OZEMPIC

Mis à jour : Mardi 21 Avril 2020
Famille du médicament :

Antidiabétique injectable

Médicament sous surveillance renforcée Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire afin de pouvoir identifier rapidement de nouvelles informations sur sa sécurité d’emploi.

Dans quel cas le médicament OZEMPIC est-il prescrit ?

Ce médicament est un antidiabétique injectable. Il agit en se fixant sur les récepteurs de l'hormone appelée glucagon-like peptide-1 (GLP-1), qui a un rôle dans le contrôle de la glycémie. Il stimule la libération d'insuline lorsque le taux de glucose dans le sang est élevé. Il ralentit également la vidange de l'estomac et diminue la sécrétion du glucagon. Son action prolongée permet de ne faire qu'une seule injection par semaine.

Il est utilisé dans le traitement du diabète de type 2 chez l'adulte, en association avec d'autres hypoglycémiants, y compris l'insuline, lorsque ces antidiabétiques associés au régime alimentaire et à l'exercice physique se sont montrés insuffisants pour contrôler le diabète.

Il peut être également utilisé seul en cas de contre-indication ou d'intolérance à la metformine.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament OZEMPIC

OZEMPIC 0,25 mg : solution injectable SC ; 1 stylo prérempli multidose avec 4 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 78,66 €.
OZEMPIC 0,5 mg : solution injectable SC ; 1 stylo prérempli multidose avec 4 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 78,66 €.
OZEMPIC 1 mg : solution injectable SC ; 1 stylo prérempli multidose avec 4 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 78,66 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament OZEMPIC

p dosep dosep dose
Sémaglutide0,25 mg0,5 mg1 mg
Excipients : Acide chlorhydrique, Eau ppi, Phénol, Phosphate disodique dihydrate, Propylèneglycol, Sodium hydroxyde

Attention

Ce médicament n'est pas adapté au traitement du diabète de type 1 : celui-ci requiert un traitement par insuline.

L'association de cet antidiabétique avec un sulfamide hypoglycémiant ou avec l'insuline expose à un risque d'hypoglycémie. Une diminution de la dose de sulfamide hypoglycémiant ou de l'insuline peut être envisagée pour réduire ce risque. Pour l'ajustement des doses, il peut être nécessaire de pratiquer vous-même des contrôles, à l'aide d'un lecteur de glycémie.

Certaines situations peuvent contribuer à augmenter la glycémie : infection, prise de médicaments, stress. En cas d'apparition d'une sensation de malaise général, prenez un avis médical.

En cas de douleur abdominale intense et persistante, consultez rapidement votre médecin : risque d'inflammation du pancréas (pancréatite aiguë).

Des précautions sont nécessaire en cas d'une atteinte de la rétine chez les patients traités par insuline et ce médicament.

Évitez les boissons alcoolisées à jeun ou à distance des repas : augmentation du risque d'hypoglycémie.

Attention : conducteurConducteur : une hypoglycémie peut entraîner un malaise pendant la conduite ou l'utilisation de machines.

Interactions du médicament OZEMPIC avec d'autres substances

Ce médicament ralentit la vidange de l'estomac et peut modifier l'absorption d'autres médicaments. Signalez tout autre traitement à votre médecin.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Un diabète mal équilibré peut être néfaste pour l'enfant à naître. Un désir de grossesse nécessite le remplacement de ce médicament par de l'insuline au moins 2 mois avant de débuter la grossesse. Si une grossesse survient alors que vous êtes encore sous traitement, consultez sans attendre votre médecin pour un passage à l'insuline seule et une surveillance médicale renforcée.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament OZEMPIC

Ce médicament doit être administré une fois par semaine, le même jour chaque semaine, à définir avec votre médecin. Si le jour de l'administration doit être modifié, la dose suivante doit être faite plus de 3 jours après la précédente injection.

La solution doit être injectée par voie sous-cutanée dans la cuisse, l'abdomen ou le bras. L'injection peut être faite à n'importe quel moment de la journée, indépendamment des repas.

Chaque stylo est équipé d'un compteur de doses et permet l'injection de 4 doses. L'aiguille ne doit pas être laissée sur le stylo après l'injection. Entre 2 injections, le stylo est conservé sans aiguille. Pour le maniement précis du stylo, conformez-vous à la notice fournie par le fabricant.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans : la posologie initiale est 1 dose à 0,25 mg par semaine pendant 4 semaines. La posologie est ensuite augmentée à 1 dose à 0,5 mg par semaine. Si besoin, après au moins 4 autres semaines de traitement, la posologie peut être augmentée à 1 dose à 1 mg par semaine.

Conseils

En cas d'oubli d'une injection, celle-ci doit être administrée dès que possible dans les 5 jours suivants l'oubli. Si l'oubli est constaté après plus de 5 jours, ne pas administrer la dose oubliée. Dans tous les cas, poursuivre les injections le jour initialement choisi.

Le diabète peut diminuer la sensibilité des pieds à la douleur et favoriser les infections. Des plaies profondes peuvent se développer : une hygiène rigoureuse, un examen régulier des pieds et des chaussures confortables limitent ce risque.

