PARLODEL

Mis à jour : Mardi 21 Avril 2020
Famille du médicament :

Antiparkinsonien

Dans quel cas le médicament PARLODEL est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des dopaminergiques, dérivés de l'ergot de seigle. Il possède plusieurs propriétés :
  • il pallie le déficit en dopamine responsable des symptômes gênants de la maladie de Parkinson, en stimulant les récepteurs à la dopamine ;

  • il freine la sécrétion de l'hormone de la lactation : la prolactine.

Il est utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson seul ou en association avec la lévodopa afin de réduire les doses de lévodopa ou lorsque des fluctuations importantes de l'activité de la lévodopa sont responsables de troubles invalidants.

Les comprimés à 2,5 mg sont également utilisés dans les troubles liés à un excès de prolactine.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament PARLODEL

PARLODEL 2,5 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,58 €.
PARLODEL 5 mg : gélule (vert clair) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 5,51 €.
PARLODEL 10 mg : gélule (vert foncé) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 9,96 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PARLODEL

p cpp gélp gél
Bromocriptine2,5 mg5 mg10 mg
Lactose+++
Excipients communs : Acide maléique, Magnésium stéarate, Silice colloïdale anhydre
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Acide édétique sel de Na, Amidon de maïs, Amidon de maïs modifié, Encre pour impression, Fer noir oxyde, Gélatine, Indigotine, Lactose, Lactose monohydrate, Propylèneglycol, Shellac, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament PARLODEL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux dérivés de l'ergot de seigle,

  • maladie des valves cardiaques (en cas de traitement à long terme),

  • insuffisance coronarienne,

  • troubles psychiques graves (même anciens),

  • troubles circulatoires artériels (artérite),

  • hypertension artérielle grave survenue pendant une grossesse ou suite à l'accouchement,

  • en association avec certains neuroleptiques ou les médicaments contenant de la phénylpropanolamine.

Attention

Un contrôle de la tension artérielle est recommandé en début de traitement, surtout chez les personnes prenant des médicaments susceptibles d'abaisser ou d'élever la pression artérielle. La survenue de maux de tête persistants doit vous conduire à consulter votre médecin.

Des précautions sont nécessaires en cas de maladie cardiovasculaire grave, d'antécédent d'ulcère de l'estomac ou du duodénum et chez la personne de plus de 65 ans.

Signalez à votre médecin toute somnolence marquée survenant au cours de la journée : une adaptation des doses ou un arrêt du traitement peuvent être nécessaires.

Comme tout médicament dopaminergique, la bromocriptine expose à un risque de troubles compulsifs du comportement : jeu pathologique, dépenses inappropriées et répétées, boulimie, augmentation importante de la libido. En cas de survenue de tels troubles, n'hésitez pas à en parler rapidement à votre médecin, sans honte ou culpabilité. Une modification du traitement pourra être envisagée.

Si une gêne respiratoire inexpliquée, une douleur lombaire ou un œdème des jambes apparaissent au cours du traitement, prévenez rapidement votre médecin.

Ce médicament peut restaurer la fécondité chez les femmes stériles par excès de prolactine. Si une grossesse n'est pas souhaitée, une contraception est nécessaire. La pilule ne peut être employée car elle est contre-indiquée en cas d'excès de prolactine.

Évitez les boissons alcoolisées pour une meilleure tolérance du traitement.

Conducteur : ce médicament peut être responsable de vertiges ou d'une baisse de la vigilance.

De plus, les médicaments dopaminergiques peuvent, dans de rares cas, provoquer un endormissement soudain au cours de la journée sans signe annonciateur. La conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées pendant le traitement. Elles sont contre-indiquées chez les personnes ayant eu une envie impérieuse de dormir sous traitement.

Interactions du médicament PARLODEL avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec :
  • les antiémétiques de la famille des neuroleptiques : risque d'annulation de leurs effets ;

  • les médicaments contenant de la phénylpropanolamine : risque de crise hypertensive.

La prise conjointe de médicaments dopaminergiques et de neuroleptiques utilisés dans les troubles psychiques est généralement contre-indiquée, sauf dans le cas de la maladie de Parkinson. Le médecin en tient compte alors dans la posologie.

La bromocriptine peut interagir avec les vasoconstricteurs, notamment ceux dérivés de l'ergot de seigle, et avec les antibiotiques de la famille des macrolides.

En cas d'association à un antiparkinsonien de la famille des anticholinergiques, une surveillance plus régulière est parfois nécessaire.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament ne semble pas avoir d'effets nocifs pendant la grossesse. Cependant, si vous êtes enceinte, votre médecin appréciera l'opportunité de poursuivre le traitement.

Allaitement :

Ce médicament inhibe la lactation.

Mode d'emploi et posologie du médicament PARLODEL

Ce médicament doit être pris au milieu des repas.

