CONTRATHION

Mis à jour : Mardi 18 Février 2020
Famille du médicament :

Antidote

Dans quel cas le médicament CONTRATHION est-il prescrit ?

Ce médicament est un antidote.

Il est destiné à traiter les intoxications dues aux insecticides organophosphorés (utilisés à grande échelle en milieu agricole).

Présentations du médicament CONTRATHION

CONTRATHION : préparation injectable IV, SC ou IM ; flacon de poudre et ampoule de solvant de 10 ml ; boîte de 10
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CONTRATHION

p flacon
Pralidoxime200 mg
Excipients : Eau ppi, Sodium chlorure

Attention

L'utilisation de ce médicament nécessite de prendre l'avis de votre médecin ou d'un centre antipoison (liste dans les annexes en fin d'ouvrage). Sauf circonstances exceptionnelles, le traitement doit être mis en œuvre par un médecin.

Le produit est d'autant plus efficace qu'il est administré peu de temps après l'intoxication (36 heures au maximum).

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de vertiges ou d'une baisse de la vigilance.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de cet antidote n'étant pas connu pendant la grossesse, il ne doit être utilisé que lorsque l'intoxication menace la vie de la femme enceinte.

Allaitement :

L'intoxication organophosphorée rend, par elle-même, nécessaire l'arrêt, au moins temporaire, de l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament CONTRATHION

Selon le degré d'urgence (quantité de poison absorbée), la solution peut être injectée par voie intraveineuse lente (action la plus rapide), sous-cutanée, ou intramusculaire.

La solution doit être préparée immédiatement avant l'injection, en versant la totalité de l'ampoule de solvant dans le flacon contenant la poudre.

Il est habituel d'associer, sous contrôle médical, des injections d'atropine à cet antidote.

Dans certaines circonstances exceptionnelles, et en l'absence d'urgence, ce médicament peut être utilisé par voie orale.

Posologie usuelle :

1 à 2 flacons le plus tôt possible après l'intoxication, puis 1 flacon 1/2 heure plus tard, et un autre toutes les 4 à 6 heures.

Conseils

L'intoxication par les insecticides organophosphorés se manifeste par des troubles digestifs (salivation importante, vomissements, diarrhée), respiratoires (sécrétion bronchique exagérée, difficultés respiratoires), cardiaques (hypotension artérielle, ralentissement du cœur) et nerveux (confusion des idées, convulsions) ; on peut observer également des sueurs, un larmoiement, des troubles visuels et l'émission involontaire d'urine.

Ces troubles peuvent survenir en dehors d'une intoxication organophosphorée ; faites confirmer leur origine par un médecin chaque fois que possible.

Effets indésirables possibles du médicament CONTRATHION

Troubles visuels : vision dédoublée ou floue.

Malaise, vertiges, maux de tête, accélération du cœur.

L'injection d'atropine, souvent associée à ce traitement, est responsable des éventuels effets atropiniques.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : 2 ruptures de stock et 1 remise à disposition

Représentation anatomique de la prostate (illustration).

XTANDI : extension du remboursement dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Les produits de contraste utilisés pour la réalisation de certains examens d'imagerie peuvent déclencher des réactions d'hypersensibilité immédiate, de sévérité variable (illustration).

Produits de contraste : des précautions à respecter pour encadrer le risque d'hypersensibilité immédiate