En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

COLCHIMAX

Mis à jour : Mardi 22 Octobre 2019
Famille du médicament :

Antigoutteux

Dans quel cas le médicament COLCHIMAX est-il prescrit ?

Ce médicament est un antigoutteux. Il contient de la colchicine, qui agit principalement sur l'inflammation due à la présence de cristaux microscopiques dans les articulations (acide urique, calcium...). Le tiémonium et la poudre d'opium, qui ont des propriétés atropiniques, sont destinés à lutter contre la diarrhée induite par la colchicine.

Il est utilisé dans le traitement :
  • de la crise de goutte et en prévention des crises,

  • de la chondrocalcinose,

  • de certaines maladies rares (maladie périodique, maladie de Behçet),

  • de la péricardite aiguë (inflammation du péricarde, la membrane qui enveloppe le cœur), en association aux traitements anti-inflammatoires.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament COLCHIMAX

COLCHIMAX cp pellic séc
COLCHIMAX : comprimé sécable (bleu) ; boîte de 15
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,99 €.
COLCHIMAX cp pellic séc
COLCHIMAX : comprimé sécable (bleu) ; boîte de 20
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,91 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament COLCHIMAX

p cp
Colchicine cristallisée1 mg
Tiémonium méthylsulfate50 mg
Poudre d'opium12,5 mg
Lactose+
Glucose+
Excipients : Amidon de maïs, Bleu patenté V, Glucose anhydre, Hypromellose, Lactose, Magnésium stéarate, Povidone, Propylèneglycol, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament COLCHIMAX

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Des troubles digestifs tels que des diarrhées, des nausées ou des vomissements peuvent être le signe d'un surdosage potentiellement grave. Leur survenue nécessite un avis médical urgent.

Respectez soigneusement la posologie prescrite par votre médecin. Au moindre doute, n'hésitez pas à vous faire confirmer les doses.

Ne prenez ou reprenez jamais ce médicament sans avis médical et pensez à signaler la prise de ce traitement aux professionnels de santé que vous consultez avant la prise de tout autre médicament.

Des précautions particulières sont nécessaires chez la personne âgée et chez les personnes à risque d'insuffisance rénale (insuffisance rénale chronique, traitements concomitants, déshydratation...) et/ou d'insuffisance hépatique.

En raison de la présence de tiémonium, ce médicament peut provoquer un glaucome aigu chez les personnes prédisposées : en cas d'œil rouge, dur et douloureux, avec vision floue, une consultation d'extrême urgence auprès d'un ophtalmologiste est nécessaire. De plus, des précautions sont recommandées en cas de troubles du rythme cardiaque, d'insuffisance coronarienne, d'hyperthyroïdie, de bronchite chronique, de constipation grave.

Des analyses de sang peuvent être prescrites par votre médecin pour s'assurer de l'absence d'anomalie, notamment en cas de traitement prolongé.

Interactions du médicament COLCHIMAX avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé aux antibiotiques de la famille des macrolides (azithromycine, clarithromycine, érythromycine, josamycine, midécamycine, roxithromycine, télithromycine) ou avec la pristinamycine : risque d'augmentation des effets indésirables de la colchicine potentiellement graves.

Il peut interagir avec certains antirétroviraux, certains antifongiques (itraconazole, kétoconazole, voriconazole, posaconazole) et les médicaments contenant de la ciclosporine, du télaprévir ou du vérapamil.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un hypocholestérolémiant de la famille des statines ou un anticoagulant oral.

Dans tous les cas, ne prenez pas d'autres médicaments, y compris des médicaments d'automédication, sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Seul votre médecin peut apprécier la nécessité du traitement pendant la grossesse.

Allaitement :

En raison de la présence de tiémonium, ce médicament ne doit pas être utilisé pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament COLCHIMAX

Les comprimés doivent être avalés avec un verre d'eau.

Posologie usuelle :

Traitement de la crise de goutte : 1 comprimé, 1 ou 2 fois par jour les 3 premiers jours, puis 1 comprimé le soir les jours suivants. Dans certains cas, la dose peut être augmentée à 1 comprimé, 3 fois par jour, le premier jour. La durée du traitement est limitée (entre 4 et 10 jours). Si besoin, en traitement préventif des crises : 1 comprimé par jour.

Traitement de la chondrocalcinose : 1 comprimé par jour.

Traitement de la péricardite : 1/2 comprimé par jour pour les adultes pesant moins de 70 kg, 1/2 comprimé, 2 fois par jour pour les adultes pesant plus de 70 kg.

Ne jamais dépasser la dose de 1 mg de colchicine par prise et de 3 prises par jour.

Conseils

Dans le traitement de la crise de goutte, la colchicine est plus efficace lorsqu'elle est prise précocement ; le traitement doit être débuté le plus tôt possible, de préférence dans les 12 premières heures.

Une crise de goutte peut être provoquée par un excès alimentaire mais aussi par un jeûne prolongé, une fatigue excessive, un stress ou un traumatisme.