Posologie usuelle :

L'augmentation de la posologie est progressive pour limiter l'apparition des effets indésirables. Le médecin recherche la posologie efficace la plus faible possible qui est strictement individuelle.

Conseils

Dans le traitement de la maladie de Parkinson, il est important de respecter la posologie préconisée par le médecin, notamment les horaires de prises : un pilulier peut être utile. Le maintien d'une activité physique régulière est recommandée.

Prenez contact avec une des associations destinées aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson : elles diffusent une information utile sur l'évolution de la maladie et sur ses traitements.

L'excès de prolactine dans le sang se traduit par des symptômes variables : absence de règles, troubles du cycle, infertilité chez la femme ; baisse de la libido, impuissance et, plus rarement, augmentation du volume des seins chez l'homme. Le médecin en recherche la cause avant de commencer le traitement.

Ce médicament doit être conservé à l'abri de la lumière.

Effets indésirables possibles du médicament PARLODEL

Nausées, vomissements ; n'hésitez pas à en parler avec votre médecin qui vous prescrira éventuellement un médicament antiémétique adapté en prévention.

Hypotension orthostatique, surtout en début de traitement.

Confusion, hallucinations, agitation, troubles psychiques, surtout chez les personnes prédisposées. Ces troubles nécessitent la réduction de la posologie, voire l'arrêt du traitement.

Somnolence excessive au cours de la journée, et plus rarement, envie impérieuse de dormir.

Des troubles compulsifs du comportement ont été rapportés sous traitement dopaminergique : addiction aux jeux d'argent, consommation excessive de nourriture, achats compulsifs, hypersexualité (voir Attention).

Rarement, altération pulmonaire, lors de traitements prolongés à fortes doses.

Ont également été observés : maux de tête, vertiges, mouvements anormaux, sécheresse de la bouche, constipation, crampes, œdèmes des jambes, perte de cheveux, urticaire, éruption cutanée, rhume. Très rarement : maladie des valves cardiaques, pâleur des extrémités déclenchée par le froid chez les personnes prédisposées (maladie de Raynaud, artérite...).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

allergie

Réaction cutanée (démangeaisons, boutons, gonflement) ou malaise général apparaissant après un contact avec une substance particulière, l'utilisation d'un médicament ou l'ingestion d'un aliment. Les principales formes d'allergie sont l'eczéma, l'urticaire, l'asthme, l'œdème de Quincke et le choc allergique (choc anaphylactique). L'allergie alimentaire peut également se traduire par des troubles digestifs.

antécédent

Affection guérie ou toujours en évolution. L'antécédent peut être personnel ou familial. Les antécédents constituent l'histoire de la santé d'une personne.

antibiotique

Substance capable de bloquer la multiplication de certaines bactéries ou de les tuer. Le spectre d'un antibiotique est l'ensemble des bactéries sur lesquelles ce produit est habituellement actif. Contrairement aux bactéries, les virus ne sont pas sensibles aux antibiotiques. Les premiers antibiotiques furent extraits de cultures de champignons : penicillium (pénicilline), streptomyces (streptomycine). Ils sont actuellement fabriqués par synthèse chimique. Les antibiotiques sont divisés en familles : pénicillines, céphalosporines, macrolides, tétracyclines (cyclines), sulfamides, aminosides, lincosanides, phénicolés, polymyxines, quinolones, imidazolés, etc.

Un usage inapproprié des antibiotiques peut favoriser l'apparition de résistances : n'utilisez un antibiotique que sur prescription médicale, respectez sa posologie et sa durée, ne donnez pas et ne conseillez pas à une autre personne un antibiotique que l'on vous a prescrit.

antiémétique

Médicament qui lutte contre les vomissements.

antiparkinsonien

Médicament destiné à lutter contre les symptômes de la maladie de Parkinson. Les plus utilisés des antiparkinsoniens stimulent ou remplacent l'action de la dopamine sur des centres spécifiques du cerveau (dopaminergiques) ; d'autres bloquent l'action de l'acétylcholine (anticholinergiques) et sont surtout efficaces sur le tremblement et la rigidité musculaire. Ces derniers sont également utilisés pour corriger le syndrome parkinsonien induit par les neuroleptiques.

artérite

Maladie des artères favorisée par le tabagisme et le plus souvent localisée aux jambes. Elle se caractérise par un épaississement des parois artérielles qui gêne la circulation du sang et entraîne des douleurs au cours de la marche (claudication intermittente). L'artérite des membres inférieurs augmente le risque de survenue d'infarctus du myocarde et nécessite un traitement médicamenteux. À un stade évolué, elle peut être traitée chirurgicalement.

Synonyme : artériopathie oblitérante des membres inférieurs.

dopamine

Substance impliquée dans le métabolisme du cerveau. Un déficit en dopamine dans une région particulière du cerveau provoque la maladie de Parkinson. Certains médicaments apportent de la dopamine au cerveau (lévodopa) et sont utilisés pour traiter cette maladie ; d'autres stimulent les récepteurs à la dopamine : ils ont des effets sur la lactation et le fonctionnement du cerveau.

dopaminergique

Médicament qui reproduit les effets de la dopamine.

