En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

NUTRIVISC

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Suppléance lacrymale

Dans quel cas le médicament NUTRIVISC est-il prescrit ?

C'est une solution de suppléance lacrymale : elle compense une insuffisance de sécrétion naturelle de larmes.

Elle est utilisée dans le traitement de la sécheresse oculaire due à une insuffisance lacrymale (œil sec).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament NUTRIVISC

NUTRIVISC 5 % : collyre ; flacon compte-gouttes de 10 ml
- Remboursable à 65 % - Prix : 2,36 €.
NUTRIVISC 5 % : collyre ; boîte de 30 flacons unidoses de 0,4 ml
- Remboursable à 65 % - Prix : 2,98 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament NUTRIVISC

p 100 mlp 100 ml
Povidone5 g5 g
Chlorure de benzalkonium+
Excipients communs : Acide borique, Calcium chlorure, Eau ppi, Magnésium chlorure, Potassium chlorure, Sodium chlorure, Sodium hydroxyde, Sodium lactate
Autres excipient (spécifique à certaines formes) : Benzalkonium chlorure

Attention

Une irritation oculaire peut être due à une infection : en cas de doute, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

N'utilisez pas ce collyre de façon prolongée sans prendre un avis médical.

Attention : conducteurConducteur : l'instillation de ce collyre peut provoquer une gêne visuelle transitoire.

Interactions du médicament NUTRIVISC avec d'autres substances

Ce collyre peut interagir avec d'autres collyres : respectez un intervalle de 15 minutes entre deux instillations.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament ne contient que des substances présumées sans danger pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, ne l'utilisez pas de façon prolongée sans l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament NUTRIVISC

Tirer la paupière inférieure vers le bas tout en regardant vers le haut et déposer les gouttes entre la paupière et le globe oculaire (cul-de-sac conjonctival).

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 goutte, 4 fois par jour ou plus lorsqu'une sécheresse de l'œil se fait sentir.

Conseils

En raison de la présence d'un conservateur, le collyre en flacon ne doit pas être instillé pendant le port de lentilles de contact hydrophiles.

Evitez de mettre l'embout du flacon en contact avec l'œil.

L'application correcte du produit peut nécessiter une aide.

Ne conservez pas le flacon de 10 ml plus de 4 semaines après une première utilisation. Les unidoses, sans conservateur, doivent être jetées juste après l'instillation.

Effets indésirables possibles du médicament NUTRIVISC

Sensation de brûlure transitoire, d'œil collé.

Irritation.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (3)

Le 28/02/2012 à 12:21
avatar Modérateur
Modérateur
Je vous recommande de vous adresser directement au laboratoire Alcon, en téléphonant au 01.47.10.47.10., afin de leur demander la date prévue de réapprovisionnement des pharmacies.

0 0
Le 28/02/2012 à 10:20
avatar Rachid13
Rachid13
Comme votre précédent correspondant, je désirerais savoir où l'on peut trouver du nutrivisc, car il est impossible de acquérir chez le pharmacien
Merci
Cordialement

0 0
Le 27/02/2012 à 17:22
avatar Rachid13
Rachid13
Bonjour, Pourquoi on ne trouve plus de NUTRIVISC en pharmacie? Veuillez nous donner les adresses ou nous pouvons nous en procurer. Merci Salutations

0 0

Actualités

Le « pou de tête » (Pediculus humanus capitis) vit sur le cuir chevelu où il se nourrit et sur les cheveux où il pond (illustration).

Poux de tête : arrêt de commercialisation de PRIODERM suite à l'inscription du malathion sur liste I

Radiographie du poignet montrant des lésions de rachitisme, principalement ici des ventouses (illustration @Frank Gaillard sur Wikimedia).

PHOSPHONEUROS : posologie et pipette modifiées pour éviter les erreurs médicamenteuses

Le collyre hypotenseur IOPIDINE 1 % n'est désormais plus recommandé pendant la grossesse (illustration).

IOPIDINE 1 % m/V collyre en solution : désormais non recommandé pendant la grossesse