En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

DRILL MAUX DE GORGE pastille

Mis à jour : Mardi 19 Juin 2018
Famille du médicament :

Pastille à visée antiseptique et antalgique

Dans quel cas le médicament DRILL MAUX DE GORGE pastille est-il prescrit ?

Ce médicament associe un antiseptique (chlorhexidine) et un anesthésique local (tétracaïne) qui a un effet antalgique.

Il est utilisé en cas de maux de gorge peu intenses, d'aphtes et de petites plaies de la bouche.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament DRILL MAUX DE GORGE pastille

DRILL : pastille (rouge ; arômes : coquelicot, pulmoral) ; boîte de 24
- Non remboursé - Prix libre 
DRILL citron menthe : pastille (jaune ; arômes : citron, menthe) ; boîte de 24
- Non remboursé - Prix libre 
DRILL miel rosat : pastille (miel ; arôme rose) ; boîte de 24
- Non remboursé - Prix libre 
DRILL sans sucre : pastille (incolore ; arômes : coquelicot, pulmoral) ; boîte de 24
- Non remboursé - Prix libre 
DRILL sans sucre anis menthe : pastille (arôme plantes) ; boîte de 24
- Non remboursé - Prix libre 
DRILL sans sucre pamplemousse : pastille (arômes : pamplemousse, menthe poivrée) ; boîte de 24
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament DRILL MAUX DE GORGE pastille

p past p past citron menthep past miel rosat
Chlorhexidine digluconate3 mg3 mg3 mg
Tétracaïne chlorhydrate0,2 mg0,2 mg0,2 mg
Sucres2,5 g2,5 g2,2 g
p past sans sucre p past sans sucre anis menthep past sans sucre pamplemousse
Chlorhexidine digluconate3 mg3 mg3 mg
Tétracaïne chlorhydrate0,2 mg0,2 mg0,2 mg
Aspartam+
Excipient commun : Ammonium glycyrrhizate
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Acétate d'éthyle, Acétate de benzyle, Acide ascorbique, Acide tartrique, Acide valérique, Alpha-pinène, Alpha-tocophérol, Amidon de maïs, Anéthol, Anis étoilé essence, Arôme, Arôme naturel, Aspartam, Bêta-pinène, Butylhydroxyanisole, Butylhydroxytoluène, Butyrate d'éthyle, Cerise alcoolat, Cinéole, Citral, Citron arôme, Citron essence, Clou de girofle essence, Coquelicot arôme, Éthanol, Eucalyptus essence, Framboise alcoolat, Géraniol, Géranium essence, Glucose, Glucose anhydre, Glucose liquide, Ionone, Isoamyle acétate, Isomalt, Jaune de quinoléine, Limonène, Linalol, Lubrifiant, Menthe arôme, Menthe crépue essence, Menthe poivrée arôme, Menthe poivrée essence, Menthol, Miel blanc, Monoglycérides, Orange essence, Palme huile, Pamplemousse arôme, Potassium acésulfame, Propylèneglycol, Pulmoral arôme, Réglisse extrait sec, Rose arôme, Rose essence, Rouge cochenille A, Saccharose, Sodium ascorbate, Soja lécithine, Terpènes d'orange, Terpènes de pamplemousse, Terpinéol, Terpinolène, Thymol, Tournesol huile, Verveine essence

Contre-indications du médicament DRILL MAUX DE GORGE pastille

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

En cas de fièvre, de gène en avalant ou de persistance des symptômes au bout de 5 jours, consultez votre médecin. Il pourra faire la différence entre une pharyngite et une angine. En cas d'angine bactérienne, un traitement antibiotique est nécessaire afin d'éviter des complications ultérieures, cardiaques ou rénales.

L'usage prolongé des traitements antiseptiques locaux (gargarisme, collutoire, pastille) n'est pas souhaitable ; il peut modifier l'équilibre microbien naturel de la gorge.

Une surconsommation pourrait entraîner le passage de l'anesthésique local dans le sang et provoquer des troubles nerveux et cardiaques : respectez la posologie.

Les pastilles simples, Miel rosat et Citron menthe contiennent du sucre en quantité notable.

Attention : sportifSportif : les anesthésiques locaux ont été retirés de la liste des substances dopantes publiée dans les arrêtés du 20 avril et du 16 août 2004 par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Interactions du médicament DRILL MAUX DE GORGE pastille avec d'autres substances

Il est généralement inutile d'associer des antiseptiques différents. Ceux-ci peuvent être contenus dans de nombreux produits disponibles en automédication : pastille, collutoire et solution nasale ; demandez conseil à votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament DRILL MAUX DE GORGE pastille

Les pastilles doivent être sucées lentement, sans être croquées, à distance des repas. Les prises doivent être réparties au cours de la journée et espacées d'au moins 2 heures.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 pastille, 4 fois par jour.

  • Enfant de 6 à 15 ans : 1 pastille, 2 à 3 fois par jour.

Conseils

Évitez l'usage de ce médicament avant les repas : l'anesthésique local est susceptible de provoquer des troubles de la déglutition ; ceux-ci pourraient être à l'origine du passage d'aliments dans les voies respiratoires.

En cas d'aphtes récidivants (plus de 4 poussées par an), il est préférable de prendre un avis médical.

Les pastilles sont sensibles à l'humidité : elles sont à conserver dans leur emballage d'origine.

Ce médicament peut être en accès libre (ou accès direct) dans certaines pharmacies ; dans ce cas, faites valider votre choix par votre pharmacien. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, consultez rapidement un médecin.

Effets indésirables possibles du médicament DRILL MAUX DE GORGE pastille

Réaction allergique.

Engourdissement passager de la langue.

Coloration brune de la langue et des dents disparaissant à l'arrêt du traitement.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

ESMYA est indiqué dans la prise en charge de fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : restriction des indications et mesures de réduction du risque d'atteintes hépatiques

Représentation en 3D de Streptococcus pneumoniae (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : mise à disposition exceptionnelle de seringues préremplies à péremption courte

L’amyotrophie spinale (ASA ou SMA) est une maladie neuromusculaire progressive d’origine génétique, caractérisée par une dégénérescence des motoneurones (illustration).

SPINRAZA (nusinersen) : risque d'hydrocéphalie communicante, non reliée à une méningite ou à une hémorragie