LAMALINE

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Association antalgique avec opiacé et paracétamol

Dans quel cas le médicament LAMALINE est-il prescrit ?

Ce médicament antalgique associe du paracétamol, qui empêche la transmission de la douleur, un opiacé (extrait d'opium), qui agit directement sur le cerveau, et de la caféine.

Il est utilisé dans le traitement symptomatique de la douleur (rhumatismes, douleurs dentaires, migraine, règles douloureuses...).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament LAMALINE

LAMALINE gél
LAMALINE : gélule (vert et blanc) ; boîte de 16
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,41 €.
LAMALINE : suppositoire ; boîte de 10
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,27 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament LAMALINE

p gélp suppos
Paracétamol300 mg500 mg
Opium, poudre10 mg
Opium, extrait15 mg
Caféine30 mg50 mg
Aucun excipient commun.

Contre-indications du médicament LAMALINE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • maladie grave du foie ;

  • enfant de moins de 15 ans ;

  • en association avec les médicaments contenant de la nalbuphine, de la buprénorphine ou de la pentazocine ;

  • grossesse ;

  • allaitement.

Attention

De nombreux médicaments contiennent du paracétamol : vous devez en tenir compte en cas de prise conjointe car le surdosage en paracétamol peut être toxique pour le foie.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance respiratoire et chez la personne âgée.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Interactions du médicament LAMALINE avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec ceux qui contiennent de la nalbuphine, de la buprénorphine ou de la pentazocine : risque de diminution de l'effet antalgique.

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez des sédatifs.

Fertilité, grossesse et allaitement

Compte tenu de la présence d'opium, n'utilisez pas ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament LAMALINE

Ce médicament peut être pris indifféremment au cours ou en dehors des repas. Les gélules doivent être avalées, telles quelles, avec un grand verre d'eau.

Respecter un intervalle minimal de 4 heures entre 2 prises.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 ou 2 gélules ou 1 suppositoire, 2 ou 3 fois par jour. Ne pas dépasser 10 gélules ou 6 suppositoires par jour.

Conseils

Cette association contenant un opiacé est destinée à être utilisée lorsque la douleur est mal soulagée par les antalgiques usuels.

Ce médicament contient de la caféine. On considère qu'une tasse de café contient de 60 à 100 mg de cette substance. Ainsi, pour limiter les effets indésirables de la caféine (excitation, tremblements, insomnie, palpitations), il est préférable de limiter la consommation de boissons qui en renferment (café, thé...). Il est également recommandé de prendre ce médicament avant 17 heures.

Effets indésirables possibles du médicament LAMALINE

Lié à l'opium : constipation.

Lié au paracétamol : réaction allergique (rare).

Risque d'insomnie liée à la caféine.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

antalgique

Médicament qui agit contre la douleur. Les antalgiques agissent soit directement sur les centres de la douleur situés dans le cerveau, soit en bloquant la transmission de la douleur au cerveau.

Synonyme : analgésique.

caféine

Substance stimulante présente dans certaines boissons et certains médicaments.

Une tasse de café en contient environ 100 mg ; une tasse de thé, environ 50 mg ; une boisson à base de cola, 20 à 30 mg. La durée d'action de la caféine est variable selon les personnes ; elle est plus courte chez les fumeurs et plus longue chez les femmes prenant la pilule ou chez les femmes enceintes.

insuffisance respiratoire

Incapacité des poumons à oxygéner correctement le sang et à éliminer le gaz carbonique en excès.

migraine

Mal de tête particulier touchant généralement la moitié droite ou gauche de la tête, souvent associé à une crainte de la lumière et du bruit.

opiacé

Famille chimique qui englobe l'opium et ses dérivés. Outre les drogues telles que l'opium ou l'héroïne, la famille des opiacés comporte la morphine (antalgique puissant), la codéine (antitussif et antalgique) et de nombreuses autres substances.

palpitations

Perception anormale de battements cardiaques irréguliers.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.

sédatif
  • Qui apaise, qui calme.

  • Médicament appartenant à différentes familles : anxiolytiques, hypnotiques, antalgiques, antitussifs, antiépileptiques, neuroleptiques, etc. mais aussi antidépresseurs, antihistaminiques H1, antihypertenseurs. Un sédatif peut être responsable de somnolence et augmenter les effets de l'alcool.

surdosage

La prise en quantité excessive d'un médicament expose à une augmentation de l'intensité des effets indésirables, voire à l'apparition d'effets indésirables particuliers.

Ce surdosage peut résulter d'une intoxication accidentelle, ou volontaire dans un but de suicide : il convient alors de consulter le centre antipoison de votre région (liste en annexe de l'ouvrage). Mais le plus souvent, le surdosage est la conséquence d'une erreur dans la compréhension de l'ordonnance, ou de la recherche d'une augmentation de l'efficacité par un dépassement de la posologie préconisée. Enfin, une automédication intempestive peut conduire à l'absorption en quantité excessive d'une même substance contenue dans des médicaments différents. Certains médicaments exposent plus particulièrement à ce risque, car ils sont considérés (à tort) comme anodins : vitamines A et D, aspirine, etc. L'arrêt ou la diminution des prises médicamenteuses permettent de faire disparaître les troubles liés à un surdosage.

test antidopage

Les sportifs peuvent être soumis à des tests destinés à détecter la présence dans leurs urines de substances dopantes ou de leurs dérivés. Le Comité international olympique et le ministère de la Santé et des Sports tiennent à jour une liste des substances considérées comme dopantes. Ces substances sont très variées : hormones anabolisantes qui développent les muscles, excitants qui augmentent la vigilance, bêtabloquants qui ralentissent le cœur et, par exemple, permettent aux tireurs à l'arc de décocher leur flèche entre deux battements cardiaques, etc. Certains médicaments tels que les crèmes, les gouttes auriculaires, contiennent des substances considérées comme dopantes, mais la probabilité pour que ces substances passent dans le sang et soient retrouvées dans les urines est très faible. Dans le doute, l'éventualité d'une réaction positive est mentionnée pour chaque médicament lorsqu'une substance dopante est présente dans sa composition. Il appartient au sportif de décider avec son médecin s'il peut utiliser ou non un tel médicament.

traitement symptomatique

Traitement qui supprime ou atténue les symptômes d'une maladie sans s'attaquer à sa cause.