En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

KANEURON

Mis à jour : Jeudi 19 Janvier 2017
Famille du médicament :

Antiépileptique barbiturique

19/01/2017 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament KANEURON est-il prescrit ?

Ce médicament est un anticonvulsivant qui appartient à la famille des barbituriques.

Il est utilisé dans le traitement de certaines formes d'épilepsie.

Présentations du médicament KANEURON

KANEURON : solution buvable ; flacon de 30 ml avec pipette graduée en gouttes
Sur ordonnance (Liste II)

Composition du médicament KANEURON

p 10 gtes
Phénobarbital10 mg
Titre alcoolique63,3°

Contre-indications du médicament KANEURON

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ne modifiez, ni n'interrompez jamais la prise de ce médicament sans l'avis de votre médecin : risque de réapparition des convulsions, même si aucune crise n'est survenue depuis une longue période.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance hépatique ou rénale.

Un traitement prolongé chez l'enfant peut nécessiter la prise de vitamine D.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : conducteurCe médicament peut induire une somnolence, parfois intense chez certaines personnes. Cette somnolence peut être augmentée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs. La conduite et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées, surtout dans les heures qui suivent la prise du médicament.

Interactions du médicament KANEURON avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les contraceptifs oraux (pilule) : risque d'inefficacité de la contraception.

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un anticoagulant oral, un antidépresseur imipraminique, un corticoïde, un digitalique, un antiarythmique, un bêtabloquant, un sédatif, un médicament contenant de la doxycycline, de la carbamazépine ou de la théophylline.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Si une grossesse survient sous traitement, consultez votre médecin. L'arrêt brutal de ce médicament expose à la réapparition de crises préjudiciables à la mère et à l'enfant à naître. Seul votre médecin peut apprécier le risque éventuel lié à l'utilisation de ce médicament dans votre cas. Des examens particuliers permettent de vérifier l'absence d'anomalie chez l'enfant à naître.

Si le traitement est poursuivi jusqu'à l'accouchement, une supplémentation en vitamine K1 en fin de grossesse peut être nécessaire pour éviter un déficit en cette vitamine chez le nouveau-né.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé.

Mode d'emploi et posologie du médicament KANEURON

Ce médicament doit être pris le soir au coucher.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 2 à 3 mg par kg et par jour, soit de 120 à 180 gouttes par jour selon le poids.

  • Enfant : 3 à 4 mg par kg et par jour, soit par exemple pour un enfant de 12 kg : 40 gouttes par jour.

Conseils

Veillez à ne pas manquer de ce médicament : lors de vos déplacements, munissez-vous d'une réserve ou de votre ordonnance en cours de validité.

Ce médicament ne doit pas être conservé plus de 18 jours après ouverture.

Effets indésirables possibles du médicament KANEURON

Somnolence, réveil difficile.

Troubles de la coordination, vertiges.

Éruption cutanée.

Réaction allergique.

Douleur articulaire, notamment à l'épaule.

Troubles de l'humeur.

Anémie.

Rarement, en début de traitement : augmentation paradoxale de la fréquence des crises d'épilepsie ou modification de leurs caractéristiques.

Laboratoire SERB

Actualités

ESMYA est indiqué dans la prise en charge de fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : restriction des indications et mesures de réduction du risque d'atteintes hépatiques

Représentation en 3D de Streptococcus pneumoniae (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : mise à disposition exceptionnelle de seringues préremplies à péremption courte

L’amyotrophie spinale (ASA ou SMA) est une maladie neuromusculaire progressive d’origine génétique, caractérisée par une dégénérescence des motoneurones (illustration).

SPINRAZA (nusinersen) : risque d'hydrocéphalie communicante, non reliée à une méningite ou à une hémorragie