En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

BRONCHORECTINE AU CITRAL

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Traitement des affections bronchopulmonaires

Dans quel cas le médicament BRONCHORECTINE AU CITRAL est-il prescrit ?

Ce médicament contient une association de terpènes, traditionnellement utilisés comme antiseptiques des voies respiratoires.

Il est utilisé dans le traitement d'appoint des affections bronchiques aiguës bénignes.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament BRONCHORECTINE AU CITRAL

BRONCHORECTINE AU CITRAL Adulte : suppositoire ; boîte de 10
- Non remboursé - Prix libre 
BRONCHORECTINE AU CITRAL Enfant : suppositoire ; boîte de 10
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament BRONCHORECTINE AU CITRAL

p suppos Adp suppos Enf
Citral5 mg3 mg
Gaïacol50 mg30 mg
Terpinol30 mg20 mg
Pin sylvestre, huile essentielle30 mg20 mg
Serpolet, huile essentielle20 mg10 mg
Excipients : Chlorophylle cuivrique, Glycérides hémisynthétiques

Contre-indications du médicament BRONCHORECTINE AU CITRAL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • lésion anale ou rectale récente,

  • enfant ayant des antécédents d'épilepsie ou de convulsions fébriles,

  • enfant de moins de 30 mois.

Attention

Ce médicament contient des terpènes qui peuvent, en cas de dépassement des posologies, avoir des effets indésirables graves : respectez les doses préconisées, plus particulièrement chez l'enfant ou en cas d'épilepsie.

En cas de crachats purulents, d'apparition de fièvre ou de maladie chronique des bronches ou des poumons, consultez votre médecin.

Interactions du médicament BRONCHORECTINE AU CITRAL avec d'autres substances

Il est recommandé de ne pas associer ce médicament à des produits de phytothérapie ou d'autres médicaments contenant des terpènes.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Allaitement :

Les terpènes peuvent donner un goût particulier au lait. Leur absorption par le nourrisson n'est pas souhaitable : évitez d'employer ce médicament pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament BRONCHORECTINE AU CITRAL

La durée du traitement doit être la plus courte possible. Elle est limitée à 3 jours chez l'enfant et 5 jours chez l'adulte sans avis médical.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 suppositoire Adulte, 2 ou 3 fois par jour.

  • Enfant de plus de 30 mois : 1 suppositoire Enfant, 2 ou 3 fois par jour.

Conseils

Ces suppositoires ne doivent pas être mis au contact d'une flamme (risque d'inflammation).

Effets indésirables possibles du médicament BRONCHORECTINE AU CITRAL

Irritation anale ou rectale, potentiellement grave.

Réaction allergique.

En cas de dépassement de la posologie usuelle, les terpènes peuvent provoquer :

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

L'ancienne formule du LEVOTHYROX (EUTHYROX) représente 0,5 % des spécialités délivrées dans les pharmacies en France (source : ANSM - CNOP).

EUTHYROX : le Conseil d'Etat rejette une plainte, Merck annonce la fin prochaine de son importation

La vaccination contre l’hépatite B est recommandée chez tous les nourrissons, ainsi qu'un rattrapage vaccinal chez les enfants et les adolescents jusqu’à l’âge de 15 ans révolus (illustration).

Vaccins contre l'hépatite B : distribution normale dans les collectivités, rupture de stock persistante en ville

L'halopéridol est un médicament antipsychotique typique de la classe des neuroleptiques (illustration).

HALDOL et HALDOL DECANOAS : harmonisation européenne des indications, posologies, contre-indications, etc.