NÉBIVOLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Association d'antihypertenseurs

Ce médicament est un générique de TEMERITDUO.

Dans quel cas le médicament NÉBIVOLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA est-il prescrit ?

Ce médicament est un antihypertenseur qui associe deux substances :
  • un bêtabloquant, le névibolol, qui bloque l'action de l'adrénaline (et d'autres hormones apparentées) sur de nombreux organes, notamment sur le cœur, les vaisseaux et les bronches ;

  • un diurétique, l'hydrochlorothiazide, dont la structure chimique est proche de celle des sulfamides. Son action renforce celle du névibolol.

Il est utilisé dans le traitement de l'hypertension artérielle.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament NÉBIVOLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA

NÉBIVOLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA 5 mg/12,5 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,38 €.
NÉBIVOLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA 5 mg/12,5 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 12,20 €.
NÉBIVOLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA 5 mg/25 mg : comprimé (jaune pâle) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,38 €.
NÉBIVOLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA 5 mg/25 mg : comprimé (jaune pâle) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 12,20 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament NÉBIVOLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA

p cpp cp
Névibolol5 mg5 mg
Hydrochlorothiazide12,5 mg25 mg
Lactose++
Excipients communs : Acide citrique monohydrate, Amidon de maïs, Cellulose microcristalline, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol stéarate, Magnésium stéarate, Polysorbate 80, Silice colloïdale anhydre, Titane dioxyde
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Fer jaune oxyde, Opadry blanc, Opadry jaune

Contre-indications du médicament NÉBIVOLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

N'interrompez jamais brutalement le traitement. Espacez progressivement les prises. Un avis médical est toujours préférable.

Chez les diabétiques, les bêtabloquants peuvent masquer certains symptômes de l'hypoglycémie (palpitations et accélération du cœur essentiellement).

Les bêtabloquants peuvent aggraver les réactions allergiques et empêcher l'action de l'adrénaline utilisée dans le traitement d'urgence du choc anaphylactique. Lors d'examens radiologiques nécessitant l'injection de produits de contraste iodés (susceptibles de provoquer des chocs allergiques), le traitement doit, si possible, être suspendu avec l'accord de votre médecin.

En cas d'opération chirurgicale programmée, l'anesthésiste doit être prévenu de la prise de ce médicament.

Faites pratiquer régulièrement les analyses de sang prescrites par votre médecin ; elles sont notamment destinées à vérifier le bon fonctionnement de vos reins (dosage de la créatinine) et les taux de potassium et de sodium sanguins.

Le diurétique contenu dans ce médicament peut faire baisser la kaliémie : évitez d'utiliser des laxatifs stimulants dont l'usage régulier contribue à la baisse du taux de potassium dans le sang. Il peut par ailleurs augmenter le taux sanguin d'acide urique (possibilité de crise de goutte).

L'hydrochlorothiazide peut entraîner une sensibilité accrue de la peau au soleil (photosensibilisation) et provoquer des réactions cutanées (coup de soleil, brûlures) en cas d'exposition même faible aux rayons ultraviolets. Il augmente également le risque de survenue de certains cancers de la peau : il ne s'agit pas de mélanomes, mais de cancers localisés d'évolution très lente et donc peu menaçants. Une surveillance cutanée lors des renouvellements d'ordonnance est nécessaire et suffisante pour éviter les complications graves. Néanmoins, leur ablation, notamment sur le visage, peut-être à l'origine de cicatrices. Du fait de l'importance de l'hydrochlorothiazide dans la prise en charge de l'hypertension artérielle, son utilisation reste justifiée lorsqu'elle est nécessaire. Il est important de se protéger efficacement du soleil et des ultraviolets afin de réduire le risque de cancers cutanés.

Chez les personnes atteintes d'une insuffisance hépatique, l'apparition de troubles de la conscience peut annoncer une complication. Ne poursuivez pas le traitement sans l'avis de votre médecin.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Interactions du médicament NÉBIVOLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments donnant des torsades de pointes et avec les médicaments contenant de l'amiodarone ou du lithium.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez l'un des médicaments suivants : AINS, inhibiteur calcique, antidiabétique, inhibiteur de l'enzyme de conversion, médicament qui abaisse la kaliémie (laxatif stimulant, amphotéricine B...), médicament contenant de la propafénone, de la méfloquine, de la lidocaïne injectable, de la ciclosporine ou un sel de calcium.

En outre, l'effet antihypertenseur de ce médicament peut être augmenté par certains médicaments tels que les neuroleptiques, les antidépresseurs imipraminiques, les médicaments contenant du baclofène ; il peut être diminué par les corticoïdes. Votre médecin doit être informé si vous êtes traité par l'un ou par l'autre.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament contient un diurétique et n'est pas adapté au traitement de l'hypertension artérielle pendant la grossesse. Il est contre-indiqué pendant le 2e et le 3e trimestre de la grossesse.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel et le diurétique est susceptible de bloquer la lactation ; son utilisation est déconseillée pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament NÉBIVOLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA

Les comprimés doivent être pris à jeun, de préférence 30 minutes avant un repas, de préférence au même moment de la journée.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 comprimé par jour.

Conseils

Veillez à toujours disposer d'une réserve de médicament, une plaquette dans la trousse de toilette, par exemple.

Votre tension artérielle doit être contrôlée régulièrement. Les appareils permettant une mesure automatique de la tension à domicile utilisent souvent un procédé de mesure différent de celui qu'emploie votre médecin. Si vous avez un tel appareil, apportez-le en consultation pour vous assurer que la mesure obtenue est bien conforme à celle du tensiomètre de votre médecin.

Le traitement médicamenteux ne dispense pas de mesures pouvant faire baisser la tension artérielle : activité physique régulière, modération de la consommation de boissons alcoolisées et de sel, lutte contre l'excès de poids, arrêt du tabac.

Les diurétiques exposent au risque de déshydratation : veillez à proposer des boissons en quantité suffisante aux personnes âgées, notamment pendant les fortes chaleurs.

Il est normal que le rythme cardiaque se ralentisse sous l'effet du traitement ; néanmoins, en cas de fatigue anormale et de pouls inférieur à 50 battements par minute, consultez votre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament NÉBIVOLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA

Liés au nébivolol :

Liés à l'hydrochlorothiazide : confusion des idées, nervosité, dépression, impatiences, troubles du sommeil, maux de tête, vertiges, fourmillements, aggravation d'une myopie, glaucome, sécheresse oculaire, palpitations, hypotension orthostatique, bouche sèche, troubles digestifs, démangeaisons, urticaire, photosensibilité, crampes, douleurs musculaires, altération du fonctionnement du rein, troubles de l'érection, augmentation du taux de cholestérol, de sucre ou d'acide urique dans le sang, baisse du taux de potassium et de sodium dans le sang, anomalie de la numération formule sanguine.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Néovascularisation oculaire : rupture de stock de VISUDYNE à compter du 15 juillet et distribution de lots à péremption courte

Vue microscopique de bacilles de Calmette et Guérin (illustration @Y tambe sur Wikimedia).

BCG-MEDAC (BCG thérapie intravésicale) : une carte d'alerte pour informer les patients sur le risque de BCGite

Des réactions allergiques aiguës sévères peuvent être provoquées par divers allergènes dont les piqûres ou les morsures d’insectes (illustration).

Stylos d'adrénaline injectable : à conserver jusqu'à la date de péremption avant de les renouveler