CHOLÉCALCIFÉROL ZENTIVA

Mis à jour : Mardi 18 Février 2020
Famille du médicament :

Vitamine D

Ce médicament est un générique de UVEDOSE.

Dans quel cas le médicament CHOLÉCALCIFÉROL ZENTIVA est-il prescrit ?

Ce médicament contient de la vitamine D, qui permet la fixation osseuse du calcium et dont la carence provoque le rachitisme.

Il est utilisé pour prévenir et traiter les carences en vitamine D.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CHOLÉCALCIFÉROL ZENTIVA

CHOLÉCALCIFÉROL ZENTIVA 100 000 UI : solution buvable (arôme citron) ; 1 ampoule de 2 ml
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,11 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CHOLÉCALCIFÉROL ZENTIVA

p amp buv
Cholécalciférol (vitamine D3)100 000 UI
Excipients : Acide sorbique, Butylhydroxytoluène, Citron arôme naturel, Macrogol glycérides oléiques, Saccharine

Contre-indications du médicament CHOLÉCALCIFÉROL ZENTIVA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • excès de calcium dans le sang et dans les urines,

  • antécédent de calculs rénaux contenant du calcium.

Attention

Un surdosage en vitamine D expose à des effets indésirables graves.

La vitamine D est présente dans de nombreux laits pour bébé et médicaments disponibles sans ordonnance : prenez l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien pour éviter tout risque de surdosage.

Interactions du médicament CHOLÉCALCIFÉROL ZENTIVA avec d'autres substances

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un médicament contenant de l'orlistat.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament peut être utilisé chez la femme enceinte ou chez celle qui allaite, mais la posologie prescrite par le médecin ne doit pas être dépassée.

Une hypercalcémie pendant la grossesse pourrait être néfaste pour l'enfant à naître. Veillez à ne pas absorber plusieurs médicaments contenant de la vitamine D pendant la grossesse.

Mode d'emploi et posologie du médicament CHOLÉCALCIFÉROL ZENTIVA

La solution peut être avalée pure ou diluée dans le lait du biberon ou dans de l'eau.

Posologie usuelle :

Prévention du rachitisme :

  • Nourrisson et jeune enfant jusqu'à 6 ans : 1 ampoule tous les 3 mois (2 ampoules chez l'enfant à peau sombre ou peu exposée au soleil).

Prévention de la carence en vitamine D :

  • Grand enfant et adolescent : 1 ampoule tous les 3 mois en période de faible ensoleillement (hiver).

  • Femme enceinte : 1 ampoule vers le 6e mois de la grossesse.

  • Adulte et sujet âgé : une ampoule tous les 3 mois.

Traitement de la carence en vitamine D :

  • Adulte et sujet âgé : 1 ou 2 ampoules par mois. Ne pas renouveler les cures sans l'avis de votre médecin..

Conseils

Les carences en vitamine D sont particulièrement fréquentes chez les jeunes enfants à peau sombre ou peu exposée au soleil ; en effet, la vitamine D est fabriquée par la peau sous l'influence des rayons ultraviolets.

La prévention du rachitisme par la vitamine D est systématique chez le nourrisson et le jeune enfant.

Effets indésirables possibles du médicament CHOLÉCALCIFÉROL ZENTIVA

L'apparition d'effets indésirables traduit un surdosage et impose l'arrêt du traitement et un avis médical : maux de tête, fatigue, perte d'appétit, amaigrissement, nausées, vomissements, augmentation du volume des urines, soif intense, déshydratation, calcul rénal, insuffisance rénale.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : 2 ruptures de stock et 1 remise à disposition

Représentation anatomique de la prostate (illustration).

XTANDI : extension du remboursement dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Les produits de contraste utilisés pour la réalisation de certains examens d'imagerie peuvent déclencher des réactions d'hypersensibilité immédiate, de sévérité variable (illustration).

Produits de contraste : des précautions à respecter pour encadrer le risque d'hypersensibilité immédiate