Le régime du diabétique ne consiste pas simplement à contrôler la prise de glucides (sucres, pain, pâtes...) : demandez conseil à votre médecin. Pesez-vous régulièrement et signalez toute variation rapide de poids à votre médecin.

Une activité physique régulière a une place importante dans le traitement du diabète : 30 à 60 minutes, trois fois par semaine sont recommandés, en privilégiant les activités d'endurance (marche, jogging, natation, vélo...).

Les stylos non entamés doivent être conservés dans leur emballage dans le réfrigérateur (entre + 2 °C et + 8 °C). Après la première utilisation, ils peuvent être gardés 6 semaines au réfrigérateur ou à température ambiante ne dépassant pas 30 °C. Ne pas les congeler.

Effets indésirables possibles du médicament OZEMPIC

Très fréquents (plus de 1 patient sur 10) : nausées, diarrhées, hypoglycémie (en cas d'utilisation avec de l'insuline ou un sulfamide hypoglycémiant).

Fréquents (1 à 10 % des patients) : diminution de l'appétit, vertiges, vomissements, douleur abdominale, constipation, digestion difficile, brûlure d'estomac, reflux gastro-œsophagien, ballonnements, rots, fatigue, calcul biliaire, perte de poids.

Peu fréquents (moins de 1 patient sur 10) : troubles du goût, augmentation du rythme cardiaque, réaction au site d'injection.

Rares : réaction allergique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (5)

Le 13/05/2020 à 00:03
avatar Patient des HdF
Patient des HdF Profession non médicale / Autre
Bonjour,

Depuis que j'utilise ce medicament je souffre de violentes coliques gazeuses, de diarrhées irrepressibles, selles comme de l'eau jaune-orangée et très malodorantes. Mon ventre est un perpétuel gargouillis et dès que je mange un peu, je vais six à sept fois à la selle dans le quart d'heure qui suit. Aucun anti-diarrhéique n'y fait. Ma vie est devenue un enfer. Vertiges très importants egalement.

1 0
Le 14/05/2020 à 08:01
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Vous pouvez déclarer cet effet indésirable potentiel sur le site https://signalement.social-sante.gouv.fr/...

0 0
Le 15/03/2020 à 04:29
avatar Lolopop69
Lolopop69 Profession non médicale / Autre
Bonjour j ai commencer m'a première injection vendredi de 0,25 mg et je suis sous metformine 1000 mg 1 matin , 1 soir je voulais savoir combien de temps peuvent dire les effets secondaire vendredi soir j ai eu mal au ventre et des nausée samedi soir mal de ventre douleur abdominale et rots qui s en l oeuf et dans la diahre je voulais savoir si c était normal et combien de temps peuvent duré les effets secondaires pack c et pas agréable du tout merci d avance

5 0
Le 17/03/2020 à 07:42
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Je suis désolé, mais il m'est impossible de vous répondre, c'est trop variable d'une personne à l'autre.

0 0
Le 09/03/2020 à 17:51
avatar dyno
dyno Profession non médicale / Autre
Bonjour, j’utilise OZEMPIC 1 mg et je dois voyager vers la République Dominicaine pour 3 semaines. D'après ce que je comprends dans les conseils, je dois emporter un stylo entamé car un stylo non entamé ne se conserve qu'au froid. Merci de me confirmer

0 1
Le 12/03/2020 à 06:21
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Vous avez mal compris.
Ce médicament se conserve au frigo plusieurs mois avant utilisation, jusqu'à sa date de péremption.
Une fois utilisé, il ne se conserve plus que 6 semaines et le frigo est optionnel si la température ne dépasse pas 30°C.

Vous pouvez donc emporter un stylo entamé ou un stylo neuf qui devra être jeté après 6 semaines.

0 1
Le 22/02/2020 à 16:59
avatar dorlores
dorlores Profession non médicale / Autre
Bonjour, suite à ma 4ème injection d'OZEMPIC 0.25mg, je ressens toujours les effets indésirables suivants : nausées, vomissements, frissons avec sensations de froid. J'ai lu la notice qui ne précise pas le temps que durent ces symptômes. Serait-il possible d'être informée ? Merci

2 0
Le 25/02/2020 à 07:29
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Cette donnée n'est pas connue, désolé.

1 1
Le 18/02/2020 à 13:32
avatar Claire_a
Claire_a Etudiant en pharmacie
Bonjour, est-il normal que la glycémie soit élevée lors de l’initiation du traitement? Faut-il attendre d’être à 1mg/semaine pour que la glycémie redevienne normale?

6 1
Le 20/02/2020 à 09:46
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
C'est éminemment variable.

0 7

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité de médicaments distribués en ville et à l'hôpital

La spécialité SALBUMOL 0,5 mg/1 ml solution injectable n’a plus de place dans la stratégie thérapeutique des situations obstétricales nécessitant une tocolyse (illustration).

Travail prématuré sans complication : arrêt de commercialisation de SALBUMOL fin juin 2020

Les troubles du sommeil constituent un important problème de santé, tant par leur fréquence que par leurs répercussions humaines, sociales et économiques (illustration).

Insomnie : arrêt de commercialisation de NOCTAMIDE (lormétazépam)