En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

BALSAMORHINOL

Mis à jour : Jeudi 24 Août 2017

Solution nasale à visée cicatrisante

Dans quel cas le médicament BALSAMORHINOL est-il prescrit ?

Cette solution nasale huileuse contient un anesthésique de contact (chlorobutanol) et du lévomenthol (terpène) à visée antiseptique.

Elle est utilisée dans le traitement local de certaines lésions nasales traumatiques ou chirurgicales.

Présentations du médicament BALSAMORHINOL

BALSAMORHINOL : solution pour instillation nasale ; flacon compte-gouttes de 20 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament BALSAMORHINOL

p fl
Chlorobutanol70 mg
Lévomenthol21 mg
Bergamote, huile essentielle+
Paraffine liquide+
Excipients : Bergamote essence, Néroli arôme, Orange douce essence, Paraffine liquide

Contre-indications du médicament BALSAMORHINOL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Cette solution nasale contient de la paraffine, huile minérale non résorbable dans l'organisme en cas de passage dans les poumons : ne l'utilisez que dans les conditions prescrites par votre médecin.

Ce médicament contient un terpène (lévomenthol) qui peut, en cas de dépassement des posologies, avoir des effets indésirables graves : respectez les doses préconisées, plus particulièrement chez l'enfant ou en cas d'épilepsie.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Allaitement :

Les terpènes peuvent donner un goût particulier au lait. Leur absorption par le nourrisson n'est pas souhaitable : évitez d'employer ce médicament pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament BALSAMORHINOL

Les gouttes sont instillées après s'être mouché.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 3 gouttes dans chaque narine, 2 à 5 fois par jour.

  • Enfant de 6 à 15 ans : 2 gouttes dans chaque narine, 1 à 3 fois par jour.

  • Enfant de 30 mois à 6 ans : 1 goutte dans chaque narine, 1 à 2 fois par jour.

Conseils

Les solutions nasales peuvent être contaminées par des germes : ne les conservez pas au-delà de la durée du traitement.

Effets indésirables possibles du médicament BALSAMORHINOL

Réaction allergique.

En cas de dépassement de la posologie usuelle, les terpènes peuvent provoquer :

Une utilisation prolongée (de plus de 1 mois) peut favoriser le passage de la paraffine dans les poumons et la survenue de lésions pulmonaires.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Douze nouveaux groupes sont inscrits au répertoire des génériques (illustration).

ADENURIC, ATRIPLA, BARACLUDE, FUCIDINE, INEGY, RENVELA, TERCIAN, VESICARE : 12 nouveaux groupes génériques

Les APSI de la gamme IRIS sont utilisés pour le traitement de désensibilisation par voie injectable sous-cutanée (illustration).

Produits d'allergologie injectables de la gamme IRIS : interruption des traitements et rappel de tous les lots non périmés

Représentation en 3D de rétrovirus (illustration).

VIH : arrêt de commercialisation de VIDEX et ZERIT fin mars 2018