Effets indésirables possibles du médicament COLCHIMAX

Liés à la colchicine :

Liés au tiémonium : effets atropiniques (sècheresse buccale ou oculaire, troubles de l'accommodation, constipation, rétention urinaire, palpitations, épaississement des sécrétions bronchiques).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (14)

Le 02/02/2017 à 08:02
avatar Falcon02100
Falcon02100 Profession non médicale / Autre
Bonjour

J'ai arrêté Rulid 150 MG hier matin et suis sous 240 mg de verapamil (isoptine) je pèse 120kg pour 1m90
Pas d'autres problèmes de santé à part une crise de goutte..
Sur prescription de Mon medecin,
Puis je prendre ce médicament 2 cp 1 mg /jour pendant 2 jours
1 cp pendant 10 jours?
Voyant tout ces risques avec les médicaments que j'ai pris et arrêtés hier matin (Rulid), et que je prends (isoptine) 1cp 120mg matin et soir?

Merci

9 6
Le 10/02/2017 à 21:36
avatar Modérateur
Modérateur
Bonsoir,

il faut déjà être sûr qu'il s'agit bien d'une crise de goutte. Et le Rulid est un antibiotique, donc il faut soigner l'infection pour laquelle il a été prescrit, soi vous n'avez pas été jusqu'au bout.. Je ne peux que vous conseiller d'en reparler avec votre médecin..

3 1
Le 27/10/2016 à 17:36
avatar rythm34
rythm34 Profession non médicale / Autre
Bonjour
sujet à une arythmie sévère j'ai subi une intervention en 2010 et je prend des médicaments qui me permettent un retour à un rythme sinusal. Après prise de Colchimax pendant 7 jours je suis reparti en arythmie de façon sévère. J'aimerais savoir combien de temps durent les effets secondaires après arrêt de ce médicament? Merci pour votre aide

15 12
Le 18/11/2016 à 22:41
avatar Modérateur
Modérateur
Bonsoir,

Après une prise aussi courte (7 jours), la colchicine n'a normalement pas eu le temps de s'accumuler dans les tissus et donc s'élimine rapidement. Par contre, l'arythmie ne fait pas partie de ses effets secondaires éventuels décrits (des crises de tachycardie ont par ocntre été décrite). Si une arythmie persiste encore maintenant, en tout cas, il faut refaire le point avec votre médecin.

4 2
Le 17/07/2015 à 16:26
avatar Kyria
Kyria
Effet secondaire: AN: Surdité 98% gauche abrupt (unilateral), amélioration commence après 20 jours. Diagnose: dysfonction sensorinevral, possible virus, circulation diminue après arrêt d’aspirine Terapi: Aucun

6 8
Le 13/06/2015 à 14:51
avatar Kyria
Kyria
Je suis sujet aux crises de goutte aigues. Colchimax me convient parfaitement bien. 1 ou 2 deux prises de comprimés me suffisent pour stopper net la crise, si je les prends au début. J'ai l'occasion d'être traité à l'etranger pour une crise aigue, il n'y avait pas ce médicament, j'ai du reprendre rendez-vous avec le medecin à mon retour en France.

9 6
Le 07/07/2014 à 19:53
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour PrincessTamTai,

Les nausées et vomissements sont les premiers signes d'un surdosage, même si la dose de 1 comprimé par jour que vous avez prise est celle habituellement recommandée. Dans ce cas, il faut arrêter le traitement.

13 6
Le 27/06/2014 à 10:47
avatar Kyria
Kyria
Je souhaite vous mettre en garde CONTRE ce medicament. Ce medicament m'a été recommandé par une rhumathologue pour un probleme d'arthrite au genou. ATTENTION!! ce medicament est terrible et m'a provoqué une nuit entiere de douleurs au ventre et à l'estomac, des vomissements violents et cela a duré 8 heures à me rouler dans mon lit!! . Or je n'avais pris que 2 comprimés depuis 2 jours. Donc soit il faut prendre de toutes petites doses(1/2 cachet à essayer) ou bien pas du tout. Bien sur j'ai tout arreté ce matin. Faites attention à vous. P

22 21
Le 27/10/2013 à 23:17
avatar Kyria
Kyria
Ce médicament ne me soulage pas . malgré mon régime...je continue malgré tout a prendre ce médicament . Par contre je bouge plus on verra

15 9
Le 15/05/2013 à 12:02
avatar Kyria
Kyria
Bonjour voilà mon mari fait assez souvent des crises de goutte et c'est très douloureux

27 23
Le 10/08/2012 à 14:30
avatar Kyria
Kyria
toujours pas d' avis à ma demande du 3-08-12. Je viens de commencer mon traitement, j' aurais aimé avoir vos avis avant, donc on verra par la suite les effets à moyen terme. Mais j' attends malgré tout vos avis ou conseils ; ils seront les bienvenus, merci

21 8
Le 03/08/2012 à 17:15
avatar Kyria
Kyria
vos avis sur le Colchimax que l'on vient de me prescrire pour des douleurs liées à des calcifications ou des cristaux de calcium qui me pourrissent la vie, surtout au niveau des cuisses, à l'arrière de la naissance des fesses, au pli du genou. Et quand il y a des effets secondaires : c'est pour moi. Merci pour vos avis.

35 22
Lire tous les commentaires

Actualités

Les douleurs neuropathiques s’expriment par des sensations de brûlure, de froid, de décharge électrique, parfois associées à des fourmillements, picotements, engourdissements et surtout à une hypoesthésie, voire une anesthésie dans le même territoire (illustration).

Douleurs neuropathiques : plaidoyer pour une prise en charge rapide

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Approvisionnement des médicaments en ville : tensions et remises à disposition

Trois situations cliniques permettent désormais d'apposer la mention

Prescription médicamenteuse : de nouvelles règles pour le "non substituable"