En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

APRÉPITANT ARROW

Mis à jour : Mardi 22 Octobre 2019
Famille du médicament :

Antiémétique

Ce médicament est un générique de EMEND.

Dans quel cas le médicament APRÉPITANT ARROW est-il prescrit ?

Ce médicament est un antinauséeux puissant qui appartient à la famille des antagonistes des récepteurs de la neurokinine. Il bloque des récepteurs d'une zone du cerveau qui contrôle les nausées et les vomissements.

Il est utilisé, en association avec d'autres médicaments, pour prévenir les nausées et les vomissements provoqués par les chimiothérapies anticancéreuses (à base de cisplatine, de cyclophosphamide, de doxorubicine ou d'épirubicine par exemple).

Présentations du médicament APRÉPITANT ARROW

APRÉPITANT ARROW 125 mg/80 mg : gélule (blanche : 2, blanche et rose : 1) ; boîte de 3
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception - Remboursable à 65 % - Prix : 25,73 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament APRÉPITANT ARROW

p gél blanchep gél blanche et rose
Aprépitant80 mg125 mg
Excipients : Cellulose microcristalline, Encre noire, Fer noir oxyde, Fer rouge oxyde, Gélatine, Gomme laque, Hypromellose, Poloxamère 407, Propylèneglycol, Saccharose, Sodium laurylsulfate, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament APRÉPITANT ARROW

Ce médicament ne doit pas être utilisé en association avec un médicament contenant du pimozide, de l'astémizole, de la terfénadine ou du cisapride.

Attention

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance hépatique.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament APRÉPITANT ARROW avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec ceux contenant du pimozide (ORAP), de l'astémizole, de la terfénadine ou du cisapride (les médicaments contenant ces 3 substances ne sont plus commercialisés en France) : risque d'effets indésirables graves.

Il peut diminuer l'efficacité des contraceptifs hormonaux (pilule, patch contraceptif, implant...) : des méthodes contraceptives non hormonales doivent être utilisées pendant le traitement et pendant des 2 mois qui suivent la dernière prise.

Il peut donner des interactions avec d'autres médicaments, notamment ceux contenant de la ciclosporine, du sirolimus, du tacrolimus, de l'évérolimus, du fentanyl, de la quinidine ou de la warfarine. Ne prenez pas d'autres médicaments sans l'avis d'un professionnel de santé.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament APRÉPITANT ARROW

Les gélules doivent être avalées telles quelles, avec ou sans aliment.

Posologie usuelle :

  • Adulte et adolescent de plus de 12 ans : 1 gélule à 125 mg dans l'heure qui précède la chimiothérapie, en association avec un corticoïde et un autre antinauséeux. Puis 1 gélule à 80 mg par jour les 2 jours suivants, à prendre une heure avant la chimiothérapie ou le matin si aucune chimiothérapie n'est administrée.

Conseils

Une ordonnance d'un modèle particulier (médicament d'exception) est nécessaire pour se faire rembourser ce médicament.

Effets indésirables possibles du médicament APRÉPITANT ARROW

Le plus fréquent : augmentation des transaminases.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : maux de tête, hoquet, constipation, digestion difficile, perte d'appétit, fatigue.

Peu fréquents (0,1 à 1 % des cas) : bouffée de chaleur, rougeur du visage, anxiété, étourdissements, somnolence, palpitations, renvois, flatulence, brûlures d'estomac, bouche sèche, éruption cutanée, acné, malaise, douleur en urinant, anémie.

Rarement : altération du goût, conjonctivite, bourdonnements d'oreille, irritation ou mal de gorge, éternuements, toux, perte de poids, photosensibilisation, réaction allergique, soif excessive, faiblesse musculaire, œdèmes.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Dispositif d'insertion de l'implant contraceptif NEXPLANON (illustration d'après Vera de Koks sur Wikimedia)

Risque de migration de l’implant contraceptif NEXPLANON : renforcement des mesures de vigilance

Le nombre de patients se plaignant de constipation en France est imprécis, de l’ordre de 15 à 35 % des adultes, mais tous ne l'exposent pas au médecin (illustration).

Prise en charge de la constipation : ce que disent les experts

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

ELLAONE, QUESTRAN, ADIAZINE : 1 remise à disposition, 2 ruptures de stock