En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Commentaires sur DÉPAKINE - page 1

Retour à la fiche médicament DÉPAKINE
Le 18/11/2017 à 19:10
avatar Glory be to God
Glory be to God Profession non médicale / Autre
J'ai un petit garçon de 4 ans qui vient de commettre sa deuxième crise d'épilepsie. Mon enfant a connu la première, il y a de cela 4 mois après. Le médecin lui a prescrit Dékapine. J'aimerais savoir les effets secondaires qu'il en court.

0 0
Le 21/11/2017 à 10:28
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
La DEPAKINE est un traitement de référence de l'épilepsie et ses effets indésirables possibles sont listés ci-dessus.

On a beaucoup parlé de ce médicament du fait de sa toxicité neurologique pour le bébé pendant la grossesse.
Après l'accouchement et chez les jeunes enfants, si des difficultés d'apprentissage ont parfois été signalées, il n'y a pas actuellement de raison de penser que ce médicament présente les mêmes effets que sur le foetus.

0 0
Le 28/03/2017 à 17:23
avatar med benyahia
med benyahia Profession non médicale / Autre
Merci beaucoup pour votre aide

2 1
Le 04/01/2017 à 13:19
avatar Lili
Lili Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Personne ne nous a informé sur les risques tératogènes du médicament alors que nous prenions celui-ci et nous avions demandé s'il existait des risques !
Depuis l'âge de 12 ans, aucun généralistes et surtout spécialistes ne m'a informé !
Et ne croyez pas que les problèmes de votre enfant à la naissance sont visibles !
Une grossesse normale, mais les problèmes arrivent ensuite, retard psychomoteur (prise en charge orthophonie), on dit que l'enfant est flemmarde !
Idem pour ma deuxième grossesse, rien de décelé à l'échographie "trop petit pour voir ce cœur malformé, assez "grand" pour opérer d'une malformation cardiaque" à 9 mois et...
1983 mon dossier médical a été broyé, les cabinets ne gardent "en général" que 30 ans les dossiers. BLes ordonnances nous ne les gardons pas !
Il en résulte que je pense comme MPhil, Pomerol..
En plus mes médecins et spécialistes sont soit retraités, soient décédés et certains que j'ai pu voir sont dans

18 4
Le 20/03/2016 à 01:52
avatar Papillotte de chocolat
Papillotte de chocolat
Je vous remercie pour votre message. Je n'attendais pas de certitude, je sais bien que c'est impossible. C'est gentil de m'avoir indiqué la période à risque et de m'avoir donné votre avis !

A partir de quel moment peut-on savoir si la prise de Dépakine a pu causer du tort au fœtus ou à l'enfant ?

4 4
Le 22/03/2016 à 18:18
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,

Là encore, malheureusement, l'incertitude règne. Certaines complications (malformations) sont visibles rapidement (échographie ou naissance), d'autres le sont plus tard ("""petites""" malformations, troubles neurologiques comme, par exemple, retards dans l'acquisition de la parole et de la marche).

Mais, comme vous l'a dit votre médecin, tout peut bien se passer aussi, même si on ne peut pas en être sûr... j'imagine qu'il sera particulièrement vigilant pour les échographies, en les rapprochant peut-être ?

Bon courage pour ces difficultés dans un contexte stressant...

1 0
Le 15/03/2016 à 13:50
avatar Papillotte de chocolat
Papillotte de chocolat
Bonjour,
J'ai découvert ma grossesse récemment et j'ai continué à prendre de la Depakine pendant les 20 premiers jours après la fécondation.
L’obstétricien pense que ça ira pour le fœtus, Est-ce qu'il y a des études sur les effets de la Depakine sur un tout début de grossesse uniquement ? Merci.

4 4
Le 18/03/2016 à 19:43
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,

Selon les observations du CRAT (centre de référence sur les agents tératogènes), les risques malformatifs sont plus fréquents entre la 2è et la 7è semaine de grossesse, et sont proportionnels à la dose prise (plus la dose est élevée et prise longtemps, plus le risque augmente).

Par contre, il ne sont pas systématiques, loin de là (9 à 15 % tous risques malformatifs confondus, toujours selon le CRAT http://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=52).

Donc en résumé selon les données actuelles, vu que vous en avez pris un peu au début de la période à risques, mais pas longtemps, votre risque paraît effectivement faible++, comme vous l'a dit votre médecin. Mais nous ne pouvons pas, non plus, vous dire que le risque est complètement absent....

