TIBOLONE CCD

Mis à jour : Mardi 21 Avril 2020
Famille du médicament :

Hormonothérapie

Ce médicament est un générique de LIVIAL.

Dans quel cas le médicament TIBOLONE CCD est-il prescrit ?

Ce médicament contient une substance qui possède une double action : un effet progestatif, protecteur sur l'utérus, et un effet estrogénique, traitant les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, sécheresse vaginale...). Il possède également une légère action androgénique. Les données concernant d'utilisation de ce médicament chez la femme de plus de 65 ans sont limitées.

Il est utilisé pour soulager les troubles de la ménopause chez les femmes ménopausée depuis plus de 1 an.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament TIBOLONE CCD

TIBOLONE CCD 2,5 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament TIBOLONE CCD

p cp
Tibolone2,5 mg
Lactose+
Excipients : Amidon de pomme de terre, Lactose monohydrate, Magnésium stéarate, Mannitol, Palmitate d'ascorbyle

Contre-indications du médicament TIBOLONE CCD

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire...) en cours ou ancien ;

  • trouble connu de la coagulation sanguine (déficit en protéine C ou en protéine S...)

  • cancer de sein connu ou suspecté, autre cancer hormonodépendant (cancer de l'utérus...) ;

  • saignement génital intermittent (l'origine de ce saignement doit être déterminée par des examens appropriés avant la mise en route du traitement) ;

  • porphyrie ;

  • maladie grave du foie.

Attention

Des études ont montré une augmentation du risque de survenue d'un cancer du sein chez les femmes ayant reçu un traitement hormonal prolongé des symptômes de la ménopause. Le traitement doit par conséquent être prescrit à la dose minimale efficace et pour une durée la plus courte possible. Il ne doit être débuté que si les troubles de la ménopause sont suffisamment génants pour altérer la qualité de vie.

D'autres études ont montré une augmentation du risque de survenue d'un cancer de l'utérus chez les femmes ayant reçu ce médicament. Si des saignements génitaux irréguliers persitent ou apparaissent après 6 mois de traitement, consultez votre médecin.

Un bilan initial suivi d'une surveillance médicale régulière, sont nécessaires, en particulier dans les cas suivants : affection bénigne du sein et de l'utérus, antécédents familiaux de cancer du sein, diabète, hypertension artérielle, lupus érythémateux disséminé, certaines maladies rares (otospongiose), migraines ou maux de tête importants, ictère (jaunisse) chronique ou survenu lors d'une grossesse, insuffisance rénale, insuffisance cardiaque, épilepsie, calcul biliaire, excès de triglycérides dans le sang.

Contactez immédiatement votre médecin en cas de survenue de symptômes pouvant être le signe d'un accident thromboembolique : gonflement douloureux d'une jambe, douleurs soudaines dans la poitrine, essouflement anormal.

Si vous devez subir une intervention chirurgicale ou rester alitée, prévenez votre médecin ; il peut être nécessaire d'arrêter temporairement le traitement.

Interactions du médicament TIBOLONE CCD avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les anticoagulants.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament n'a pas d'indication chez la femme enceinte. Si une grossesse survient sous traitement, éventualité rare mais possible en début de pré-ménopause, consultez votre médecin et arrêtez le traitement.

Lorsque la ménopause est confirmée, aucune grossesse n'est possible, y compris en cas de réapparition des règles.

Mode d'emploi et posologie du médicament TIBOLONE CCD

Le traitement doit être débuté au moins 12 mois après les derniers saignements naturels. Il peut être commencé tout de suite en cas de ménopause chrirurgicale (survenant après ablation de l'utérus et des ovaires).

Les comprimés peuvent être pris pendant ou entre les repas, de préférence au même moment chaque jour.

Posologie usuelle :

1 comprimé par jour.

Conseils

En cas d'oubli d'un comprimé, prendre le comprimé dans les 12 heures suivant l'heure habituelle de la prise. Si l'oubli est découvert après ces 12 heures, ne pas prendre le comprimé oublié. L'oubli d'un comprimé peut provoquer de légers saignements génitaux.

Effets indésirables possibles du médicament TIBOLONE CCD

Fréquents (1 à 10 % des femmes) : prise de poids, augmentation de la pilosité, pertes blanches, saignements génitaux, démangeaisons, candidose vaginale, vulvovaginite, tension des seins, douleurs abdominales, anomalie bénigne du frottis vaginal.

Peu fréquents : acné, maux de tête, œdème, vertige.

Les études portant sur la prise de traitements prolongés combinant un estrogène et un progestatif ont mis en évidence des risques accrus de tumeur bénigne ou maligne du sein ou de l'utérus, d'accident thromboembolique, de calculs de la vésicule biliaire, de taches sombres sur le visage.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité de médicaments distribués en ville et à l'hôpital

La spécialité SALBUMOL 0,5 mg/1 ml solution injectable n’a plus de place dans la stratégie thérapeutique des situations obstétricales nécessitant une tocolyse (illustration).

Travail prématuré sans complication : arrêt de commercialisation de SALBUMOL fin juin 2020

Les troubles du sommeil constituent un important problème de santé, tant par leur fréquence que par leurs répercussions humaines, sociales et économiques (illustration).

Insomnie : arrêt de commercialisation de NOCTAMIDE (lormétazépam)