En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ACIDE ALENDRONIQUE/CHOLÉCALCIFÉROL (VITAMINE D3) EG

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Biphosphonate et vitamine D

Ce médicament est un générique de FOSAVANCE.

Dans quel cas le médicament ACIDE ALENDRONIQUE/CHOLÉCALCIFÉROL (VITAMINE D3) EG est-il prescrit ?

Ce médicament contient de l'acide alendronique, de la famille des biphosphonates, et de la vitamine D. L'acide alendronique agit en bloquant les cellules qui détruisent l'os et en luttant contre la déminéralisation. La vitamine D, fabriquée par la peau sous l'influence des rayons ultraviolets, permet la fixation osseuse du calcium ; la carence en vitamine D est particulièrement fréquente chez les personnes âgées peu exposées au soleil.

Il est utilisé dans le traitement de l'ostéoporose chez la femme ménopausée présentant un risque de carence en vitamine D. Il réduit le risque de fractures des vertèbres et de la hanche.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ACIDE ALENDRONIQUE/CHOLÉCALCIFÉROL (VITAMINE D3) EG

ACIDE ALENDRONIQUE/CHOLÉCALCIFÉROL (VITAMINE D3) EG 70 mg/2800 UI : comprimé (blanc) ; boîte de 4
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 7,92 €.
ACIDE ALENDRONIQUE/CHOLÉCALCIFÉROL (VITAMINE D3) EG 70 mg/2800 UI : comprimé (blanc) ; boîte de 12
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 21,44 €.
ACIDE ALENDRONIQUE/CHOLÉCALCIFÉROL (VITAMINE D3) EG 70 mg/5600 UI : comprimé (blanc) ; boîte de 12
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 21,44 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ACIDE ALENDRONIQUE/CHOLÉCALCIFÉROL (VITAMINE D3) EG

p cpp cp
Acide alendronique70 mg70 mg
Cholécalciférol (vitamine D3)2 800 UI5 600 UI
Lactose90 mg64 mg
Saccharose++
Excipients : Amidon de maïs, Butylhydroxytoluène, Cellulose microcristalline, Croscarmellose sel de Na, Gélatine, Lactose anhydre, Magnésium aluminosilicate, Magnésium stéarate, Saccharose, Tournesol huile raffinée

Contre-indications du médicament ACIDE ALENDRONIQUE/CHOLÉCALCIFÉROL (VITAMINE D3) EG

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • maladie de l'œsophage susceptible de provoquer un blocage du comprimé avant sa descente dans l'estomac,

  • incapacité de se mettre debout ou assise en position verticale pendant au moins 30 minutes,

  • hypocalcémie.

Attention

Ce médicament peut être irritant pour la bouche ou l'œsophage, il est important :
  • de ne pas croquer ou sucer le comprimé ;

  • de prendre le comprimé en position assise ou debout, avec un grand verre d'eau ;

  • de ne pas s'allonger dans la demi-heure qui suit la prise.

Son utilisation est contre-indiquée chez les femmes qui ne peuvent pas suivre ces recommandations.

Signalez au médecin l'apparition de troubles digestifs comme des brûlures d'estomac, des brûlures derrière le sternum ou des remontées acides.

Une atteinte des os de la mâchoire pouvant entraîner la perte des dents a été rapportée chez certaines personnes prenant des biphosphonates. Un examen dentaire et des soins préventifs peuvent être nécessaires avant de débuter le traitement, notamment en cas d'antécédent de chimiothérapie anticancéreuse, de radiothérapie, de prise de corticoïdes ou de tabagisme. Informez rapidement votre médecin de la survenue de douleurs dentaires, de gonflement des gencives ou de mobilité des dents.

En cas de douleur, faiblesse ou gêne persistante dans la cuisse, la hanche ou l'aine, contactez sans tarder votre médecin ; il peut s'agir d'une fracture atypique du fémur.

En raison du manque de données, ce médicament n'est pas recommandé en cas d'insuffisance rénale grave.

