En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

MYOLASTAN

Mis à jour : Lundi 08 Juillet 2013
Famille du médicament :

Relaxant musculaire

08/07/2013 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament MYOLASTAN est-il prescrit ?

Ce médicament est un myorelaxant (relaxant musculaire) qui appartient à la famille des benzodiazépines. Il a également un effet sédatif.

Il est utilisé dans le traitement d'appoint des contractures musculaires douloureuses.

Présentations du médicament MYOLASTAN

MYOLASTAN : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 20
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament MYOLASTAN

p cp
Tétrazépam50 mg

Contre-indications du médicament MYOLASTAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament est réservé à l'adulte (en l'absence d'étude chez l'enfant).

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale grave et chez la personne âgée.

Une prise prolongée ou des doses importantes de ce médicament favorisent une dépendance. Respectez la posologie et la durée de traitement prescrites par votre médecin.

Après un traitement prolongé, l'arrêt brutal de la prise de ce médicament expose à un syndrome de sevrage : anxiété, agitation, irritabilité, insomnie, maux de tête, douleurs musculaires, tremblements. Il faut donc s'entourer de conseils médicaux pour diminuer progressivement les doses et espacer les prises.

Attention : conducteurCe médicament peut induire une somnolence, parfois intense chez certaines personnes. Cette somnolence peut être augmentée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs. La conduite et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées, surtout dans les heures qui suivent la prise du médicament.

Interactions du médicament MYOLASTAN avec d'autres substances

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez d'autres sédatifs (tranquillisants, somnifères, certains médicaments contre la toux ou contre la douleur contenant des opiacés, antidépresseurs, neuroleptiques...).

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament ne doit pas être utilisé sans avis médical pendant la grossesse. Les fortes doses au cours des 6 derniers mois sont déconseillées. En fin de grossesse, un traitement par benzodiazépine, même à faible dose, peut être responsable d'effets indésirables chez le nouveau-né : une surveillance médicale du nouveau-né est alors nécessaire pendant 1 à 3 semaines selon les cas.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament MYOLASTAN

Les comprimés doivent être avalés avec un verre d'eau, sans être croqués, indifféremment pendant ou en dehors des repas. La dose quotidienne peut être répartie au cours de la journée, avec une prise plus importante le soir au coucher.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 à 3 comprimés par jour.

Conseils

L'effet de ce médicament peut persister plusieurs heures après la prise.

Effets indésirables possibles du médicament MYOLASTAN

Sensation d'ivresse, maux de tête, troubles de la coordination des mouvements, ralentissement des idées, somnolence (en particulier chez la personne âgée), troubles du sommeil, modification de la libido, faiblesse musculaire, fatigue, éruption cutanée avec ou sans démangeaisons, vision double.

Ce médicament faisant partie de la famille des benzodiazépines tranquillisantes, les effets suivants peuvent exceptionnellement être observés :

Ces troubles nécessitent l'arrêt du traitement.

Laboratoire Sanofi-Aventis France

Commentaires (13)

Le 09/12/2014 à 17:22
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour sandrine,

Ce médicament a été retiré du marché en France et n'est plus disponible. Votre inquiétude est compréhensible, mais il faudra arriver à vous en passer. Il faut revoir votre médecin pour chercher une solution de remplacement qui vous convienne.

0 0
Le 19/11/2014 à 10:19
avatar Rachid13
Rachid13
j'ai une spondylarthrite ankylosante je suis sous tetrazepam depuis 10 ans il ne me reste plus que 1 malheureux cachet pour ce soir je suis dans un etat de stress a l'idee de gerer le manque de plus cela me met dans un etat depressif j'ai peur comment faire ou en trouver ma rhumato m'a prescrit lexo et miorel mais l'effet n'a rien a voir aidez moi

1 0
Le 22/01/2014 à 11:17
avatar Rachid13
Rachid13
Bonjour, tout comme les précédents témoignages ma maman souffre de grosse douleurs due à ses hernies discales, tassement vertèbres, disque du dos écrasé, personnellement je trouve honteux de laisser des gens traités durant plusieurs années avec ce type de traitement sans rien donner d'équivalent. Y aurait-il un pays où il existe, ou un traitement fort réciproque, merci de me rép...

