En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

MIGPRIV

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Antimigraineux

ⓘ VIDAL vous informe

  • Ce médicament ne doit absolument pas être utilisé chez la femme enceinte à partir du début du 6e mois de grossesse.

    En savoir plus.

Dans quel cas le médicament MIGPRIV est-il prescrit ?

Cet antimigraineux associe un dérivé de l'aspirine, qui a une action antalgique, à un modificateur de la motricité digestive qui régularise les contractions de l'estomac et de l'intestin.

Il est utilisé dans le traitement de la crise de migraine, notamment lorsque celle-ci s'accompagne de nausées et de vomissements.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament MIGPRIV

MIGPRIV : poudre pour solution buvable (arôme citron) ; boîte de 6 sachets
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 6,76 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MIGPRIV

p sachet
Acétylsalicylate de lysine1,62 g
soit Acide acétylsalicylique (aspirine)900 mg
Métoclopramide10 mg
Aspartam+
Excipients : Aspartam, Citron arôme, Citron essence, Glucose, Glycine, Maltodextrine

Contre-indications du médicament MIGPRIV

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie à l'aspirine et aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ;

  • ulcère de l'estomac ou du duodénum ;

  • hémorragie et risque hémorragique ;

  • risque d'obstruction du tube digestif ;

  • mouvements involontaires liés à la prise de neuroleptiques ;

  • phéochromocytome ;

  • en association avec les médicaments dopaminergiques et ceux contenant de la lévodopa ;

  • phénylcétonurie (présence d'aspartam) ;

  • enfant de moins de 15 ans ;

  • grossesse : à partir du 6e mois, ou en prise prolongée à toute période de la grossesse.

Attention

Tout surdosage ou prise prolongée expose à des complications sérieuses liées à la présence d'un dérivé de l'aspirine. Ne laissez pas ce médicament à la portée des enfants. En cas d'intoxication accidentelle, appelez un service d'urgence ou un centre antipoison.

Des précautions sont nécessaires en cas d'antécédent d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, même ancien, d'épilepsie, d'asthme, d'insuffisance rénale, et chez les femmes qui portent un stérilet.

De même, l'aspirine est déconseillée chez les personnes atteintes de goutte et chez les femmes pendant les règles.

Évitez de prendre ce médicament pendant la semaine qui précède une extraction dentaire ou une opération : augmentation du risque d'hémorragie.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : conducteurCe médicament peut induire une somnolence, parfois intense chez certaines personnes. Cette somnolence peut être augmentée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs. La conduite et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées, surtout dans les heures qui suivent la prise du médicament.

Interactions du médicament MIGPRIV avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé aux médicaments dopaminergiques et à ceux qui contiennent de la lévodopa (MODOPAR, SINEMET...) : risque d'annulation de leurs effets.

Il peut interagir avec les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les anticoagulants, les médicaments hypo-uricémiants contenant de la benzbromarone.

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un antidiabétique oral, un corticoïde, un diurétique, un antihypertenseur, un sédatif ou un médicament contenant du méthotrexate.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Compte tenu de la présence d'aspirine, seule la prise ponctuelle de ce médicament est admise durant les 5 premiers mois de la grossesse ; au cours des 4 derniers mois, ce médicament est contre-indiqué.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : il est déconseillé pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament MIGPRIV

Les sachets doivent être dissous dans un grand verre d'eau.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 sachet, dès les premiers signes de la crise. Renouveler 1 fois si nécessaire dans les heures qui suivent.

Conseils

La prise de ce médicament ne dispense pas des mesures habituelles permettant de soulager la crise de migraine, comme s'allonger au calme dans une pièce sombre.

Attention, de nombreux médicaments contiennent de l'aspirine. Le surdosage expose à une augmentation des effets indésirables.

Effets indésirables possibles du médicament MIGPRIV

Liés à l'aspirine :
  • gastrite, douleurs abdominales, saignement du nez ou des gencives ;

  • rares et parfois graves : hémorragie du tube digestif (vomissements sanglants, selles noires, ou plus souvent pertes de sang imperceptibles, responsables de l'apparition progressive d'une anémie) ; accidents allergiques (urticaire, œdème de Quincke, asthme, chocs) ;

  • en cas de surdosage : bourdonnements d'oreille, sensation de baisse de l'audition, maux de tête.

Liés au métoclopramide :
  • somnolence, fatigue, vertiges ;

  • exceptionnellement : insomnie, maux de tête, diarrhée, spasmes de la face, mouvements inadaptés, arrêt des règles, augmentation du volume des seins.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

L'ancienne formule du LEVOTHYROX (EUTHYROX) représente 0,5 % des spécialités délivrées dans les pharmacies en France (source : ANSM - CNOP).

EUTHYROX : le Conseil d'Etat rejette une plainte, Merck annonce la fin prochaine de son importation

La vaccination contre l’hépatite B est recommandée chez tous les nourrissons, ainsi qu'un rattrapage vaccinal chez les enfants et les adolescents jusqu’à l’âge de 15 ans révolus (illustration).

Vaccins contre l'hépatite B : distribution normale dans les collectivités, rupture de stock persistante en ville

L'halopéridol est un médicament antipsychotique typique de la classe des neuroleptiques (illustration).

HALDOL et HALDOL DECANOAS : harmonisation européenne des indications, posologies, contre-indications, etc.