En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ACTICARBINE

Mis à jour : Mardi 19 Juin 2018
Famille du médicament :

Antispasmodique associé à un adsorbant intestinal

Dans quel cas le médicament ACTICARBINE est-il prescrit ?

Ce médicament contient du charbon activé et de la papavérine. Le charbon absorbe les gaz présents dans le tube digestif. La papavérine calme les spasmes de l'intestin.

Il est utilisé dans le traitement symptomatique des troubles du transit intestinal, notamment avec ballonnements.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ACTICARBINE

ACTICARBINE : comprimé (blanc) ; boîte de 42
- Non remboursé - Prix libre 
ACTICARBINE : comprimé (blanc) ; boîte de 84
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ACTICARBINE

p cp
Charbon activé70 mg
Papavérine chlorhydrate14 mg
Saccharose364 mg
Excipients : Acide alginique, Amidon de maïs, Cire de carnauba, Glucose, Gomme arabique, Gomme laque blanchie, Macrogol 6000, Magnésium stéarate, Saccharose, Talc, Titane dioxyde

Attention

N'utilisez pas ce médicament de façon prolongée sans l'avis de votre médecin : des examens peuvent être nécessaires si les symptômes persistent.

En cas de diarrhée associée aux troubles du transit, le traitement consiste à compenser la perte d'eau par des boissons abondantes pour éviter la déshydratation. Un avis médical peut être nécessaire si la diarrhée est importante ou durable.

Attention : conducteurSi vous devez conduire ou utiliser une machine dangereuse, assurez-vous préalablement que ce médicament n'altère pas votre vigilance.

Interactions du médicament ACTICARBINE avec d'autres substances

Ce médicament peut diminuer l'absorption d'autres médicaments, en particulier ceux qui contiennent de la digitoxine ou de la digoxine (digitaliques). Un délai d'au moins 2 heures doit être respecté entre la prise de ce médicament et celle des autres traitements. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament ACTICARBINE

Les comprimés doivent être avalés tels quels avec un peu d'eau, avant les repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 ou 2 comprimés, 3 fois par jour.

Conseils

Une alimentation riche en fibres, si elle facilite le transit, peut également augmenter les fermentations intestinales et favoriser les ballonnements. Demandez conseil à votre médecin pour équilibrer votre alimentation.

Effets indésirables possibles du médicament ACTICARBINE

A forte dose, selles de coloration noire.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (2)

Le 01/09/2011 à 17:19
avatar Modérateur
Modérateur
@garham : Nous ne sommes pas le fabricant de ce médicament, vous devriez adresser votre question aux laboratoires Elerté.

1 7
Le 01/09/2011 à 16:46
avatar Anonyme1
Anonyme1
si on diminue la quantité du charbon activé de la formulation, c'est-à-dire au lieu d'utiliser 70 mg on utilise moins, est-ce qu'on aura le même effet ou non ?

25 7

Actualités

ESMYA est indiqué dans la prise en charge de fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : restriction des indications et mesures de réduction du risque d'atteintes hépatiques

Représentation en 3D de Streptococcus pneumoniae (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : mise à disposition exceptionnelle de seringues préremplies à péremption courte

L’amyotrophie spinale (ASA ou SMA) est une maladie neuromusculaire progressive d’origine génétique, caractérisée par une dégénérescence des motoneurones (illustration).

SPINRAZA (nusinersen) : risque d'hydrocéphalie communicante, non reliée à une méningite ou à une hémorragie