En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CALCIPOTRIOL/BÉTAMÉTHASONE SANDOZ

Mis à jour : Mardi 17 Septembre 2019
Famille du médicament :

Antipsoriasique

Ce médicament est un générique de DAIVOBET.

Dans quel cas le médicament CALCIPOTRIOL/BÉTAMÉTHASONE SANDOZ est-il prescrit ?

Ce médicament d'usage local associe une substance proche de la vitamine D et un dermocorticoïde d'activité forte. Il freine le renouvellement anormal de certaines cellules de la peau.

Il est utilisé dans le traitement de certaines formes de psoriasis.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CALCIPOTRIOL/BÉTAMÉTHASONE SANDOZ

CALCIPOTRIOL/BÉTAMÉTHASONE SANDOZ : pommade ; tube de 60 g
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 17,99 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CALCIPOTRIOL/BÉTAMÉTHASONE SANDOZ

p 100 g
Calcipotriol5 mg
Bétaméthasone50 mg
Excipients : Alcool oléique, Dl-alpha-tocophérol, Paraffine liquide légère, Vaseline blanche

Contre-indications du médicament CALCIPOTRIOL/BÉTAMÉTHASONE SANDOZ

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • excès de calcium dans le sang ;

  • infection et parasitose non traitées de la peau ;

  • lésion ulcérée, plaie, acné et rosacée.

Attention

Ce médicament ne doit pas être appliqué sur le visage ni sur le cuir chevelu : risque majoré d'effets indésirables locaux, notamment de dermite périorale (rougeur autour de la bouche). Il ne doit pas non plus être appliqué sur les muqueuses ou dans les plis.

Évitez les expositions excessives aux rayons ultraviolets (soleil, photothérapie, lampe à bronzer) sans avis médical.

En cas de contact de la pommade avec la bouche ou les yeux, rincez abondamment à l'eau.

Fertilité, grossesse et allaitement

En l'absence de données suffisantes, ce médicament est déconseillé pendant la grossesse ou l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament CALCIPOTRIOL/BÉTAMÉTHASONE SANDOZ

La pommade est appliquée en massant légèrement pour la faire pénétrer.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans : 1 application par jour.

    En cas d'utilisation d'autres médicaments contenant du calcipotriol, ne pas dépasser la dose de 15 g de calcipotriol par jour et 100 g par semaine.

La durée du traitement recommandée est de 4 semaines. Au delà, le traitement doit être poursuivi sous la surveillance régulière du médecin.

Conseils

Pensez à vous laver les mains après l'application.

La pommade ne doit pas être conservée plus de 1 an après ouverture du tube.

Effets indésirables possibles du médicament CALCIPOTRIOL/BÉTAMÉTHASONE SANDOZ

Fréquents : démangeaisons.

Rares : irritation locale, sensation de brûlure, rougeur, peau sèche, éruption de boutons, aggravation du psoriasis, photosensibilité, irritation oculaire, psoriasis pustuleux généralisé, réaction allergique (gonflement du visage...).

En raison de la présence de bétaméthasone, d'autres effets peuvent être observés en cas d'usage prolongé : atrophie cutanée, télangiectasies (dilatation des petits vaisseaux), vergetures, purpura (microhémorragies de la peau), fragilisation de la peau, dermite périorale, développement anormal des poils, dépigmentation localisée de la peau, augmentation de la pression intra-oculaire, cataracte.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Le point sur les stratégies de switch entre traitements contre la dépression

Changement de traitement antidépresseur : le point sur les stratégies de substitution

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments en ville : ruptures, tensions et remises à disposition

En cas d'angiœdème de la face, la localisation laryngée est à haut risque d'asphyxie (illustration).

IEC, sartans, gliptines : attention au risque d'angiœdème bradykinique