En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

BALSAMORHINOL

Mis à jour : Mardi 21 Novembre 2017

Solution nasale à visée cicatrisante

Dans quel cas le médicament BALSAMORHINOL est-il prescrit ?

Cette solution nasale huileuse contient un anesthésique de contact (chlorobutanol) et du lévomenthol (terpène) à visée antiseptique.

Elle est utilisée dans le traitement local de certaines lésions nasales traumatiques ou chirurgicales.

Présentations du médicament BALSAMORHINOL

BALSAMORHINOL : solution pour instillation nasale ; flacon compte-gouttes de 20 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament BALSAMORHINOL

p fl
Chlorobutanol70 mg
Lévomenthol21 mg
Bergamote, huile essentielle+
Paraffine liquide+
Excipients : Bergamote essence, Néroli arôme, Orange douce essence, Paraffine liquide

Contre-indications du médicament BALSAMORHINOL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Cette solution nasale contient de la paraffine, huile minérale non résorbable dans l'organisme en cas de passage dans les poumons : ne l'utilisez que dans les conditions prescrites par votre médecin.

Ce médicament contient un terpène (lévomenthol) qui peut, en cas de dépassement des posologies, avoir des effets indésirables graves : respectez les doses préconisées, plus particulièrement chez l'enfant ou en cas d'épilepsie.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Allaitement :

Les terpènes peuvent donner un goût particulier au lait. Leur absorption par le nourrisson n'est pas souhaitable : évitez d'employer ce médicament pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament BALSAMORHINOL

Les gouttes sont instillées après s'être mouché.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 3 gouttes dans chaque narine, 2 à 5 fois par jour.

  • Enfant de 6 à 15 ans : 2 gouttes dans chaque narine, 1 à 3 fois par jour.

  • Enfant de 30 mois à 6 ans : 1 goutte dans chaque narine, 1 à 2 fois par jour.

Conseils

Les solutions nasales peuvent être contaminées par des germes : ne les conservez pas au-delà de la durée du traitement.

Effets indésirables possibles du médicament BALSAMORHINOL

Réaction allergique.

En cas de dépassement de la posologie usuelle, les terpènes peuvent provoquer :

Une utilisation prolongée (de plus de 1 mois) peut favoriser le passage de la paraffine dans les poumons et la survenue de lésions pulmonaires.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

POLARAMINE injectable est indiqué dans le traitement symptomatique de l'urticaire aiguë, chez l'adulte et l'enfant de plus de 30 mois

Rupture de stock de POLARAMINE injectable (dexchlorpheniramine) jusqu'en février : quelles alternatives ?

La présentation en flacon de PNEUMOVAX sera remplacée courant 2018 par une présentation en seringue préremplie (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : les tensions d'approvisionnement persistent en ville et gagnent l'hôpital

Dans tous les cas d’insomnie, il convient de s’assurer que les règles d’hygiène du sommeil et de l’équilibre du cycle éveil-sommeil sont réunies (illustration).

Insomnies : MOGADON (nitrazépam) ne sera plus remboursable au 1er mars 2018