En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

FÉNOFIBRATE ZENTIVA gélule

Mis à jour : Mardi 22 Mai 2018
Famille du médicament :

Hypolipémiant de la famille des fibrates

Ce médicament est un générique de LIPANTHYL gélule

Dans quel cas le médicament FÉNOFIBRATE ZENTIVA gélule est-il prescrit ?

Ce médicament est un hypolipidémiant qui appartient à la famille des fibrates. Il permet d'abaisser le taux des graisses circulant dans le sang, cholestérol et triglycérides essentiellement.

Il est utilisé en complément des mesures non médicamenteuses (régime adapté, exercice physique, perte de poids) dans le traitement des excès de lipides (en particulier de triglycérides) dans le sang.

Il est également utilisé chez les patients à haut risque cardiovasculaire en association avec un hypolipidément de la famille des statines, lorsque la statine seule ne permet pas d'abaisser suffisamment les taux de lipides.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament FÉNOFIBRATE ZENTIVA gélule

FÉNOFIBRATE ZENTIVA 67 mg : gélule ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,85 €.
FÉNOFIBRATE ZENTIVA 200 mg : gélule ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 5,48 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament FÉNOFIBRATE ZENTIVA gélule

p gélp gél
Fénofibrate67 mg200 mg
Excipients : Fer jaune oxyde, Fer noir oxyde, Fer rouge oxyde, Gélatine, Glycérides polyglycolysés saturés, Hyprolose, Indigotine, Macrogol 20 000, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament FÉNOFIBRATE ZENTIVA gélule

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament peut être toxique pour le foie ou les muscles. Signalez à votre médecin toute fatigue anormale, perte d'appétit, douleur ou faiblesse musculaire. Des analyses de sang peuvent être prescrites afin de vérifier que le médicament est bien supporté.

Certaines situations peuvent accroître le risque de toxicité musculaire et nécessiter un suivi particulier : insuffisance rénale, hypothyroïdie, antécédent personnel ou familial de maladie musculaire, alcoolisme et personne de plus de 70 ans.

Interactions du médicament FÉNOFIBRATE ZENTIVA gélule avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les autres fibrates et les hypocholestérolémiants de la famille des statines : risque accru de toxicité musculaire.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un anticoagulant oral ou un médicament contenant de la ciclosporine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Il n'a pas lieu d'utiliser des fibrates chez la femme enceinte en dehors de situations exceptionnelles.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel. Il est déconseillé pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament FÉNOFIBRATE ZENTIVA gélule

Ce médicament est pris de préférence au cours des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : la posologie est adaptée par le médecin en fonction des résultats de la prise de sang. Elle est habituellement de 2 ou 3 gélules à 67 mg par jour ou 1 gélule à 200 mg par jour.

Le régime reste indispensable pendant toute la durée du traitement.

Conseils

Un régime pauvre en cholestérol et en graisses animales n'est pas simple à suivre : les erreurs sont fréquentes. Demandez conseil à votre médecin, à votre pharmacien ou à un professionnel de la nutrition.

Effets indésirables possibles du médicament FÉNOFIBRATE ZENTIVA gélule

Fréquents (1 à 10 des cas) : douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhée, flatulence, élévation des transaminases.

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : maux de tête, crampes, faiblesse musculaire, douleurs diffuses, rougeur cutanée, démangeaisons, urticaire, baisse de la libido, calcul biliaire, pancréatite.

Rares (moins de 0,1 % des cas) : chute de cheveux, réaction allergique, éruption cutanée (pouvant faire penser à une brûlure étendue) potentiellement grave, hépatite, photosensibilisation, destruction du tissu musculaire (voir Attention), atteinte pulmonaire.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Le valsartan est utilisé dans la prise en charge d'hypertensions artérielles, d'insuffisances cardiaques et de postinfarctus du myocarde (illustration).

Spécialités de valsartan et de valsartan/hydrochlorothiazide : important rappel de lots et recommandations de l’ANSM

La vaccination contre l'hépatite A et contre la typhoïde est entre autres recommandée en cas de séjour prolongé dans les pays où l'hygiène est précaire (illustration).

Hépatite A et typhoïde : rupture de stock du vaccin combiné TYAVAX jusqu’à mi-septembre 2018

Des alternatives thérapeutiques existent pour remplacer ALTIM dans toutes ses indications (illustration)

ALTIM (cortivazol) : arrêt de commercialisation officiel