ARAVA

Mis à jour : Mardi 18 Février 2020
Famille du médicament :

Immunosuppresseur

Dans quel cas le médicament ARAVA est-il prescrit ?

Ce médicament est un immunosuppresseur. Il diminue les défenses immunitaires et l'inflammation chronique des articulations. Il a un effet antirhumatismal d'action lente.

Il est utilisé dans le traitement de fond de la polyarthrite rhumatoïde et du rhumatisme psoriasique.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ARAVA

ARAVA 10 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 28,72 €.
ARAVA 20 mg : comprimé (ocre) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 28,72 €.
ARAVA 100 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 3
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 38,46 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ARAVA

p cpp cpp cp
Léflunomide10 mg20 mg100 mg
Excipients communs : Amidon de maïs, Crospovidone, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 8000, Magnésium stéarate, Povidone, Silice colloïdale anhydre, Talc, Titane dioxyde
Autres excipient (spécifique à certaines formes) : Fer jaune oxyde

Contre-indications du médicament ARAVA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie au léflunomide ou au tériflunomide,

  • insuffisance hépatique,

  • insuffisance rénale modérée à grave,

  • baisse importante des protéines dans le sang,

  • maladie altérant les défenses immunitaires (par exemple patient atteint du sida),

  • anomalie de la numération formule sanguine (diminution du taux de globules rouges, de globules blancs ou de plaquettes),

  • infection grave,

  • grossesse et femme en âge de procréer sans contraception efficace,

  • allaitement.

Attention

Ce médicament est destiné au traitement d'un rhumatisme inflammatoire : il ne convient pas en cas d'arthrose ou de rhumatisme banal.

Un composé issu du léflunomide persiste très longtemps dans le sang (plusieurs mois, voire années) ; des effets indésirables peuvent donc survenir après l'arrêt du traitement. Si besoin, un traitement spécifique permet d'accélérer l'élimination de ce composé par l'organisme.

Des analyses sanguines régulières sont prescrites par le médecin. Elles permettent de s'assurer de l'absence d'effet toxique pour le foie, le rein ou les cellules sanguines. En raison du risque de toxicité pour le foie, il est recommandé de ne pas consommer d'alcool au cours du traitement.

La tension artérielle doit être contrôlée avant de débuter le traitement, puis de façon périodique ou en cas de survenue de maux de tête persistants.

Dans de rares cas, ce médicament expose à des effets indésirables graves. Certaines situations doivent conduire à ne poursuivre le traitement qu'après un avis médical :
  • éruption cutanée d'évolution rapide ou lésions des muqueuses (aphtes) ;

  • fatigue inexpliquée, douleurs abdominales importantes, coloration jaune des yeux ou de la peau ;

  • diarrhée chronique inexpliquée ;

  • toux ou difficulté à respirer ;

  • picotements inhabituels, faiblesse ou douleurs dans les mains ou les pieds.

Des précautions sont nécessaires en cas d'antécédent de tuberculose, en raison de la possibilité d'une réactivation de l'infection.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut parfois provoquer des étourdissements.

Interactions du médicament ARAVA avec d'autres substances

Le remplacement de ce médicament par un autre traitement de fond de la polyarthrite rhumatoïde ( notamment chloroquine, hydroxychloroquine, sels d'or, D-pénicillamine, azathioprine ou autres immunosuppresseurs) nécessite des précautions particulières.

La prise de charbon actif ou de médicament contenant de la cholestyramine diminue fortement l'activité du médicament.

L'injection de vaccins contenant des germes vivants est déconseillée pendant le traitement.

Signalez à votre médecin ou à votre pharmacien la prise de tout autre traitement.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament est contre-indiqué chez la femme enceinte ou susceptible de l'être. Une contraception efficace est indispensable. Du fait de la persistance d'un métabolite dans le sang pendant une période longue et variable, une grossesse ne peut être envisagée que lorsque deux dosages sanguins de ce métabolite ont mis en évidence un taux inférieur à 0,02 mg/l. La décroissance du taux sanguin du médicament peut être accélérée par une procédure spécifique appelée "washout" et faisant appel à des médicaments qui facilitent l'élimination digestive du médicament pendant 11 jours ; malheureusement, ce washout peut diminuer l'efficacité des contraceptifs oraux et une autre méthode contraceptive doit être préférée. La contraception doit être poursuivie pendant toute la période à risque.

