PLAQUENIL

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Antirhumatismal

Dans quel cas le médicament PLAQUENIL est-il prescrit ?

Ce médicament est un antirhumatismal d'action lente, ayant des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires. Sa structure chimique est proche de certains médicaments utilisés dans le traitement du paludisme (antipaludiques).

Il est utilisé dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et des maladies du collagène, notamment le lupus érythémateux disséminé.

Il est également utilisé dans la prévention des lucites.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament PLAQUENIL

PLAQUENIL : comprimé (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,17 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PLAQUENIL

p cp
Hydroxychloroquine sulfate200 mg
Lactose+
Excipients : Amidon de maïs, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 4000, Magnésium stéarate, Povidone, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament PLAQUENIL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux dérivés de la chloroquine (NIVAQUINE...),

  • maladie de la rétine,

  • enfant de moins de 6 ans,

  • en association avec les médicaments contenant du citalopram, de l'escitalopram, de l'hydroxyzine, de la dompéridone ou de la pipéraquine,

  • allaitement.

Attention

Ce médicament peut être toxique pour la rétine : une surveillance ophtalmologique régulière est indispensable pendant toute la durée du traitement. La survenue de troubles de la vision (modification de l'acuité visuelle, de la vision des couleurs...) nécessite l'arrêt du traitement et un avis ophtalmologique rapide.

Des hypoglycémies ont été observées sous traitement. Un dosage du taux de sucre dans le sang doit être réalisé en cas de signes pouvant traduire un hypoglycémie tels que : malaise, sueurs, palpitations, tremblements, pâleur.

L'hydroxychloroquine peut rarement être responsable de troubles du rythme cardiaque. Elle doit être utilisée avec prudence en cas d'hypokaliémie, d'insuffisance cardiaque non contrôlée, d'infarctus du myocarde récent ou de ralentissement important du cœur.

Ne poursuivez pas le traitement sans avis médical en cas d'apparition d'une éruption cutanée étendue associée ou non à de la fièvre ou des ganglions : risque de pustulose exanthématique, rare mais potentiellement grave.

Des précautions sont nécessaires en cas de porphyrie, d'insuffisance rénale ou hépatique, de psoriasis et de déficit en G6PD.

Des analyses de sang régulières sont nécessaires au cours de traitement prolongé pour s'assurer de l'absence d'anomalies de la numération formule sanguine.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de troubles visuels.

Interactions du médicament PLAQUENIL avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec ceux contenant du citalopram, de l'escitalopram, de l'hydroxyzine, de la dompéridone ou de la pipéraquine : augmentation du risque de troubles du rythme cardiaque.

Il peut interagir avec les autres médicaments susceptibles de provoquer des torsades de pointes.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un antiépileptique, un antidiabétique, un médicament contenant des hormones thyroïdiennes, de la ciclosporine ou de la cimétidine.

Il est préférable de respecter un délai de 2 heures entre la prise de ce médicament et celle de pansements digestifs (contenant des sels d'aluminium, de calcium ou de magnésium).

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel. L'allaitement est contre-indiqué pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament PLAQUENIL

Les comprimés doivent être avalés après les repas.

Les comprimés ne sont pas adaptés à l'enfant de moins de 6 ans. En effet, ils risquent d'obstruer les voies respiratoires si l'enfant déglutit mal et que le comprimé passe dans la trachée (fausse route).

Posologie usuelle :

Traitement de la polyarthrite rhumatoïde :

  • Enfant de plus de 6 ans : 10 à 20 mg par kg et par jour, soit pour un enfant de 20 kg, 1 à 2 comprimés par jour.

Dans le traitement du lupus érythémateux : initialement, 1 à 2 comprimés par jour jusqu'à disparition des lésions. La posologie est ensuite réduite progressivement.

Prévention des lucites : 2 ou 3 comprimés par jour pendant 3 semaines, en commençant le traitement 7 jours avant l'exposition.

Effets indésirables possibles du médicament PLAQUENIL

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : douleur abdominale, nausées.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : diarrhée, vomissements, perte d'appétit, maux de tête, démangeaisons, éruption cutanée, troubles de l'accommodation (vision floue).

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : coloration ardoisée, en particulier des ongles et des muqueuses, décoloration ou chute des cheveux, nervosité, vertiges, bourdonnement d'oreilles, dépôt du médicament dans la cornée pouvant se traduire par des halos ou une intolérance à la lumière, maladie de la rétine régressant à l'arrêt du traitement, augmentation des transaminases.

Fréquence indéterminée : éruption bulleuse potentiellement grave, faiblesse musculaire, troubles du rythme cardiaque, insuffisance cardiaque, mouvements anormaux, tremblements, convulsions, hypokaliémie, crise de porphyrie, anomalie de la numération formule sanguine, réaction allergique (urticaire, bronchospasme, œdème de Quincke).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (23)

Le 10/06/2020 à 09:41
avatar EBHL
EBHL
Bonjour,

les effets indésirables tels que les nausées et douleurs abdominales sont ils permanents ou s'estompent ils avec le temps? J'ai commencé un traitement de 18 mois hier et j'ai ces 2 effets secondaires depuis...
merci

2 0
Le 11/06/2020 à 08:36
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Les effets indésirables des premiers jours ont souvent tendance à s'estomper.

