En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

AKYNZEO

Mis à jour : Jeudi 22 Août 2019
Famille du médicament :

Antiémétique

Médicament sous surveillance renforcée Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire afin de pouvoir identifier rapidement de nouvelles informations sur sa sécurité d’emploi.

Dans quel cas le médicament AKYNZEO est-il prescrit ?

Ce médicament contient deux antinauséeux puissants qui ont des modes d'action complémentaires.

Il est utilisé pour prévenir les nausées et les vomissements provoqués par les chimiothérapies anticancéreuses, notamment à base de cisplatine.

Présentations du médicament AKYNZEO

AKYNZEO : gélule (blanche et marron) ; boîte de 1
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception - Remboursable à 65 % - Prix : 68,13 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament AKYNZEO

p gél blanche
Nétupitant300 mg
Palonosétron0,5 mg
Excipients : Butylhydroxyanisole, Cellulose microcristalline, Croscarmellose sel de Na, Eau purifiée, Encre noire, Fer jaune oxyde, Fer noir oxyde, Fer rouge oxyde, Gélatine, Glycérol, Glycérol monocaprylocaprate, Gomme laque, Magnésium stéarate, Polyglycérol oléate, Povidone K 30, Propylèneglycol, Saccharose, Saccharose laurate, Silice colloïdale hydratée, Sodium stéarylfumarate, Soja lécithine, Sorbitan, Sorbitol, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament AKYNZEO

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas de grossesse.

Attention

Ce médicament ne doit pas être pris après la chimiothérapie pour traiter les nausées et vomissements.

Des précautions sont nécessaires en cas de prédisposition à la constipation, de situations favorisant les troubles du rythme cardiaque (bradycardie, anomalie de l'électrocardiogramme, hypokaliémie, prise de certains médicaments, etc.) ou d'insuffisance hépatique grave.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament AKYNZEO avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec d'autres médicaments, notamment les antidépresseurs sérotoninergiques et les médicaments contenant de la ciclosporine, du sirolimus, du tacrolimus, de l'évérolimus, du fentanyl, de la quinidine ou de la warfarine. Ne prenez pas d'autres médicaments sans l'avis d'un professionnel de santé.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament est contre-indiqué pendant la grossesse. Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant le traitement et jusqu'à un mois après l'arrêt du médicament.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel. L'allaitement doit être interrompu en cas de prise de ce médicament.

Mode d'emploi et posologie du médicament AKYNZEO

Les gélules doivent être avalées telles quelles, avec ou sans nourriture.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 gélule une heure avant de débuter la chimiothérapie, en association avec un corticoïde.

Conseils

Une ordonnance d'un modèle particulier (médicament d'exception) est nécessaire pour se faire rembourser ce médicament.

Effets indésirables possibles du médicament AKYNZEO

Fréquents (1 à 10 % des cas) : maux de tête, constipation, fatigue.

Peu fréquents (0,1 à 1 % des cas) : étourdissements, vertiges, insomnie, chute de cheveux, perte d'appétit, nausées, diarrhées, douleurs abdominales, hoquet, flatulence, hypertension artérielle, urticaire, augmentation des transaminases.

Rarement : cystite, altération du goût, conjonctivite, vision troubles, douleur dorsale, modification de l'humeur, troubles du sommeil, sensation de chaleur, hypotension, troubles du rythme cardiaque.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Le laboratoire responsable de la commercialisation d'un médicament en France est l’interlocuteur privilégié des personnes souhaitant des informations complémentaires (illustration).

Nouvelles ruptures et tensions d'approvisionnement en ville

La pipotiazine est utilisée dans la prise en charge d’états psychotiques (illustration).

PIPORTIL : arrêt de commercialisation de la forme buvable au 1er décembre 2019

Représentation en 3D de la formation d'un caillot sanguin dans un vaisseau (illustration).

MINI-SINTROM : rappel d'un lot suite à un défaut de conditionnement