En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

PROTAMINE CHOAY

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Neutralisant de l'héparine

Dans quel cas le médicament PROTAMINE CHOAY est-il prescrit ?

Ce médicament contient un antidote de l'héparine, substance utilisée comme anticoagulant.

Il est utilisé pour neutraliser instantanément l'excès d'héparine dans le sang, qui peut être responsable d'hémorragie grave.

Présentations du médicament PROTAMINE CHOAY

PROTAMINE CHOAY : solution injectable ; flacon multidose de 10 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 33,13 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PROTAMINE CHOAY

p ml
Protamine sulfate1 000 UAH
Excipients : Acide chlorhydrique concentré, Eau ppi, Poisson, Sodium chlorure, Sodium hydroxyde solution

Mode d'emploi et posologie du médicament PROTAMINE CHOAY

La solution doit être injectée par voie intraveineuse lente.

Posologie usuelle :

Elle varie selon les cas.

Effets indésirables possibles du médicament PROTAMINE CHOAY

Baisse de la tension artérielle, ralentissement du cœur.

Hypertension artérielle pulmonaire.

Réaction allergique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les substituts nicotiniques diffusent de la nicotine de manière lente et régulière, permettant ainsi au fumeur de se libérer petit à petit de sa dépendance physique (illustration).

NICOTINELL comprimé à sucer (boîte de 204) et patch (boîte de 28) : désormais remboursables à 65 %

La prise de lévothyroxine permet de substituer une carence en hormones thyroïdiennes (illustration).

LEVOTHYROX : l’ancienne formule (EUTHYROX) restera commercialisée en 2019

Les patients traités par hydrochlorothiazide doivent vérifier régulièrement l\'état de leur peau et faire examiner toute lésion cutanée suspecte par leur médecin (illustration).

Hydrochlorothiazide : risque accru de "cancer de la peau non mélanome" à doses cumulatives croissantes