin des résultats à atteindre.

Effets indésirables possibles du médicament ÉZÉTIMIBE ALTER

Seul ou en association avec une statine :
  • Fréquents (1 à 10 % des patients) : douleur abdominale, diarrhée, ballonnements, fatigue.

  • Peu fréquents (moins de 1 % des patients) : crampes, douleurs articulaires, douleurs cervicales, digestion difficile, reflux gastro-œsophagien, nausées, diminution de l'appétit, bouffée de chaleur, hypertension artérielle, toux, augmentation des transaminases.

  • Fréquence indéterminée : étourdissements, essoufflement, faiblesse musculaire persistante, voire toxicité musculaire, réaction allergique, hépatite (voir Attention).

En association avec une statine :
  • Fréquents (1 à 10 % des patients) : maux de tête.

  • Peu fréquents : fourmillements des extrémités, bouche sèche, brûlure d'estomac, démangeaisons, éruption cutanée, urticaire, douleur musculaire, mal de dos, faiblesse.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Le laboratoire responsable de la commercialisation d'un médicament en France est l’interlocuteur privilégié des personnes souhaitant des informations complémentaires (illustration).

Disponibilité des médicaments : les nouvelles ruptures de stock et remises à disposition

La situation des corticoïdes oraux s'améliore progressivement mais certains patients rencontrent encore des difficultés pour se procurer des corticoïdes (illustration).

Corticoïdes oraux (prednisone et prednisolone) : des dépannages en cours auprès d'autres marchés européens

Antalgiques, dépresseurs du système nerveux central et entrainant une sensation de bien-être et de relaxation, les opioïdes se caractérisent par un potentiel d’abus et de dépendance élevé (illustration).

Surdosage ou overdose aux opioïdes : l'ANSM fait le point sur l'offre thérapeutique de la naloxone en France