En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

DI-HYDAN

Mis à jour : Mardi 18 Juin 2019
Famille du médicament :

Antiépileptique

Dans quel cas le médicament DI-HYDAN est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des anticonvulsivants non barbituriques.

Il est utilisé dans le traitement de certaines formes d'épilepsie, seul ou en association à un autre antiépileptique, ainsi que dans le traitement de certaines névralgies rebelles de la face.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament DI-HYDAN

DI-HYDAN 100 mg cp séc
DI-HYDAN 100 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 11,18 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament DI-HYDAN

p cp
Phénytoïne100 mg
Amidon de blé (gluten)+
Excipients : Amidon de blé, Magnésium stéarate, Mannitol, Povidone

Contre-indications du médicament DI-HYDAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux dérivés de l'hydantoïne ou au blé (autre que la maladie cœliaque),

  • en association avec les antiviraux contenant du daclatasvir, du dasabuvir, du lédipasvir, de l'ombitasvir + paritaprévir, de la rilpivirine, du télaprévir et les produits de phytothérapie contenant du millepertuis.

Attention

Ne modifiez ni n'interrompez jamais votre traitement antiépileptique sans l'avis de votre médecin : risque de réapparition des convulsions même si aucune crise n'est survenue depuis une longue période.

Ce médicament peut être responsable de malformations chez l'enfant à naître lorsqu'il est pris pendant la grossesse. Son utilisation chez la femme enceinte ne doit donc être envisagée qu'en cas d'absolue nécessité. Chez la femme en âge de procréer, une contraception efficace doit être suivie pendant tout le traitement et jusqu'à un mois après son arrêt.

Une augmentation du risque de dépression et de comportement suicidaire a été observée chez les patients traités par antiépileptiques. Les causes de cette augmentation ne sont pas connues et le risque ne peut être exclu avec ce médicament. La survenue d'idées morbides ou de signes de dépression (changement d'humeur, détachement affectif, difficultés de concentration...) doit être rapidement signalée à votre médecin. La vigilance de l'entourage s'impose.

La phénytoïne peut provoquer des réactions cutanées graves, le plus souvent lors des premières semaines de traitement. La survenue d'une éruption cutanée ou d'autres signes d'allergie (lésions des muqueuses, cloques, décollement de la peau...) nécessite un avis médical urgent.

Attention : conducteurLa conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont contre-indiquées chez les épileptiques lorsque les crises persistent malgré un traitement préventif. Par ailleurs, ce médicament peut être à l'origine de vertiges ou de troubles visuels.

Interactions du médicament DI-HYDAN avec d'autres substances

Ce médicament ne doit associé aux antiviraux contenant du daclatasvir, du dasabuvir, du lédipasvir, de l'ombitasvir + paritaprévir, de la rilpivirine, du télaprévir, ni aux produits de phytothérapie contenant du millepertuis : diminution de l'efficacité de ce médicament.

Il peut interagir avec les contraceptifs oraux (pilule) : risque d'inefficacité de la contraception.

Signalez tout autre traitement en cours à votre médecin ou à votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament peut être responsable de malformations chez l'enfant à naître. En conséquence, il ne doit pas être utilisé pendant la grossesse, sauf en cas de réelle nécessité. Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant le traitement et durant le mois qui suit son arrêt. Un désir de grossesse nécessite, lorsque cela est possible, le remplacement de ce médicament par un autre antiépileptique.Si une grossesse survient sous traitement, consultez votre médecin. L'arrêt brutal de ce médicament expose à la réapparition de crises préjudiciables à la mère et à l'enfant à naître. Le médecin appréciera le risque éventuel lié à l'utilisation de ce médicament dans votre cas. Des examens particuliers permettent de vérifier l'absence d'anomalie chez l'enfant à naître.

Si le traitement est poursuivi jusqu'à l'accouchement, une supplémentation en vitamine K1 et D en fin de grossesse peut être nécessaire pour éviter des déficits chez le nouveau-né.

Allaitement :

Les données disponbles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé.

Mode d'emploi et posologie du médicament DI-HYDAN

Ce médicament peut être pris avec un peu d'eau. Chez les enfants de moins de 6 ans, les comprimés doivent être écrasés et mélangés à un aliment.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 2 à 6 mg par kg et par jour, en 1 ou 2 prises, sans dépasser 5 à 6 comprimés par jour.

  • Enfant : 3 à 8 mg par kg et par jour, soit à titre indicatif :

    • enfant de 5 à 10 ans : 1 à 2 comprimés par jour,

    • enfant de moins de 5 ans : 1/2 comprimé, 2 fois par jour.

      Cette dose est ensuite adaptée par la médecin en fonction de l'efficacité du traitement.

Conseils

Afin d'éviter les oublis, il est recommandé de prendre ce médicament à heure fixe.