Une carence en calcium ou en vitamine D doit être corrigée avant de commencer le traitement : le médecin prescrit une analyse de sang pour vérifier que vos taux de calcium et de vitamine D sont suffisants.

Attention : conducteurCe médicament peut provoquer des sensations vertigineuses ou des troubles visuels. Assurez-vous que vous le supportez bien avant de conduire ou d'utiliser une machine dangereuse.

Interactions du médicament ACIDE ALENDRONIQUE/CHOLÉCALCIFÉROL (VITAMINE D3) EG avec d'autres substances

Ce médicament peut aggraver les troubles gastriques provoqués par l'aspirine, l'ibuprofène ou les autres AINS.

Les autres médicaments (surtout les pansements digestifs ou ceux contenant du calcium) doivent être absorbés au moins une demi-heure après la prise de ce médicament.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un diurétique, un antiépileptique ou un médicament contenant de l'orlistat, de la cholestyramine ou de la cimétidine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament n'a pas d'indication chez la femme non ménopausée.

Mode d'emploi et posologie du médicament ACIDE ALENDRONIQUE/CHOLÉCALCIFÉROL (VITAMINE D3) EG

Le comprimé doit être pris au lever avec un grand verre d'eau du robinet (pas d'eau minérale), en position assise ou debout, au moins une demi-heure avant l'absorption du petit-déjeuner.

Posologie usuelle :

  • Femme ménopausée : 1 comprimé par semaine, à prendre toujours le même jour de la semaine.

Conseils

En cas d'oubli d'un comprimé, celui-ci doit être pris le lendemain matin du jour où l'oubli est constaté, sans prendre deux comprimés le même jour. Le comprimé suivant devra être pris le jour de la semaine initialement choisi.

Pendant toute la durée du traitement, des apports de calcium sont nécessaires, soit par l'alimentation (produits laitiers), soit par un traitement conjoint spécifique.

Des exercices physiques réguliers, adaptés à l'âge et à la condition physique, contribuent à limiter l'évolution de l'ostéoporose.

Une consommation modérée d'alcool et l'arrêt du tabac sont également recommandés, car alcool et tabac favorisent la perte osseuse.

Effets indésirables possibles du médicament ACIDE ALENDRONIQUE/CHOLÉCALCIFÉROL (VITAMINE D3) EG

Très fréquents (plus de 10 % des patientes) : douleurs osseuses, articulaires et/ou musculaires parfois handicapantes. Habituellement, ces effets disparaissent à l'arrêt du traitement.

Fréquents (1 à 10 % des patientes) : maux de tête, étourdissements, vertiges, douleurs abdominales, brûlures d'estomac, ballonnements, flatulences, diarrhée ou constipation, chute de cheveux, démangeaisons, fatigue, gonflement des articulations.

Peu fréquents (moins de 1 patiente sur 100) : troubles du goût, uvéite, nausées, vomissement, inflammation de l'estomac ou de l'œsophage, rougeur cutanée.

Rares (moins de 1 patiente sur 1 000) : ulcère gastroduodénal, fragilisation des os de la mâchoire (voir Attention) ou du conduit auditif (pouvant se traduire par des douleurs, un écoulement ou des infections chroniques de l'oreille), réaction allergique (urticaire, œdème de Quincke...), éruption cutanée avec rougeur et cloques potentiellement grave.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Une personne sur 5 a souffert ou souffrira d'une dépression au cours de sa vie (illustration).

Dépression : étude française du risque d’hypertension artérielle sous inhibiteur de la recapture de la sérotonine

L'injection sous-cutanée de l'énoxaparine doit être réalisée dans le tissu cellulaire sous-cutané de la ceinture abdominale alternativement du côté droit et du côté gauche (illustration).

LOVENOX (énoxaparine) : tensions d'approvisionnement des dosages à 4 000 UI/0,4 ml, 6 000/0,6 ml, 8 000 UI/0,8 ml

La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des moustiques infectés (illustration).

Fièvre jaune : tensions d'approvisionnement et distribution contingentée de STAMARIL jusqu'à fin janvier 2019