En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

PNEUMOREL

Mis à jour : Vendredi 08 Février 2019
Famille du médicament :

Antitussif

08/02/2019 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament PNEUMOREL est-il prescrit ?

Ce médicament lutte contre la constriction et l'inflammation des bronches.

Il est utilisé dans le traitement de la toux et de l'expectoration au cours des affections des voies respiratoires et des bronches.

Présentations du médicament PNEUMOREL

PNEUMOREL 80 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II)
PNEUMOREL : sirop (arômes : miel, réglisse, vanille) ; flacon de 150 ml
Sur ordonnance (Liste II)

Composition du médicament PNEUMOREL

p cpp c à s
Fenspiride chlorhydrate80 mg30 mg
Saccharose9 g
Jaune orangé S+

Contre-indications du médicament PNEUMOREL

Ce médicament ne doit pas être utilisé chez l'enfant de moins de 2 ans.

Attention

Si les sécrétions persistent au-delà de quelques jours, si elles se colorent ou si vous avez de la fièvre, consultez votre médecin. Un traitement antibiotique peut être nécessaire.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale grave.

Le sirop contient du sucre (saccharose) en quantité notable.

Interactions du médicament PNEUMOREL avec d'autres substances

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un médicament sédatif.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. Par prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte ou chez celle qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament PNEUMOREL

Les comprimés doivent être avalés avec un peu d'eau. Ils sont réservés à l'adulte.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 comprimé, 2 à 3 fois par jour ou 3 à 6 cuillères à soupe de sirop par jour.

  • Enfant de plus de 2 ans et de plus de 10 kg : 2 à 4 cuillères à soupe de sirop par jour.

  • Enfant de plus de 2 ans et de moins de 10 kg : 2 à 4 cuillères à café de sirop par jour.

Conseils

Fumer, ou être exposé à la fumée des autres, nuit à l'efficacité du traitement.

En cas de toux ou de sécrétions bronchiques, il est souvent utile d'humidifier l'air ambiant.

Effets indésirables possibles du médicament PNEUMOREL

Troubles digestifs mineurs, somnolence.

Rarement : palpitations.

Très rarement : réaction allergique.

Laboratoire LES SERVIER

Commentaires (9)

Le 24/02/2015 à 11:20
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Alex,

D'après notre base de données, le sirop n'est plus remboursé depuis 2008.

2 1
Le 11/02/2015 à 00:40
avatar fadrais
fadrais
le pneumorel sirop pour les enfants n'est plus remboursé !

0 3
Le 24/03/2012 à 02:23
avatar fadrais
fadrais
Ma femme qui est infirmière s'est inquiétée de mon état en rentrant le soir et m'a trouvé d'une pâleur et d'un regard vitreux inquiétant. Elle m'a dit d'arrêter immédiatement ce médicament, ce que j'ai fait. Dès le lendemain, je me sentais à nouveau normal, avec ma bronchite en voie de guérison, mais sans ces sensations épouvantables de "bad trip"... Je ne reprendrai jamais ce médicament.

7 6
Le 24/03/2012 à 02:19
avatar fadrais
fadrais
J'ai pris du Pneumorel sur prescription de mon médecin. Ce médicament m'a rendu très malade, bien plus que je ne l'étais déjà. Il m'a provoqué plus qu'un état de somnolence, plutôt un état de rêve éveillé. Il a troublé ma vue et me faisait "voir" des silhouettes noires marcher dans le couloir de mon appartement. Je voyais aussi les murs se courber et le plafond se rapprocher de moi.

14 2
Le 03/01/2012 à 18:13
avatar fadrais
fadrais
suite, il a bien entendu arrêté, mon mari est aux urgences depuis le 31/12 - 21h au soir et y est toujours aujourd'hui 3 janvier car les effets ont progressés
des pustules sont arrivés sur le corps devant et dos et se sont transformées en même tâches rouges sang, les bras gonflent à leur tour.
il ne sortira pas tant que la cause n'est pas avérée ( prise de 2 pneumorel 80g non rembours

6 11
Le 02/01/2012 à 09:00
avatar Modérateur
Modérateur
@annym : Il ne faut pas poursuivre la prise de Pneumorel. Si vous avez le moindre doute sur l'évolution des symptômes, consultez à nouveau un médecin.

2 8
Le 02/01/2012 à 08:57
avatar Modérateur
Modérateur
@azertop : les prix des médicaments non remboursés sont à la discrétion du laboratoire fabricant et du pharmacien. Peut-être trouverez-vous Pneumorel sirop à un tarif moins élevé dans une autre pharmacie.

9 1
Le 31/12/2011 à 17:50
avatar fadrais
fadrais
mon mari a pris un comprimé hier soir et ce matin réaction allergique importante gonflement des yeux injectés de sang et tâches de sang de plus de 5cm sur les membres, il ne s'en est aperçu qu'après en avoir repris 1 ce matin, les urgences ont dit de laisser faire ça doit se résorber tout seul, je doute 9h après la 2e prise il gonfle toujours, merci de votre aide

8 5
Le 23/12/2011 à 10:38
avatar fadrais
fadrais
22 12 2011;flacon 150 pas remboursé mais surtout pas de prix indiqué sur l emballage,coût 9,44 euros c'est cher !

2 19

Actualités

Mycobacterim tuberculosis (batonets roses).

RIFADINE 2 % suspension buvable (rifampicine) : risque de rupture de stock en ville jusqu'en avril

Hypnogramme représentant une nuit de sommeil (illustration @Petitemontagnedujura sur Wikimedia).

Narcolepsie : altération possible du marquage de la seringue fournie avec XYREM et risque d'erreur de dosage

La dose recommandée de XELJANZ dans la polyarthrite rhumatoïde est de 5 mg, administrée deux fois par jour (illustration).

XELJANZ (tofacitinib) : bien respecter la posologie dans la polyarthrite rhumatoïde (pharmacovigilance)