Veillez à ne pas manquer de ce médicament ; lors de vos déplacements, munissez-vous d'une réserve ou de votre ordonnance en cours de validité.

Effets indésirables possibles du médicament DI-HYDAN

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : gonflement des gencives fréquent.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : rougeur cutanée.

Rares : éruption cutanée grave (voir Attention), anomalie de la numération formule sanguine, ou du métabolisme du calcium justifiant des analyses de sang régulières ; certains de ces troubles peuvent être prévenus par la prise de vitamine D ou d'acide folique.

Fréquence indéterminée : nausées, vomissements, développement anormal des poils chez la femme, coloration brune du visage ou du cou, augmentation des transaminases.

Certains signes peuvent correspondre à un surdosage : troubles visuels, confusion des idées, vertige, mauvaise coordination des mouvements. Prenez contact avec votre médecin.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (35)

Le 13/10/2015 à 11:35
avatar zor
zor
quelles sont tes infos ?retour ou pas? j'ai essayé de telecharger impossible donc si tu as des infos donnes les nous MERCI

13 9
Le 09/10/2015 à 11:09
avatar zor
zor
www.lemoniteurdespharmacies.fr-/... Cliquer sur la 2eme rubrique en partant du haut

5 0
Le 09/10/2015 à 11:05
avatar zor
zor
Information moniteur des pharmacies sur le Di Hydan Télécharger le tableau 2ème rubrique en partant du haut www.lemoniteurdespharmacies.fr-/...

2 0
Le 17/09/2015 à 14:03
avatar zor
zor
C'est bien joli tout ca mais cela ne nous donne pas la réponse quant à la date du retour car depuis 20 mois si tu as du stock ce n'est pas le cas de tout le monde. L'on nous donne de moins en moins d'info....

0 0
Le 09/09/2015 à 11:42
avatar zor
zor
Recontacte le Directeur du Labo il t’expliquera. La phénitoine (Di Hydan) et la phénitoine sodique (Diphantoine) n'ont pas les mêmes propriétés.(1/2 vie, Steady state...etc)

1 0
Le 09/09/2015 à 10:56
avatar zor
zor
Pourquoi la matière première est elle si difficile à trouver (Inde) alors que la phénitoine belge est commercalisée?C'est dans les deux cas de la phénitoine mais les autre composants ne sont pas les mêmes .Je ne comprends toujours pas... La personne de l'accueil téléphonique ne répond plus quant aux dates de retour.....Sylvie semble avor pas mal d'info. Comment fait elle car moi qui le directeur du labo .......

1 0
Le 08/09/2015 à 14:15
avatar zor
zor
Les dernières informations que j'aie sont qu'un peu de retard a été pris. Le di hydan devrait être de retour entre fin Nov 2015 et fin mars 2016 si tout est OK. Mais il est sur que le di hydan reviendra.

3 0
Le 08/09/2015 à 07:08
avatar zor
zor
qui a des nouvelles récentes sur le retour du di hydan car rien ne semble bien sur

2 1
Le 26/06/2015 à 09:18
avatar zor
zor
Je viens d’avoir des nouvelles de la part du Directeur de Primius Lab. Le premier lot de présentation pour validation à l’ANSM est toujours prévu mi juillet. Si tous les résultats sont bons la mise en fabrication aurait lieu vers fin aout début septembre. Il faut savoir que toutes les unités de fabrication sont fermées en aout. Il faut compter un retour dans les pharmacies fin octobre début novembre. Les congés sont donc intégrés dans le planning. Je reprends contact avec lui début septembre. Si vous téléphonez à la dame qui vous annonce retour en juillet vous pouvez lui signifier qu’elle vérifie ses informations qui sont erronées.

6 1
Le 09/06/2015 à 10:04
avatar zor
zor
J'ai eu aussi le directeur qui m'a confirmé le retour du di hydan ;il m'a dit de compter plutot pour novembre à cause de tous les essais....mais ce médicament va revenir enfin!!!!!

10 8
Lire tous les commentaires

Actualités

L'ostéoporose est caractérisée par une fragilité excessive du squelette, due à une diminution de la masse osseuse et à l'altération de la micro-architecture osseuse (illustration).

ALENDRONATE TEVA 10 mg : indisponible jusqu'à fin 2019 et alternatives thérapeutiques

Après plusieurs spécialités corticoïdes orales à base de prednisone et de prednisolone, la dexaméthasone orale fait également l'objet d'une rupture de stock (illustration).

DECTANCYL (dexaméthasone) : rupture de stock jusqu'en août 2019

Le déremboursement de ZOFENILDUO/COTEOULA et de VELPHORO fait suite à la demande des laboratoires et non à un service médical rendu insuffisant (illustration).

Plusieurs médicaments déremboursés à partir du 23 août 2019