Si malgré ces précautions, un retard de règles survient, pouvant faire suspecter une grossesse, un avis médical rapide est nécessaire.

Il existe un doute sur la toxicité de ce médicament pour les spermatozoïdes. Les hommes traités ne doivent pas avoir de rapports avec une femme en âge de procréer sans contraception efficace. La procréation ne sera possible qu'après l'arrêt du médicament par l'homme, et la prise du traitement washout.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament ARAVA

Les comprimés doivent être pris entiers avec un verre d'eau, pendant ou entre les repas.

Posologie usuelle :

Conseils

L'effet de ce médicament est lent à apparaître : un délai de 4 à 6 semaines, voire de plusieurs mois, est nécessaire avant de pouvoir juger de l'efficacité du traitement. Dans l'intervalle, l'usage des traitements antalgiques habituels reste possible.

Conditions de prescription :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit obligatoirement être prescrit par un médecin spécialiste en rhumatologie et en médecine interne.

Son utilisation est soumise à une surveillance particulière (examen médical et analyses de sang régulières).

Effets indésirables possibles du médicament ARAVA

Fréquents (1 à 10% des patients) : diarrhées, nausées, vomissements, aphtes, douleurs abdominales, inflammation du côlon, perte de poids, maux de tête, étourdissements, augmentation modérée de la pression artérielle, fatigue, fourmillements des extrémités, inflammation des tendons, accentuation de la chute naturelle des cheveux, eczéma, peau sèche, réaction allergique modérée, augmentation des transaminases, baisse des globules blancs.

Peu fréquents (moins de 1 patient sur 100) : perturbation du goût, anxiété, rupture de tendons, anémie, augmentation des lipides dans le sang, baisse du taux de potassium dans le sang ou des plaquettes sanguines.

Rares (moins de 1 patient sur 1 000) : jaunisse, hépatite, atteinte des poumons, hypertension artérielle grave.

Très rares (moins de 1 patient sur 10 000) : réaction allergique grave, agranulocytose.

Une augmentation de la fréquence des infections peut également survenir.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

agranulocytose

Disparition des globules blancs du sang. Cette affection grave empêche l'organisme de réagir contre les infections. Elle est due le plus souvent à la toxicité d'un médicament sur la moelle osseuse, où sont fabriqués les globules du sang.

alcool

Nom général désignant une famille de substances qui ont la propriété de pouvoir être mélangées à l'eau et aux corps gras. L'alcool le plus courant est l'alcool éthylique (éthanol), mais il existe de nombreux autres alcools : méthanol, butanol, etc. Le degré d'une solution alcoolique correspond au volume d'alcool pur présent dans 100 ml de solution, en sachant que 1 verre ballon de vin ou 1 demi de bière (25 cl) contiennent environ 8 g d'alcool.

Lorsque l'alcool est utilisé comme antiseptique, un dénaturant d'odeur désagréable lui est souvent ajouté pour éviter qu'il soit bu. Contrairement à une croyance répandue, l'alcool à 70o (ou même à 60o) est un meilleur antiseptique que l'alcool à 90o.

anémie

Baisse du taux d'hémoglobine dans le sang, qui se traduit le plus souvent par une baisse du nombre des globules rouges. Le fer est indispensable à la synthèse de l'hémoglobine. Une carence en fer lors d'une grossesse, d'un régime végétarien, d'hémorragies abondantes ou répétées (règles) est une cause fréquente d'anémie. D'autres causes, plus rares, sont liées à des carences en vitamines du groupe B.

antalgique

Médicament qui agit contre la douleur. Les antalgiques agissent soit directement sur les centres de la douleur situés dans le cerveau, soit en bloquant la transmission de la douleur au cerveau.

Synonyme : analgésique.

antécédent

Affection guérie ou toujours en évolution. L'antécédent peut être personnel ou familial. Les antécédents constituent l'histoire de la santé d'une personne.

aphte

Lésion très douloureuse de la bouche, ayant l'aspect d'une tache jaunâtre ou grise, légèrement creusée. La guérison est généralement spontanée après quelques jours.

