En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

PRASUGREL ZENTIVA LAB

Mis à jour : Mardi 17 Septembre 2019
Famille du médicament :

Antiagrégant plaquettaire

Ce médicament est un générique de EFIENT

Dans quel cas le médicament PRASUGREL ZENTIVA LAB est-il prescrit ?

Ce médicament est un fluidifiant du sang qui appartient à la famille des antiagrégants plaquettaires. Il est destiné à réduire le risque de formation de caillots dans les vaisseaux sanguins en empêchant les plaquettes de s'agglutiner.

Il est utilisé, en association avec l'aspirine, dans la prévention des accidents cardiovasculaires dus à l'athérosclérose chez les adultes présentant un angor sévère ou un infarctus du myocarde et qui ont subi une désobstruction des artères coronaires.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament PRASUGREL ZENTIVA LAB

PRASUGREL ZENTIVA LAB 10 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 20,82 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PRASUGREL ZENTIVA LAB

p cp
Prasugrel10 mg
Saccharose+
Excipients : Avicel PH 112, Avicel PH 200, Hypromellose, Macrogol 6000, Magnésium stéarate, Mannitol, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament PRASUGREL ZENTIVA LAB

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Comme tout fluidifiant sanguin, ce médicament est susceptible d'allonger le temps de saignement en cas de blessure. Néanmoins, tout saignement anormal par sa durée ou son type (saignement de nez ou des gencives, présence de sang dans les urines ou les selles...) impose un avis médical rapide.

Les personnes âgées de plus de 75 ans ou pesant moins de 60 kg sont plus exposées au risque de saignements graves. Dans ces cas, l'utilisation de médicament n'est pas recommandée. Si votre médecin la juge néanmoins nécessaire, elle se fera à dose réduite.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale.

En cas d'intervention chirurgicale ou dentaire programmée, signalez la prise de ce médicament à l'anesthésiste ou au dentiste. Un arrêt du traitement quelques jours avant l'intervention peut être nécessaire.

Interactions du médicament PRASUGREL ZENTIVA LAB avec d'autres substances

L'addition de l'effet de ce médicament à celui des autres antiagrégants plaquettaires ou des anticoagulants peut augmenter le risque de saignement. Ne prenez pas d'AINS sans informer votre médecin ; ils sont susceptibles de provoquer des saignements du tube digestif qui peuvent être aggravés par ce médicament.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un antalgique contenant de la morphine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament PRASUGREL ZENTIVA LAB

Le comprimé peut être pris à n'importe quel moment de la journée, pendant ou entre les repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 6 comprimés lors de la première prise (dose de charge) puis 1 comprimé par jour, associé à une faible dose d'aspirine.

    Chez les adultes pesant moins de 60 kg ou âgés de plus de 75 ans, la dose quotidienne est réduite à 1/2 comprimé.

Conseils

Ce médicament ne dispense pas des mesures non médicamenteuses ayant montré leur efficacité pour lutter contre l'athérosclérose : arrêt d'un tabagisme éventuel, régime alimentaire de type méditerranéen, exercice physique régulier.

Effets indésirables possibles du médicament PRASUGREL ZENTIVA LAB

Fréquents (1 à 10 % des cas) : anémie, bleus, saignements divers (nez, gencive...), sang dans les urines ou dans les selles, éruption cutanée.

Fréquence indéterminée : réaction allergique, purpura thrombopénique thrombotique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Le point sur les stratégies de switch entre traitements contre la dépression

Changement de traitement antidépresseur : le point sur les stratégies de substitution

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments en ville : ruptures, tensions et remises à disposition

En cas d'angiœdème de la face, la localisation laryngée est à haut risque d'asphyxie (illustration).

IEC, sartans, gliptines : attention au risque d'angiœdème bradykinique