En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

SANMIGRAN

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Antimigraineux

Dans quel cas le médicament SANMIGRAN est-il prescrit ?

Ce médicament est un antimigraineux.

Il est utilisé dans le traitement de fond de la migraine. Il vise à espacer les crises et à diminuer leur intensité.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament SANMIGRAN

SANMIGRAN 0,5 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 50
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 30 % - Prix : 5,46 €.
SANMIGRAN 0,5 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 30 % - Prix : 10,15 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament SANMIGRAN

p cp
Pizotifène0,5 mg
Lactose+
Excipients : Amidon de maïs, Glycérides C 6-C 14, Gomme arabique, Lactose, Magnésium stéarate, Povidone, Saccharose, Silice colloïdale hydratée, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament SANMIGRAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament n'est pas adapté au traitement de la crise de migraine.

Des précautions sont nécessaires en cas d'épilpesie.

En cas de coloration jaune de la peau ou des yeux, d'urines anormalement foncées, de nausées ou de fatigue inexpliqués, consultez votre médecin : risque d'atteinte du foie.

L'arrêt brutal de ce médicament expose à un syndrome de sevrage : déprime, tremblements, vertiges, anxiété, troubles du sommeil. Il est recommandé de diminuer les doses progressivement.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : conducteurCe médicament peut induire une somnolence, parfois intense chez certaines personnes. Cette somnolence peut être augmentée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs. La conduite et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées, surtout dans les heures qui suivent la prise du médicament.

Interactions du médicament SANMIGRAN avec d'autres substances

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un autre médicament ayant des effets atropiniques ou sédatifs (tranquillisants, somnifères, certains médicaments contre la toux ou contre la douleur contenant des opiacés, antidépresseurs, neuroleptiques...).

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament sur l'enfant à naître est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

L'usage de ce médicament est déconseillé pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament SANMIGRAN

Les comprimés doivent être avalés avec un peu d'eau.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans : 1 comprimé, 3 fois par jour chez l'adulte et 1 comprimé, 2 fois par jour chez l'enfant de plus de 12 ans. Cette posologie est atteinte progressivement pour limiter le risque de somnolence et de lassitude.

Conseils

L'efficacité de ce traitement de fond dépend d'une prise régulière et prolongée du médicament.

Effets indésirables possibles du médicament SANMIGRAN

Très fréquents : augmentation de l'appétit pouvant entraîner une prise de poids, somnolence, fatigue.

Fréquents : nausées, bouche sèche, vertiges.

Peu fréquents : constipation, fourmillement des extrémités.

Très rares : éruption cutanée, douleur musculaire, crampes, dépression, agitation, agressivité, crises d'épilepsie chez les épileptiques, augmentation des transaminases, atteinte hépatique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Le « pou de tête » (Pediculus humanus capitis) vit sur le cuir chevelu où il se nourrit et sur les cheveux où il pond (illustration).

Poux de tête : arrêt de commercialisation de PRIODERM suite à l'inscription du malathion sur liste I

Radiographie du poignet montrant des lésions de rachitisme, principalement ici des ventouses (illustration @Frank Gaillard sur Wikimedia).

PHOSPHONEUROS : posologie et pipette modifiées pour éviter les erreurs médicamenteuses

Le collyre hypotenseur IOPIDINE 1 % n\\\'est désormais plus recommandé pendant la grossesse (illustration).

IOPIDINE 1 % m/V collyre en solution : désormais non recommandé pendant la grossesse