En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

INFANRIXHEXA

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la polio, la coqueluche, les infections à Haemophilus et l'hépatite B

Dans quel cas le médicament INFANRIXHEXA est-il prescrit ?

Ce vaccin est composé de fragments de germes (Haemophilus influenzae), d'anatoxines (diphtérie et tétanos), de virus tués (polio) et d'antigènes immunisants (coqueluche, hépatite B). Ce vaccin ne contenant pas de bacille coquelucheux est dit «acellulaire». Il ne contient par ailleurs aucun germe vivant.

Il est utilisé dans la prévention de la diphtérie, du tétanos, de la coqueluche, de l'hépatite B, de la poliomyélite et des infections graves dues à Haemophilus influenzae (méningites et épiglottites notamment) chez les nourrissons.

Présentations du médicament INFANRIXHEXA

INFANRIXHEXA : poudre et suspension injectable ; flacon de poudre et seringue préremplie de 0,5 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 38,07 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament INFANRIXHEXA

p seringue
Anatoxine diphtérique purifiée≥ 30 UI
Anatoxine tétanique purifiée≥ 40 UI
Antigènes coquelucheux 58 μg
Antigène protéique HBs10 μg
Virus poliomyélitiques inactivés de type 1, 2 et 380 UD
Polyoside Haemophilus influenzae type b conjugué à la protéine tétanique10 μg
Excipients : Acides aminés, Algeldrate, Aluminium, Aluminium phosphate, Eau ppi, Formaldéhyde, Lactose anhydre, Milieu 199, Néomycine, Polymyxine, Sels minéraux, Sodium chlorure, Vitamines

Contre-indications du médicament INFANRIXHEXA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • forte réaction lors de la première vaccination anticoquelucheuse : fièvre élevée, convulsions...,

  • réaction allergique grave apparue immédiatement après une précédente injection du même vaccin.

Attention

Cette vaccination ne protège pas contre les hépatites à virus A, C ou E ni contre d'autres virus susceptibles de provoquer des hépatites.

En cas de fièvre élevée, de maladie aiguë, il est préférable de différer la vaccination. Néanmoins, de banales rhinopharyngites ne justifient pas la prise de retard dans le programme de vaccination infantile.

De la néomycine et de la polymyxine B sont utilisées pour fabriquer ce vaccin. Ces substances persistent en infime quantité dans la solution injectable. Des précautions sont nécessaires chez les personnes qui y sont allergiques.

Les enfants ayant souffert de convulsions lors d'accès de fièvre non liés à une vaccination peuvent recevoir ce vaccin. Il convient néanmoins de leur administrer un traitement antipyrétique (paracétamol) pendant 48 heures.

Comme pour tous les vaccins, des cas exceptionnels de réactions allergiques graves ont été constatés ; ce risque justifie la nécessité de réaliser la vaccination en milieu médical où un traitement d'urgence pourra être entrepris sans délai.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce vaccin est destiné au nourrisson et n'est pas utilisé pendant la grossesse ou l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament INFANRIXHEXA

L'injection doit être réalisée par voie intramusculaire.

Posologie usuelle :

2 ou 3 injections réalisées à au moins 1 mois d'intervalle, dès l'âge de 2 mois (par exemple à 3 et 5 mois ou 2, 3, 4 mois ou 3, 4, 5 mois ou 2, 4, 6 mois). Un rappel est nécessaire 6 mois après la troisième injection. Les rappels ultérieurs sont pratiqués avec un autre vaccin.

Conseils

Les réactions fébriles dues aux vaccins peuvent être combattues avec du paracétamol.

Pour garder son efficacité, ce médicament doit être conservé entre + 2 °C et + 8 °C (partie la plus froide du réfrigérateur). Toutefois, une rupture de la chaîne du froid pendant une durée limitée (quelques heures à température ambiante inférieure à 25 °C) ne devrait pas prêter à conséquence. En pratique, en cas de nécessité, un délai de quelques heures peut séparer l'achat du vaccin en pharmacie de son stockage au réfrigérateur ou de la vaccination.

Ce vaccin ne doit pas être congelé.

Effets indésirables possibles du médicament INFANRIXHEXA

Réaction douloureuse, rougeur ou œdème au point d'injection.

Réaction fébrile (38 °C à 39 °C) pendant 1 ou 2 jours, somnolence, irritabilité, insomnie, manque d'appétit, vomissements, diarrhée.

Rarement : fièvre (supérieure à 40 °C), réaction allergique, cris inhabituels et persistants, convulsions liées à la présence de l'antigène coquelucheux. Compte tenu de la gravité potentielle de la coqueluche, la crainte de ces réactions rares ne remet pas en cause l'intérêt de cette vaccination.

Exceptionnellement, la vaccination peut être suivie par le gonflement du membre où l'injection a été pratiquée. Cet œdème disparait spontanément en quelques heures et ne laisse pas de séquelles.

Des troubles neurologiques (dont la sclérose en plaques) ont été très exceptionnellement observés après la vaccination contre l'hépatite B. La responsabilité du vaccin dans la survenue de ces troubles n'est pas établie à ce jour.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (4)

Le 31/08/2017 à 23:57
avatar GastonPomerleau
GastonPomerleau Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Quelles sont les raisons de la présence d'Aluminium ou autre métaux dits lourds dans les vaccins ? Sont-ils indispensables ? Sachant que l'organisme ne sait pas évacuer les métaux comme l'aluminium et connaissant sa dangerosité notamment pour le cerveau, pourquoi sommes-nous contraints d'en ingurgiter tout de même ? Et même en petite quantité, il reste dans l'organisme, a priori, chaque dose s'ajouterai à la précédente... Je fais personnellement très attention à ne pas cuisiner avec des ustensiles en alu, et n'utilise jamais de film alu, (pour devancer ces arguments). Pour le moment, ce que je vois, c'est : pas d'alu dans les déos, c'est poison et c'est scandale, mais pas de problème dans les vaccins. Un petit éclaircissement, s'il vous plait ? Et aussi quid du mercure dans les vaccins français (Thimérosal) ? Merci

3 0
Le 05/09/2017 à 10:54
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
A propos des adjuvants à l'aluminium, deux articles complémentaires http://www.leem.org/... et http://www.atoute.org/...

Pour ce qui est du thiomersal (conservateur mercuriel) il n'est plus utilisé dans les vaccins commercialisés en France.

1 0
Le 23/05/2015 à 12:56
avatar Rachid13
Rachid13
www.initiativecitoyenne.be-/...

6 0
Le 20/01/2015 à 17:08
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour MrCroute,

Il faut consulter un médecin. Lui seul pourra déterminer l'origine de ces croûtes et prescrire le traitement approprié pour vous soulager.

1 1
Le 19/01/2015 à 13:42
avatar Rachid13
Rachid13
j'ai des croute sur la zeubb de partout ça devient invivable comment faire  s'il vous plait aidez-moi

2 1

Actualités

La prise de lévothyroxine permet de substituer une carence en hormones thyroïdiennes (illustration).

LEVOTHYROX : l’ancienne formule (EUTHYROX) restera commercialisée en 2019

Les patients traités par hydrochlorothiazide doivent vérifier régulièrement l\'état de leur peau et faire examiner toute lésion cutanée suspecte par leur médecin (illustration).

Hydrochlorothiazide : risque accru de "cancer de la peau non mélanome" à doses cumulatives croissantes

L\\\'inscription d\\\'une spécialité générique au répertoire des génériques est une condition indispensable à la substitution lors de la délivrance à l\\\'officine (illustration).

Répertoire des génériques : création de 15 groupes supplémentaires