MYSOLINE

Mis à jour : Mardi 18 Février 2020
Famille du médicament :

Antiépileptique

Dans quel cas le médicament MYSOLINE est-il prescrit ?

Ce médicament est un anticonvulsivant qui appartient à la famille des barbituriques.

Il est utilisé dans le traitement de certaines formes d'épilepsie.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament MYSOLINE

MYSOLINE 250 mg cp séc
MYSOLINE 250 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 50
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 15 % - Prix : 7,72 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MYSOLINE

p cp
Primidone250 mg
Excipients : Acide stéarique, Carmellose calcique, Gélatine, Magnésium stéarate, Povidone

Contre-indications du médicament MYSOLINE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

N'interrompez jamais votre traitement sans l'avis de votre médecin : risque de réapparition des convulsions, même si aucune crise n'est survenue depuis une longue période.

Un traitement prolongé peut nécessiter la prise conjointe de vitamine D, d'acide folique ou de vitamine B12.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : conducteurCe médicament peut induire une somnolence, parfois intense chez certaines personnes. Cette somnolence peut être augmentée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs. La conduite et l'utilisation de machines dangereuses sont fortement déconseillées, surtout dans les heures qui suivent la prise du médicament.

Interactions du médicament MYSOLINE avec d'autres substances

Ce médicament ne doit associé aux produits de phytothérapie contenant du millepertuis : diminution de l'efficacité de ce médicament par le millepertuis.

Il peut interagir avec les contraceptifs oraux (pilule) : risque d'inefficacité de la contraception.

Signalez tout autre traitement en cours à votre médecin ou à votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Si une grossesse survient sous traitement, consultez votre médecin. L'arrêt brutal de ce médicament pendant la grossesse expose à la réapparition de crises préjudiciables à la mère et à l'enfant à naître. Le médecin appréciera le risque éventuel lié à l'utilisation de ce médicament dans votre cas. Des examens particuliers permettent de vérifier l'absence d'anomalie chez l'enfant à naître.

Si le traitement est poursuivi jusqu'à l'accouchement, une surveillance médicale du nouveau-né est nécessaire.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé.

Mode d'emploi et posologie du médicament MYSOLINE

Les comprimés doivent être avalés avec un verre d'eau.

Pour les enfants de moins de 6 ans, les comprimés peuvent être écrasés.

La dose quotidienne est répartie en 2 prises.

Posologie usuelle :

La posologie est atteinte progressivement et adaptée par le médecin en fonction de l'efficacité du traitement.

Conseils

Veillez à ne pas manquer de ce médicament ; lors de vos déplacements, munissez-vous d'une réserve ou de votre ordonnance en cours de validité.

Les comprimés doivent être conservés à l'abri de la lumière et de l'humidité.

Effets indésirables possibles du médicament MYSOLINE

Surtout en début de traitement : somnolence, vertiges, réaction allergique cutanée, troubles de l'humeur. Ces effets disparaissent avec la poursuite du traitement ou à la diminution de la posologie.

Parfois : troubles digestifs, fatigue, irritabilité. En cas de surdosage ces effets sont augmentés.

Rarement, en début de traitement : augmentation paradoxale de la fréquence des crises d'épilepsie ou modification de leurs caractéristiques.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (4)

Le 21/02/2020 à 00:47
avatar Flash
Flash Profession non médicale / Autre
Bonjour,
J’utilise mysoline 250 pour mon mon chien .
Depuis la rupture de celui ci mon chien est sur un autre traitement et celui ci ne lui convient pas ...
a quand le retour de mysoline svp?
Cordialement

0 0
Le 24/02/2020 à 23:44
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Malheureusement, nous n'avons pas ce type d'information. Souvent, le fabricant ne le sait pas lui-même car cela dépend de problèmes en cascade sur les chaînes de fabrication, problèmes dont certains échappent à son contrôle.

0 0
Le 14/01/2020 à 11:43
avatar Paulin
Paulin Profession non médicale / Autre
Je prends la Mysoline depuis deux semaines environ pour des tremblements essentiels. ce traitement est provisoire en attendant que le boitier de ma stimulation profonde soit remplacé. Cependant depuis la prise de ce traitement je me suis fait une grosse tendinite à la cuisse en courant. Est-ce lié ou pas à la Mysoline?
merci de votre réponse.
Cordialement.

0 0
Le 16/01/2020 à 08:27
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Votre question s'apparente à une demande d'avis personnalisé. Un tel avis suppose de connaître le détails de votre dossier médical et n'est donc pas envisageable sur un forum, j'en suis désolé.

0 0
Le 20/10/2015 à 15:35
avatar dr Lulu géneralite
dr Lulu géneralite
j'ai pris ce médicament pour un trouble du tremblement essentiel, je trouve que le remède est pire que le problème qu'il doit régler, si c'est pour avoir des vertiges, risquer un accident à tout moment et être dans le coton, lent, avoir des pertes de concentration, il n'a aucun intérêt de prendre de tel médicament pour être pire.

94 16
Le 25/01/2013 à 10:44
avatar dr Lulu géneralite
dr Lulu géneralite
le mysoline peu être en mumerique merci

15 27

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : 2 ruptures de stock et 1 remise à disposition

Représentation anatomique de la prostate (illustration).

XTANDI : extension du remboursement dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Les produits de contraste utilisés pour la réalisation de certains examens d'imagerie peuvent déclencher des réactions d'hypersensibilité immédiate, de sévérité variable (illustration).

Produits de contraste : des précautions à respecter pour encadrer le risque d'hypersensibilité immédiate