Le stress, la fatigue et certains aliments (noix, noisettes, gruyère, agrumes...) peuvent provoquer une poussée d'aphtes. Dans de très rares cas, les aphtes peuvent être dus à une maladie ou à un traitement médicamenteux.

arthrose

Usure du cartilage, responsable de douleurs articulaires et d'une limitation des mouvements.

eczéma

Maladie de la peau se manifestant par des boutons et de vives démangeaisons. L'eczéma peut être dû au contact avec une substance allergisante (eczéma de contact) ou être lié à une prédisposition génétique (eczéma atopique).

globule blanc

Cellule présente dans le sang. Il en existe différents types : les polynucléaires neutrophiles, qui augmentent lors des infections ; les polynucléaires éosinophiles, dont le nombre est élevé chez les personnes allergiques ou en cas de parasitose ; les polynucléaires basophiles ; les lymphocytes et monocytes, dont le nombre s'élève en cas d'infection virale ou d'atteinte de la moelle osseuse.

hépatite

Inflammation du foie. Elle peut être due à un médicament, à un virus, à l'alcool ou à une autre cause.

Les hépatites virales guérissent généralement sans traitement. Contrairement aux hépatites A et E presque toujours bénignes, les hépatites B et C peuvent devenir chroniques : le virus persiste dans l'organisme du malade qui reste contagieux mais ne souffre pas obligatoirement de troubles hépatiques. L'hépatite chronique est dite active lorsque le virus continue à détruire les cellules du foie, destruction traduite par l'augmentation des transaminases dans le sang.

insuffisance hépatique

Incapacité du foie à remplir sa fonction, qui est essentiellement l'élimination de certains déchets, mais également la synthèse de nombreuses substances biologiques indispensables à l'organisme : albumine, cholestérol et facteurs de la coagulation (vitamine K, etc.).

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

médicament à prescription restreinte
Terme regroupant certains médicaments susceptibles de poser des problèmes en matière de santé publique et dont la prescription obéit à des règles précises :
  • Médicament réservé à l'usage hospitalier : il ne peut être ni prescrit ni délivré en dehors de l'hôpital.

  • Médicament à prescription initiale hospitalière : il doit être obligatoirement prescrit initialement à l'hôpital, mais la délivrance du médicament et les ordonnances de renouvellement peuvent être réalisées en dehors de l'hôpital.

  • Médicament à surveillance particulière : pendant toute la durée du traitement, les malades traités par un médicament appartenant à cette catégorie doivent faire l'objet de soins particuliers (prises de sang, examens complémentaires, consultations plus fréquentes). Le renouvellement de l'ordonnance est subordonné au respect des règles de surveillance.

D'autres médicaments obéissent à des règles de délivrance particulière : les médicaments d'exception et les stupéfiants (voir ces termes).

numération formule sanguine

La numération mesure le nombre de globules rouges (hématies), de globules blancs (leucocytes) et de plaquettes dans le sang. La formule sanguine précise le pourcentage des différents globules blancs : neutrophiles, éosinophiles, basophiles, lymphocytes, monocytes.

Abréviation : NFS.

plaquettes

Petites cellules présentes dans le sang : elles participent à la formation des caillots.

polyarthrite rhumatoïde

Rhumatisme inflammatoire responsable de lésions articulaires, touchant notamment les mains.

potassium

Élément minéral présent en grande quantité dans l'organisme.

Voir aussi : kaliémie.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.

rhumatisme inflammatoire

Contrairement à l'arthrose, le rhumatisme inflammatoire provoque une destruction rapide des articulations. Les principaux rhumatismes inflammatoires sont la polyarthrite rhumatoïde, la pelvispondylite rhumatismale (spondylarthrite ankylosante) et le rhumatisme psoriasique.

traitement d'entretien

Traitement destiné à conserver le bénéfice d'un traitement d'attaque. La dose la plus faible permettant de maintenir l'efficacité est recherchée pour limiter les effets indésirables.

traitement de fond

Synonyme de traitement préventif, dans le cas des maladies évoluant par crises ou par poussées (asthme, migraine, rhumatismes, psoriasis, etc.). Des crises peuvent néanmoins survenir, qui ne doivent pas conduire à arrêter le traitement sans avis médical.

transaminases

Enzymes dosées dans le sang, dont le taux s'élève lors de certaines hépatites. Elles figurent dans les analyses de sang sous le nom de SGOT et SGPT ou ASAT et ALAT.