En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ASPIRINE UPSA 325 mg

Mis à jour : Dimanche 01 Juillet 2012

Antiagrégant plaquettaire

01/07/2012 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament ASPIRINE UPSA 325 mg est-il prescrit ?

Ce médicament contient de l'aspirine, qui possède, entre autres propriétés, celle de fluidifier le sang. Cet effet persiste 4 à 8 jours après l'arrêt du traitement.

Il est utilisé pour prévenir les récidives de maladies cardiovasculaires provoquées par un caillot de sang dans une artère (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral...).

Présentations du médicament ASPIRINE UPSA 325 mg

ASPIRINE UPSA 325 mg : gélule (vert et transparent) ; boîte de 28

Composition du médicament ASPIRINE UPSA 325 mg

p gél
Acide acétylsalicylique (aspirine)325 mg

Contre-indications du médicament ASPIRINE UPSA 325 mg

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

L'aspirine n'est pas un médicament anodin. Seul votre médecin peut décider si la prise prolongée de ce médicament est justifiée par votre état de santé.

Des précautions sont nécessaires en cas d'antécédent d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, même ancien, d'asthme, de goutte, d'insuffisance rénale et chez la femme qui porte un stérilet.

L'aspirine peut augmenter la durée ou l'abondance des saignements pendant les règles.

Évitez de prendre ce médicament pendant la semaine qui précède une extraction dentaire ou une opération : augmentation du risque d'hémorragie.

Interactions du médicament ASPIRINE UPSA 325 mg avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec d'autres médicaments, notamment :
  • les anticoagulants et les antiagrégants plaquettaires (PLAVIX...) : augmentation du risque hémorragique ;

  • les médicaments contenant de la benzbromarone ou du méthotrexate.

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un corticoïde ou un médicament contenant de la pentoxifylline ou de l'interféron alfa.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Des effets néfastes pour la mère et l'enfant à naître ont été mis en évidence lorsque l'aspirine, comme les autres AINS, est utilisée au cours des 4 derniers mois de la grossesse ; le risque existe même avec une seule prise et même si la grossesse est à terme.

En conséquence, en dehors de certaines situations médicales très particulières, l'aspirine ne peut être utilisée que de façon ponctuelle pendant les 5 premiers mois, et son usage est contre-indiqué à partir du 6e mois.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel. L'allaitement est déconseillé pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament ASPIRINE UPSA 325 mg

La gélule doit être avalée avec un verre d'eau.

Ce médicament peut être pris avant, pendant ou entre les repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 gélule par jour ou 1 gélule tous les 2 jours.

Conseils

Lorsque la posologie recommandée est d'une gélule tous les deux jours, il est plus simple de décider une fois pour toutes que le médicament sera pris les jours pairs (ou impairs), et de ne pas déroger à cette règle, même si deux jours impairs peuvent parfois se suivre.

L'emploi régulier de ce médicament ne contre-indique pas la prise ponctuelle d'aspirine plus fortement dosée, lors d'un mal de tête ou d'une fièvre par exemple.

Effets indésirables possibles du médicament ASPIRINE UPSA 325 mg

Gastrite, douleurs abdominales, saignement du nez ou des gencives.

Rares et parfois graves :
  • hémorragie du tube digestif : vomissements sanglants, selles noires ou, plus souvent, pertes de sang imperceptibles, responsables de l'apparition progressive d'une anémie ;

  • accidents allergiques : urticaire, œdème, asthme.

Laboratoire UPSA

Commentaires (6)

Le 08/03/2012 à 12:17
avatar Modérateur
Modérateur
@Jeanroy : comme indiqué ci-dessous, nous ne sommes pas le fabricant d'Aspirine Upsa. Essayez de les contacter. Il existe de très nombreux autres produits contenant de l'aspirine.

0 0
Le 07/03/2012 à 12:50
avatar JEANROY
JEANROY
Quand l'UPSA 325 mg va réapparaître.
Urgent.
Réponse par retour souhaitée.

1 0
Le 16/01/2012 à 12:28
avatar Modérateur
Modérateur
@pierrot : l'aspirine upsa 325 mg est toujours déclaré comme commercialisé mais le laboratoire fabricant a peut-être décidé de cesser sa production. Vous pouvez essayer de les contacter directement si vous souhaitez obtenir ces informations.

0 0
Le 16/01/2012 à 10:14
avatar pierrot
pierrot
je n'arrive plus à avoir l'aspirine upsa 325mg pourquoi? est-il abandonné ou retiré définitivement? merci de répondre

0 1
Le 15/12/2011 à 00:19
avatar Modérateur
Modérateur
@marie : Nous ne sommes pas le fabricant d'Aspirine Upsa. Essayez de les contacter. Il existe de très nombreux autres produits contenant de l'aspirine.

0 0
Le 14/12/2011 à 18:06
avatar marie
marie
Pourquoi Aspirine Upsa 325 est-il en rupture même non plus fabriqué ? Merci de répondre.

2 0

Actualités

FENDRIX est un  vaccin contre l'hépatite B spécifiquement indiqué chez les sujets porteurs d'une insuffisance rénale chronique (illustration).

Hépatite B : mise à disposition du vaccin FENDRIX pour les patients en insuffisance rénale

La commercialisation du contraceptif estroprogestatif de 3e génération, TRIMINULET, est arrêtée (illustration).

TRI MINULET : arrêt de commercialisation depuis fin juin

La codéine et ses dérivés sont utilisés sous différentes formes (comprimé, sirop, solution buvable) pour la fabrication de cocktails dangereux (illustration

Codéine, dextrométorphane, éthylmorphine et noscapine : prescription médicale obligatoire, liste des produits concernés