Les principaux médicaments dopaminergiques sont utilisés dans la maladie de Parkinson ou dans les troubles de l'érection. Ils ne doivent pas être associés aux neuroleptiques, qui risquent d'annuler leur effet.

duodénum

Partie de l'intestin dans laquelle pénètrent les aliments issus de l'estomac.

ergot de seigle

Champignon parasite du seigle, dont la consommation accidentelle provoque une maladie appelée ergotisme. Les substances dérivées de celles contenues dans ce champignon sont utilisées pour leurs propriétés vasoconstrictrices (contraction des vaisseaux), vasodilatatrices (dilatation des vaisseaux) ou utérotoniques (contraction de l'utérus).

hormone

Substance produite par le corps et transportée par le sang, destinée à réguler l'activité de certaines glandes ou de certains organes.

hypertension artérielle

Excès de pression (tension) du sang dans les artères. Cette pression est assurée par le cœur et est exprimée par deux chiffres. Elle est maximale lors de la contraction du cœur, ou systole (premier chiffre), et minimale lors du repos cardiaque, ou diastole (deuxième chiffre). Une hypertension artérielle se caractérise par une pression maximale (systolique) supérieure ou égale à 16, ou une pression minimale (diastolique) supérieure ou égale à 9,5. Un traitement est instauré lorsque ces chiffres sont dépassés ou pour des tensions plus faibles chez certaines personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaire : hérédité, tabagisme, diabète, excès de cholestérol. Un traitement antihypertenseur permanent permet de limiter les dommages du cœur et des vaisseaux sanguins dus à l'hypertension artérielle.

hypotension orthostatique

Baisse de la tension artérielle survenant lors du passage de la position allongée à la position debout. Due le plus souvent à des médicaments, l'hypotension orthostatique se traduit par des étourdissements avec risque de chute, notamment chez les personnes âgées. On peut prévenir ces troubles en évitant les changements de position brutaux : rester assis quelques instants au bord du lit avant de se mettre debout, se lever lentement d'un siège en gardant un appui avant de se déplacer.

Le port de bas de contention, qui empêche le sang de refluer vers les jambes en position debout, est également utilisé pour traiter l'hypotension orthostatique.

insuffisance coronarienne

Incapacité partielle des artères du cœur (artères coronaires) à irriguer le muscle cardiaque. Des crises d'angine de poitrine peuvent survenir, le plus souvent lors d'un effort.

macrolide

Famille d'antibiotiques, largement utilisés, actifs sur de nombreux germes. Les macrolides peuvent donner lieu à des interactions médicamenteuses avec les dérivés de l'ergot de seigle.

neuroleptique

Famille de médicaments utilisés dans le traitement de certains troubles nerveux ou de symptômes divers : troubles digestifs, troubles de la ménopause, etc.

œdème

Accumulation d'eau ou de lymphe provoquant un gonflement localisé.

Parkinson (maladie de)

Affection chronique du système nerveux liée à l'altération de certaines cellules du cerveau et se traduisant par des troubles de la mobilité et parfois des tremblements.

posologie

Quantité et répartition de la dose d'un médicament en fonction de l'âge, du poids et de l'état général du malade.

prolactine

Hormone sécrétée par l'hypophyse, qui provoque la montée de lait après l'accouchement. Sa sécrétion anormale en dehors de cette période peut entraîner chez la femme des troubles des règles, un écoulement pathologique de lait par le mamelon, ou une stérilité. Chez l'homme, un excès de prolactine provoque une augmentation du volume des seins ou une impuissance.

Raynaud (syndrome, phénomène ou maladie de)

Troubles de la circulation sanguine des extrémités se traduisant par des fourmillements, un engourdissement et un changement de couleur transitoire des doigts ou des orteils.

symptôme

Trouble ressenti par une personne atteinte d'une maladie. Un même symptôme peut traduire des maladies différentes et une même maladie ne donne pas forcément les mêmes symptômes chez tous les malades.

ulcère

Lésion en creux de la peau, des muqueuses ou de la cornée.

  • Ulcère de jambe : plaie chronique due à une mauvaise circulation du sang.

  • Ulcère gastroduodénal : plaie localisée de la muqueuse de l'estomac ou du duodénum, due à un excès d'acidité et très souvent à la présence d'une bactérie (Helicobacter pylori). L'ulcère est favorisé par le stress, l'alcool, le tabagisme et la prise de certains médicaments (aspirine, AINS, etc.).

vasoconstricteur

Médicament qui provoque une contraction des vaisseaux sanguins, par opposition à vasodilatateur.

vertige

Symptôme qui peut désigner une impression de perte d'équilibre (sens commun) ou, plus strictement, une sensation de rotation sur soi-même ou de l'environnement (sens médical).