OSSOPAN

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Élément minéral : calcium

Dans quel cas le médicament OSSOPAN est-il prescrit ?

Ce médicament contient un extrait d'os, riche en calcium.

Il est utilisé en cas de besoins accrus en calcium (période de croissance, grossesse, allaitement) ou de décalcification osseuse (ostéoporose survenant après la ménopause, traitement au long cours par la cortisone).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament OSSOPAN

OSSOPAN : comprimé (jaune) ; boîte de 30
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament OSSOPAN

p cp
Extrait d'os total (complexe osséine-hydroxyapatite)600 mg
soit Calcium129 mg
Excipients : Amidon de pomme de terre, Cellulose microcristalline, Fer jaune oxyde, Hypromellose, Macrogol 6000, Magnésium stéarate, Silice colloïdale anhydre, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament OSSOPAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • excès de calcium dans le sang ou dans les urines,

  • lithiase calcique,

  • immobilisation prolongée (attendre la reprise de la marche pour débuter le traitement).

Attention

Des apports excessifs en calcium peuvent être dangereux ; n'utilisez pas ce médicament sans avis médical.

En cas de traitement prolongé, d'administration conjointe de vitamine D ou d'insuffisance rénale, des analyses de sang et d'urine peuvent être prescrites pour vérifier l'absence d'accumulation anormale de calcium dans l'organisme.

Lorsque ce médicament est destiné à traiter la décalcification due à une immobilisation prolongée, il ne doit être pris que lors de la reprise de la marche.

En cas d’antécédent de calcul rénal, il est recommandé de respecter les mesures diététiques préconisées par votre médecin (apports en eau, sel, protéines animales), d'adapter l'apport en calcium de l’alimentation et éviter de prendre des médicaments ou des compléments alimentaires contenant de la vitamine D.

Interactions du médicament OSSOPAN avec d'autres substances

Respectez un intervalle d'au moins 2 heures entre la prise de ce médicament et celle des cyclines, des biphosphonates, des hormones thyroïdiennes, des médicaments contenant du fer, du zinc ou du strontium.

Informez par ailleurs votre pharmacien ou votre médecin si vous prenez un médicament contenant de la digoxine ou un diurétique (hydrochlorothazide notamment).

Il existe également des interactions alimentaires : les aliments réputés riches en acide oxalique (épinards, rhubarbe, oseille, cacao, thé) ou en acide phytique (chocolat, céréales complètes, légumes secs) peuvent diminuer l'absorption du calcium. Il est donc recommandé de prendre ce médicament à distance de repas contenant ces aliments.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'apport éventuel de calcium médicamenteux pendant la grossesse ou l'allaitement ne doit pas dépasser 1 500 mg par jour.

Mode d'emploi et posologie du médicament OSSOPAN

Les comprimés ne sont pas adaptés à l'enfant de moins de 6 ans. En effet, ils risquent d'obstruer les voies respiratoires si l'enfant déglutit mal et que le comprimé passe dans la trachée (fausse route).

Ils doivent être avalés avec un grand verre d'eau.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 8 comprimés par jour.

  • Enfant de plus de 6 ans : 4 à 8 comprimés par jour.

Conseils

La prise de ce médicament ne dispense pas de la consommation régulière de laitages, naturellement riches en calcium.

Effets indésirables possibles du médicament OSSOPAN

Douleurs abdominales, constipation, nausées.

Démangeaisons, urticaire, éruption cutanée.

En cas de traitement prolongé à forte dose : hypercalcémie, hypercalciurie (excès de calcium dans les urines pouvant favoriser les calculs rénaux).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Néovascularisation oculaire : rupture de stock de VISUDYNE à compter du 15 juillet et distribution de lots à péremption courte

Vue microscopique de bacilles de Calmette et Guérin (illustration @Y tambe sur Wikimedia).

BCG-MEDAC (BCG thérapie intravésicale) : une carte d'alerte pour informer les patients sur le risque de BCGite

Des réactions allergiques aiguës sévères peuvent être provoquées par divers allergènes dont les piqûres ou les morsures d’insectes (illustration).

Stylos d'adrénaline injectable : à conserver jusqu'à la date de péremption avant de les renouveler