2 0
Le 29/05/2020 à 15:51
avatar LMMRM
LMMRM
Merci au modérateur pour sa réponse.
N. B. J'ai cru comprendre que le «chloroquine phosphate» (phosphate de chloroquine) d'Astral Pharmaceuticals était également utilisé contre le CoViD-19 en Afrique.

9 0
Le 28/05/2020 à 11:03
avatar LMMRM
LMMRM
On entend et on lit partout «chloroquine» et «hydroxychloroquine»; sur les boîtes de Plaquénil, on lit «sulfate d’hydroxychloroquine»: ces termes sont-ils véritablement synonymes, scientifiquement synonymes ou sont-ils, sous prétexte de vulgarisation, des approximations coupables?
Enfin supra on lit «hydroxychloroquine sulfate»: formulation anglaise?

2 2
Le 29/05/2020 à 09:19
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
La chloroquine et l'hydroxychloroquine sont des molécules proches mais non identiques. Elles se présentent sous la forme d'un sel, sulfate de xchloroquine le plus souvenet.

6 0
Le 24/05/2020 à 12:03
avatar LMMRM
LMMRM
— Partie 1/2
(D'abord, merci à l'administration d'avoir validé mon inscription.)

Mesdames, Messieurs,

Consternation, je lis dans cet article de France3-regions.francetvinfo.fr* que le Plaquénil «contient de l’azythromycine» (et sic pour l'orthographe) :

[Début de citation]
«Actuellement en France, l'utilisation du Plaquénil -dans le traitement du coronavirus- est exclusivement prescrit pour des patients hospitalisés. Ce médicament qui contient de l’azythromycine était en vente libre dans les pharmacies depuis des dizaines d’années et préconisé notamment en prévention du paludisme.»
[Fin de citation]

8 5
Le 24/05/2020 à 12:02
avatar LMMRM
LMMRM
— Partie 2/2, suite et fin
À l'heure où tous les perroquets politiques et médiatiques n'ont à la bouche que le mot «expertise», il serait logique — et il est urgent — qu'on s'occupe de purger la société française d'un amateurisme devenu envahissant et quasi général, voire revendiqué et ostentatoire (je ne citerai personne).
Enfin, il faut rendre à tous les médecins leur liberté de prescription et confiner étroitement les journalistes incompétents : chacun son métier, et les vaches...

Si je me trompe, qu'on me détrompe immédiatement : merci par anticipation au modérateur et aux professionnels de la santé qui m’ont lu et qui peut-être me répondront.

* Origine de la citation : https://france3-regions.francetvinfo.fr/... (archive : http://archive.vn/...)

20 3
Le 17/04/2020 à 12:32
avatar 11coco
11coco
Y a t'il pénurie d'hydroxychloroquine ?

7 6
Le 18/04/2020 à 07:32
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Non, mais il y a des tensions d'approvisionnement.

12 3
Le 10/04/2020 à 17:13
avatar Hassene
Hassene
/je suis médecin interniste, j'ai 36 ans d'exercice en médecine hospitalière puis libérale.J'ai eu l'occasion de suivre des dizaines de patientes atteintes de Lupus et de PR traitée par hydrxychloroquine à 400 ou 600 mg pendant plusieurs mois voire même plusieurs années. Jusqu’à l'heure actuelle aucune complication cardiovasculaire ou rétinienne n'ont été observées. Je me demande pourquoi toute ces alertes sont signalées actuellement. S'agit-il d'un dénigrement gratuit du Pr RAOULT ou des réactions de certains laboratoires qui souhaiteraient commercialiser d'autres substance beaucoup plus chères? Soyons humains les gens sont en train de mourir par milliers.

Le 10/04/2020 à 16:56
avatar walter.ellis@wanadoo.fr
walter.ellis@wanadoo.fr
suite commentaire précedent : posologie actuelle de plaquenil 200 mg/jour associé a methotrexate 12,5 mg /SEMAINE et non par jour!
toutes mes excuses

25 3
Le 10/04/2020 à 16:49
avatar walter.ellis@wanadoo.fr
walter.ellis@wanadoo.fr
Anesthesiste Rea ,je consomme plaquenil depuis 35 ans pour une PR a la dose de 200 mg/j, aujourd'hui 200 mg associé à 12,5 mg de methotrexate quotidiennement sans effets indésirables secondaires.
Surveillance ECG et ophtalmo annuelle.

63 5
Le 07/04/2020 à 13:17
avatar 11coco
11coco
plaquenil : la dose toxique est = à 25 mg / kg , soit une dose de 1750 mg / jour pour un poids de 70 kg , on est loin des 600 mg / jour dans le TTT du covid 19 ; croyez vous qu 'un médecin soit soupçonnable de commettre une telle erreur de posologie ?

65 5
Lire tous les commentaires

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité de spécialités distribuées en ville et à l'hôpital : ruptures, tensions et remises à disposition

La desmopressine est un médicament de synthèse qui mime l'action de l'hormone antidiurétique, celle-ci étant synthétisée par l'hypothalamus et libérée par l'hypophyse postérieure (illustration).

Desmopressine : rappel de tous les lots de MINIRIN SPRAY et d'OCTIM

les comprimés effervescents doivent être dissous dans un liquide avant leur prise (illustration).

DAFALGAN CODEINE : erreur dans la notice des comprimés effervescents sécables