3 2
Le 17/12/2013 à 18:35
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Roger35,

Il est difficile de vous répondre, il n'y a malheureusement pas vraiment de produit équivalent, mais d'autres myorelaxants fonctionnant différemment. Il faudrait en discuter avec le médecin qui lui prescrivait le Myolastan pour tenter de trouver une alternative...

2 5
Le 15/12/2013 à 09:27
avatar Rachid13
Rachid13
Mon fils accidenté en 1985 et lourdement handicapé, prend du myolastan depuis des années avec un effet bénéfique sur sa spasticité. Depuis la suppression de ce médicament son état s'est aggravé, notamment sur la déglutition des liquides très difficile à cause de ses contractures. Le myolastan lui est indispensable. Dans quels pays peut on encore en trouver ?

3 0
Le 22/07/2013 à 10:57
avatar Rachid13
Rachid13
Bonjour Moi aussi je prends du myolastan en raison de mon handicap (arthrose de l'enfant) ce médicament était très efficace sur l’arthrose au niveau des MI et MS mais voila il est retiré et débrouillez vous ? il y a bien un médicament qui est proche mais dont l'efficacité est moindre et provoque des diarrhées (mais AFSSAD ne parle pas de rendu médical insuffisant !!!) et les gros sous ...

4 0
Le 13/07/2013 à 13:31
avatar Rachid13
Rachid13
est-ce qu'une personne serait en mesure de m'aider pour me procurer du Myolastan hors France et Espagne , à ce que j'ai pu lire. Je prends ce traitement depuis 2004 suite a une double hernie discale, j'ai essayé d'autres médicaments sans résultat..... Je ne supporte pas mes douleurs (fourmillement,compression dans la jambe, et courbature), en 2013, ils vont nous laisser souffrir ????

6 0
Le 07/07/2013 à 03:31
avatar Rachid13
Rachid13
J'aimerais comprendre quelle est la raison pour laquelle le Myolastan s'et vu retirer du marché pharmaceutique, je souffre depuis de nombreuses années de crampes dont tous les test n'ont donné aucune réponse. Le seul produit qui lui est satisfaisant est ce dernier et j'apprends que tantôt en Espagne comme en France il a été retiré du marché. C'est à n'y rien comprendre...

2 1
Le 26/03/2012 à 09:39
avatar Modérateur
Modérateur
@Maryse : la décision de réserver Rivotril aux patients épileptiques n'est pas une raison économique, ce n'est pas non plus du ressort du Ministre de la santé. Cette décision de l'Afssaps (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de santé) s'appuie sur l'étude des effets secondaires par un collège d'experts. N'hésitez pas à chercher une consultation en milieu hospitalier.

4 0
Le 25/03/2012 à 21:34
avatar Rachid13
Rachid13
J'arrête mais je prends quoi ? Nous n'avons pas de rendez-vous au pied levé. De plus, je n'ai trouvé sur l'annuaire qu'un seul neuropsychiatre dans le Loiret. j'ai 63 ans, en rémission de 13 ans. A moins que je consulte un pédiatre ? Faut-il écrire au Ministre de la Santé afin qu'il autorise les prescritions antérieures ?

1 0
Lire tous les commentaires

Actualités

Les substituts nicotiniques diffusent de la nicotine de manière lente et régulière, permettant ainsi au fumeur de se libérer petit à petit de sa dépendance physique (illustration).

NICOTINELL comprimé à sucer (boîte de 204) et patch (boîte de 28) : désormais remboursables à 65 %

La prise de lévothyroxine permet de substituer une carence en hormones thyroïdiennes (illustration).

LEVOTHYROX : l’ancienne formule (EUTHYROX) restera commercialisée en 2019

Les patients traités par hydrochlorothiazide doivent vérifier régulièrement l\'état de leur peau et faire examiner toute lésion cutanée suspecte par leur médecin (illustration).

Hydrochlorothiazide : risque accru de "cancer de la peau non mélanome" à doses cumulatives croissantes