En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CARBOPHOS

Mis à jour : Mercredi 25 Novembre 2015
Famille du médicament :

Traitement des troubles digestifs

25/11/2015 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament CARBOPHOS est-il prescrit ?

Ce médicament contient du charbon qui absorbe les gaz présents dans le tube digestif.

Il est utilisé dans le traitement symptomatique des troubles du transit intestinal, notamment avec ballonnements.

Présentations du médicament CARBOPHOS

CARBOPHOS : comprimé à croquer (noir ; arôme réglisse) ; boîte de 40

Composition du médicament CARBOPHOS

p cp
Charbon végétal400 mg
Calcium118 mg
Saccharose500 mg

Attention

N'utilisez pas ce médicament de façon prolongée sans l'avis de votre médecin : des examens peuvent être nécessaires si les symptômes persistent.

Ce médicament contient du sucre (saccharose) en quantité notable.

Interactions du médicament CARBOPHOS avec d'autres substances

Ce médicament peut diminuer l'absorption d'autres médicaments, en particulier ceux qui contiennent de la digitoxine ou de la digoxine (digitaliques). Un délai d'au moins 2 heures doit être respecté entre la prise de ce médicament et celle des autres traitements. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament ne contient que des substances présumées sans danger pendant la grossesse ou l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament CARBOPHOS

Les comprimés sont à croquer et à avaler avec un peu d'eau.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 ou 2 comprimés, après les repas ou au moment des douleurs.

Conseils

Une alimentation riche en fibres, si elle facilite le transit, peut également augmenter les fermentations intestinales et favoriser les ballonnements. Demandez conseil à votre médecin pour équilibrer votre alimentation.

En cas de diarrhée, le traitement consiste à compenser la perte d'eau par des boissons abondantes pour éviter la déshydratation. Chez le nourrisson ou la personne âgée fragile, un avis médical peut être nécessaire si la diarrhée est importante ou durable.

Effets indésirables possibles du médicament CARBOPHOS

Selles de coloration noire.

En raison de la présence de calcium : en cas d'utilisation prolongée à forte dose, risque d'excès de calcium dans le sang, de calcul rénal ou d'insuffisance rénale.

Laboratoire Tradiphar

Commentaires (2)

Le 17/03/2014 à 18:58
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Nidasara,

Oui, ce médicament n'est pas contre-indiqué en cas d'épilepsie.

Par contre, il peut diminuer l'absorption d'autres médicaments. Donc il faut prendre les médicaments contre l'épilepsie au moins 2 heures avant ou après la prise de Carbophos...

0 0
Le 12/03/2014 à 17:19
avatar Rachid13
Rachid13
une épileptique peut prendre ce médicament

2 0

Actualités

Les substituts nicotiniques diffusent de la nicotine de manière lente et régulière, permettant ainsi au fumeur de se libérer petit à petit de sa dépendance physique (illustration).

NICOTINELL comprimé à sucer (boîte de 204) et patch (boîte de 28) : désormais remboursables à 65 %

La prise de lévothyroxine permet de substituer une carence en hormones thyroïdiennes (illustration).

LEVOTHYROX : l’ancienne formule (EUTHYROX) restera commercialisée en 2019

Les patients traités par hydrochlorothiazide doivent vérifier régulièrement l\'état de leur peau et faire examiner toute lésion cutanée suspecte par leur médecin (illustration).

Hydrochlorothiazide : risque accru de "cancer de la peau non mélanome" à doses cumulatives croissantes