3 4
Le 13/03/2016 à 20:44
avatar yasluc
yasluc
bonsoir,
je lis beaucoup de choses sur la dépakine pendant la grossesse avec des conséquences graves, mais je retrouve ces mêmes conséquences chez les enfants qui ont pris eux même de la depakine très tôt, vers 8-10 mois qui présentent de l'autisme notamment. La mise en garde de prise de depakine avec les conséquences que nous connaissons est arrivée tardivement, après plusieurs années de mise sur le marché. Alors que pensez vous de la situation des enfants ? merci pour votre avis

14 2
Le 24/02/2016 à 20:54
avatar becky13
becky13
J' avais pour prescription 2 Depakine par jour en 1979 et ma fille, née en 1980 est née avec 2 uterus, un seul rein. Il a dû se faire opérer plusieurs fois au cours de sa vie. Mainenant, il est question d'indemnisation, mais comment trouver les preuves alors que l'ordinateur n'existait pas ?

5 6
Le 26/02/2016 à 21:39
avatar Modérateur
Modérateur
Bonsoir,

Peut-être en contactant votre médecin de l'époque, qui a peut-être garder un dossier ? La ministre de la santé a évoqué un dispositif d'indemnisation, mais nous ne connaissons pas encore les détails, ni les modalités...

2 8
Le 23/02/2016 à 15:24
avatar Pomerol
Pomerol
Re bonjour,
J'ajoute à mon commentaire que ma neurologue (hôpital Avicenne - Bobigny) insistait sur le fait que ma maladie étant dépendante de la Dépakine, ma grossesse serait considérée comme une grossesse à risque et qu'il fallait donc que je la prépare très sérieusement.

Devant cesser la prise de ce médicament pendant ma grossesse, chacune des crises d’épilepsie que je pourrais alors faire serait dangereuse pour le bébé, d'où l'importance d'être suivie (également) par un neurologue pendant la grossesse.

Les médecins consultés par ces futures mamans (Rhône-Alpes) devraient être mis en cause et radiés de l'ordre des médecins car ces effets secondaires sont connus depuis le début des années 80 (sauf en ce qui concerne l’autisme et les retards psychomoteurs connus depuis début 2000).

Je suis scandalisée. Les journalistes ne parlent que du laboratoire, du distributeur, jamais des neurologues et gynécologues incompétents !!!

12 5
Le 23/02/2016 à 14:37
avatar Pomerol
Pomerol
Bonjour
J'ai 42 ans.
Épileptique, je prends de la Dépakine, (aujourd'hui de la Dépakine Chrono) depuis plus de 20 ans.

Lors de mon premier rendez-vous avec ma neurologue, à la fin de alors que j'étais âgée de 15 ans à peine, celle-ci m'a très clairement énuméré les nombreux effets secondaires de ce médicament.

A chacune de mes consultations (minimum deux fois par an) elle me rappelait les effets secondaires et m'informait sur les nouveaux, insistant bien sur les "dangers" d'une grossesse sous Dépakine, l'importance de cesser la prise de ce médicament avant la grossesse, afin d'éliminer toute trace dans le corps, et pendant la grossesse.

Je ne comprends pas comment un médecin exerçant dans les années 80 pouvait être plus informé qu'un médecin exerçant en 2005 !

Comment est il possible que leur neurologue n'ait pas pris la peine de se renseigner sur les effets d'un médicament si puissant et que le gynécologue ne se soit pas renseigné sur les traite

7 0
Le 20/02/2016 à 09:43
avatar SANDRINE BEAUCHAMP
SANDRINE BEAUCHAMP
Ma fille est sous dihydan depuis plusieurs années. Ce médicament est en rupture de stock et on lui a prescrit de la diphantoine que je dois aller chercher en pharmacie hospitalière. Depuis elle refait des crises .... Qui à le même souci ? merci

2 2
Le 23/02/2016 à 20:14
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,

Ces deux médicaments sont sensés être complètement équivalents (http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Rupture-de-stock-de-DI-HYDAN-100-mg-phenytoine-Importation-a-titre-exceptionnel-d-une-specialite-comparable-DIPHANTOINE-100-mg-phenytoine-sodique-Point-d-information ). Il faudrait en rediscuter avec son neurologue pour qu'il adapte les doses à cette survenue de crises...

1 2