HOMÉOPTIC

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Homéopathie

Dans quel cas le médicament HOMÉOPTIC est-il prescrit ?

C'est un collyre apaisant contenant des composants homéopathiques.

Il est traditionnellement utilisé dans le traitement homéopathique des irritations de l'œil ou d'une gêne oculaire (fatigue oculaire, atmosphère enfumée, piscine, etc.).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament HOMÉOPTIC

HOMÉOPTIC : collyre ; boîte de 10 récipients unidoses de 0,4 ml
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament HOMÉOPTIC

Euphrasia officinalis 3 DH (1%), Calendula officinalis 3 DH (0,25 %), Magnesia carbonica 5 CH (0,25 %).

Excipients : Eau purifiée, Sodium chlorure

Contre-indications du médicament HOMÉOPTIC

Ce collyre ne doit pas être utilisé chez l'enfant de moins de 1 an.

Attention

Une irritation oculaire peut être due à une infection : en cas de doute, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

Le port de lentilles de contact est déconseillé pendant toute la durée du traitement.

Interactions du médicament HOMÉOPTIC avec d'autres substances

Ce collyre peut interagir avec d'autres collyres : respectez un intervalle de 15 minutes entre deux instillations.

Fertilité, grossesse et allaitement

Aux dilutions homéopathiques, les substances contenues dans ce collyre ne sont pas connues pour être toxiques pendant la grossesse ou l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament HOMÉOPTIC

Tirer la paupière inférieure vers le bas tout en regardant vers le haut et déposer les gouttes de collyre entre la paupière et le globe oculaire (cul-de-sac conjonctival).

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant à partir de 1 an : 1 à 2 gouttes, 2 à 6 fois par jour.

Conseils

Ce médicament peut être en accès libre (ou accès direct) dans certaines pharmacies ; dans ce cas, faites valider votre choix par votre pharmacien.

Une unidose permet une instillation dans les deux yeux et doit être jetée après usage.

Effets indésirables de ce médicament

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Néovascularisation oculaire : rupture de stock de VISUDYNE à compter du 15 juillet et distribution de lots à péremption courte

Vue microscopique de bacilles de Calmette et Guérin (illustration @Y tambe sur Wikimedia).

BCG-MEDAC (BCG thérapie intravésicale) : une carte d'alerte pour informer les patients sur le risque de BCGite

Des réactions allergiques aiguës sévères peuvent être provoquées par divers allergènes dont les piqûres ou les morsures d’insectes (illustration).

Stylos d'adrénaline injectable : à conserver jusqu'à la date de péremption avant de les renouveler